Espagne : la nouvelle route des migrants

Alors que le nombre de migrants arrivés en Europe par la Méditerranée en 2018 vient de franchir le cap des 50 000, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) indique que l'Espagne a dépassé, depuis mardi 17 juillet 2018, l'Italie en terme d'accueil de migrants.

Selon l'agence de l'ONU, 18 016 migrants sont arrivés par la mer sur les côtes espagnoles depuis le début de l'année 2018 alors qu'ils n'étaient que 6 500 sur la même période en 2017. Cette progression s'explique principalement par la hausse de ces dernières semaines avec 9 866 arrivées enregistrées depuis juin 2018 soit plus que durant les cinq premiers mois de l'année en cours.
Il faut également ajouter à ce chiffre 3 000 migrants entrés en Europe via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melila située dans le Nord du Maroc.

En revanche, 17 827 migrants ont posé le pied en Italie depuis le début de l'année 2018 contre 93 237 sur la même période en 2017. A l'origine de la chute de ces arrivées figure en premier lieu un accord signé mi-juillet 2017 avec les gardes-côtes libyens qui réalisent plus de patrouilles.

"L'Espagne est devenue la route la plus active pour les migrants africains et pour les personnes utilisant l'Afrique comme un tremplin vers l'Europe", souligne, mardi 17 juillet 2018, Joel Millman, porte-parole de l'OIM.

Source

2 commentaires

  1. Posté par Hotch le

    La seule réponse que l’UE doit donner à TOUTES ses frontières extérieures est « NO WAY !!! »
    Tout autre accommodement est suicidaire.

  2. Posté par Vautrin le

    Envoyons des troupes et des milices sur les Pyrénées. Et cognons sur les bandes immigrationnistes. Cela suffit ! Nous avons le devoir de protéger notre Patrie de l’invasion barbare.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.