Italie : l’un des agresseurs de l’athlète italienne noire est un fils de politicien de gauche. La gauche avait hurlé au racisme.

A la suite de jets de projectiles sur l’athlète italienne noire Daisy Osakue, l'enquête a révélé que la championne n'avait pas été la cible d'un acte raciste. Si la gauche avait évoqué une «alerte raciste», Matteo Salvini attend des excuses.

Les agresseurs de Daisy Osakue, athlète italienne noire touchée le 29 juillet à un œil, étaient des jeunes désœuvrés, a révélé l'enquête, poussant le parti La Ligue à s'insurger contre une «alerte raciste» lancée par la gauche.

Le 1er août, la diffusion de la photographie du visage tuméfié de la discobole de 22 ans, qui a finalement obtenu le 3 août le feu vert des médecins pour participer aux championnats d'Europe la semaine prochaine à Berlin, avait provoqué une avalanche de réactions indignées.

 

 

 

Elle avait été touchée par un œuf lancé depuis une voiture près de Turin. Ses agresseurs ont été retrouvés dans la soirée du 2 août. Trois jeunes de 19 ans, étudiants à l'école hôtelière et qui ont lancé des œufs en direction d'autres personnes, au hasard.

«On avait vu ça sur Facebook, Instagram. Lancer des œufs pour s'amuser. Pour salir les vêtements, pas pour faire mal. Le racisme n'a rien à voir là-dedans», a déclaré au quotidien La Stampa l'un d'eux, Federico De Pascali, fils d'un conseiller municipal du Parti démocrate (PD, centre gauche).

«Maintenant j'attends des excuses», a déclaré Matteo Salvini, le patron de la Ligue et ministre de l'Intérieur accusé d'attiser la xénophobie. «Ils parlaient d'alerte au racisme et en fait c'était simplement trois idiots, des fils à papa du PD».

Le ministre de la Famille, Lorenzo Fontana, lui aussi membre de la Ligue, est allé plus loin en réclamant l'abolition de la loi de 1993 pénalisant les discriminations et violences racistes ou la propagande fasciste, utilisée ces dernières années «par les mondialistes pour envelopper d'antifascisme leur racisme anti-italien».

«Que les marionnettistes de la pensée unique se fassent une raison : leur grande duperie a été révélée», a-t-il ajouté sur sa page Facebook.

 

RT

7 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Excellent travail de pédagogie journalistique. Avec ces détails on comprend rapidement l’affaire. C’est une autre classe que 20min.ch Tamedia-Pravda qui escamote tout, au point d’être parfois totalement illisible. Quand aux conclusions qu’on peut en tirer elles nous portent à considérer que les 4 femmes grièvement blessées à la sortie d’une boîte de nuit à Genève, pourraient être aussi des victimes de ceux qui ont récupéré un peu trop vite l’affaire, au risque de passer pour en être les instigateurs. Devant la débâcle promise les gauchiotes en viennent à fabriquer volontairement des accidents graves, de prime à bord à connotation raciste pour finir par un racisme sans objet.

  2. Posté par Alain Poueyto le

    Ben comme disait léo Ferré ; la gauche c’est l’antichambre du fascisme !!

  3. Posté par Alberto Da Giussano le

    [Pubblicato da Tirano / Lombardia Retica / Nord Italia]

    Agression crétine et aussi crétine et stupide que peu l’être la sinistra (gôche) italiana !
    Mais nous, pauvres et honnêtes italiens de souche, n’allons pas en faire toute une pollenta …
    Que cette brave jeune fille se rétablisse promptement et dans la dignité à laquelle chacun aspire ; dignité qu’elle pourra d’autant plus apprécier le jour où elle pourra être fière de ses origines nigériennes (et y aider ses compatriotes nigériens à y vivre dignement) … et aussi après avoir demandé des comptes à son père au sujet de certaines ‘’traditions’’ nigériennes :
    https://www.ilprimatonazionale.it/cronaca/il-padre-di-daysi-osakue-fu-arrestato-per-sfruttamento-della-prostituzione-90665/
    Il padre di Daisy Osakue fu arrestato per sfruttamento della prostituzione.
    [Le père de Daisy Osakue a été arrêté pour exploitation de la prostitution].

  4. Posté par Léo C le

    Je n’en suis pas plus surpris.

    Cette coercition idéologique, cette rectitude dogmatique, cette « gauchitude » puante sont pour la vitrine, les apparences, la parade dont Jupiter est un des plus tristes représentants.

    D’ailleurs, voyez-vous un de ces doctes recteurs de la pensée unique recueillir un « migrant » ou demeurer dans l’un des quartiers fleuris et « animés » de nos paisibles banlieues ?

  5. Posté par Irène le

    c’etait un oeuf blindé , non ???????

  6. Posté par bobpholos le

    Nos sociopathes gauchos du monde entier devraient être internés de toute urgence sinon nous occidentaux allons finir très mal.

  7. Posté par UnOurs le

    A propos d’empafés de gauche, l’empafé de gauche « anti-système » qui avait préparé une mongolfière caricaturant Trump lors de sa visite en Grande-Bretagne, est un riche héritier propriétaire de deux appartements à Londres, valant chacun plusieurs millions de livres.
    « Anti-système », ces baltringues de gauche !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.