Russie 2018. Racisme anti-Blanc : pour la Licra, la Croatie « est dramatiquement uniforme », « sans couleur » (message effacé par la suite)

L'antenne parisienne de la Licra a attaqué l’équipe de Croatie qu’elle juge « sans couleur ».

La Licra est un organisme censé lutter contre le racisme. Dimanche 15 juillet, sa fédération parisienne s'est trompée. À l'occasion de la finale de la Coupe du monde qui a opposé la France à la Croatie, la Licra Paris a posté un message sur Facebook louant l'aspect « multicolore » de l'équipe de France et attaquant une Croatie « dramatiquement uniforme » et « sans couleur ».

Des excuses maladroites

« Le match de ce jour est historiquement et sociologiquement très parlant (...). L'équipe de France multicolore, multi-éthnique, affronte cet après-midi une équipe croate dramatiquement uniforme, (...) au jeu monocorde, sans couleur, sans saveur, riche que de lui-même. La France gagnera, elle rassemble, accueille, comprend (...) », était-il écrit.

16/07/2018 15H10

Le statut facebook originel ainsi que celui-ci ont été effacés

**********

16/07/2018 14H45

 

La Licra n'est absolument pas solidaire de ce message posté par la Fédération de Paris de la Licra au sujet de la Croatie. Il ne peut s'agir que d'une erreur. Nous demandons le retrait d'un texte qui ne ressemble pas à la Licra, à ses militants, à son histoire et à ses combats.

 

**********

 

Face aux protestations sur les réseaux sociaux, la Licra nationale s'est rapidement désolidarisée de ce message en parlant d'une « erreur » et en demandant « le retrait d'un texte qui ne ressemble pas à la Licra, à ses militants, à son histoire et à ses combats ».

L'antenne parisienne a alors effacé son premier message, mais en guise d'excuse, elle en a posté un autre tout aussi fâcheux, mêlant accusations gratuites et clichés sur les Balkans : « L'équipe croate, indépendamment du passé historique de son pays, est entachée de nombreux dérapages, tant mafieux que verbaux, et les dénoncer n'est en rien du racisme ni de la xénophobie », était-il écrit sur Facebook. Tous les messages ont depuis été effacés.

Via Suavelos.eu

et Valeurs Actuelles

18 commentaires

  1. Posté par HR_Bari le

    Réussir à faire l’apologie du colonialisme, summum du supremasime des pays d’Europe “blancs”, et faire du racisme anti-blanc dans le même texte… décidément on vit dans une époque bien curieuse. Bravo à l’équipe de France pour leur victoire, et merci à mes Vatrenih pour cette coupe du Monde!

  2. Posté par Hasso le

    J’attends les attaques de la Licra contre les équipes africaines, « dramatiquement uniformes » et « sans couleur », et qui, en plus, ont toutes perdues.

  3. Posté par JMD le

    Association de merde

  4. Posté par Bernard B. le

    La LICRA est raciste. Elle prétend que la Croatie est sans couleur. Le blanc est une couleur. Et en Croatie, il y a des Croates, des autochtones. Allez voir faire le compte de la casse occasionnée par les sans couleurs à Zagreb et revenez nous en parler…
    Et oserait-elle en dire autant de l’Inde ou de la Chine? Mono-couleur? Chiche?
    Comment peut-on donner de l’importance à une organisation semblable qui va toujours dans un seul sens?

  5. Posté par miranda le

    @ NICOLAS
    Il fallait le dire et merci de le dire. On a festoyé et le réel se rappelle à nous.

  6. Posté par fred le

    La croatie a très très très très bien joué, beaucoup de technique. La france à gagné vraiment par chance. (encore une fois).

  7. Posté par Vautrin le

    La licra ? Une coterie de bâtards, l’Anti-France. Dans le collimateur dès qu’éclatera la guerre civile.

  8. Posté par pierre frankenhauser le

    Dommage que la France n’ait pas eu à affronter le Brésil:
    1) La Licra aurait fait preuve de moins d’arrogance et montré moins de certitude quant à la victoire en finale;
    2) Bien qu’ayant compté dans ses rangs quelques excellents joueurs blancs – Zico, Socrates, Branco, etc. – par le passé, l’équipe du Brésil actuelle n’en compte visiblement pas, ou alors peut-être sur le banc de touche, et je n’y vois aucun problème. Les autochtones brésiliens sont plutôt métis, pas blancs, et ils sont encore très majoritaires dans leur pays. Pourquoi les faux-jetons de la Licra ne s’en prennent-ils pas à l’équipe du Brésil, ethniquement et racialement très homogène ?

  9. Posté par SD-Vintage le

    @ Christian Hofer le 16 juillet 2018 à 18h47 & Nicolas le 16 juillet 2018 à 18h28 : c’est très bien résumé ! Vous pourriez même en faire un article.

  10. Posté par Christian Hofer le

    Vous avez parfaitement raison Nicolas et vous avez cerné la problématique avec les mots qui me manquaient. C’est là toute la crapulerie de cette propagande, qui fait miroiter une fois chaque 4 ans une plus-value fantasmée alors que derrière, il n’y a strictement rien.

    Et c’est même le contraire :

    Dans la réalité, ce sont des gens qui ne pourront pas aller au travail en raison de leur voiture brûlée, ce sont les petits commerces saccagés qui porteront gravement atteinte à la santé financière de leurs propriétaires, ce sont des policiers blessés par cette diversité protégée par la gauche, ce sont des incendies, des bus dégradés, des agressions, des villes dévastées qui coûteront des millions aux contribuables.

    Mais l’on retrouve ici la logique de la gauche: porter aux nues la diversité, légitimer la haine de la police, traiter de racistes tous ceux qui ne supportent plus ces excès, banaliser le vandalisme de la propriété privée (lorsque c’est le Français lambda qui en fait les frais et non pas l’élite de gauche richissime bien entendu).

  11. Posté par Nicolas le

    La France qui gagne en quoi?!? En progrès scientifiques, en progrès social, en progrès sociétal, en pouvoir d’achat, en longévité, en protection de l’environnement, en sécurité, en qualité de vie? Qu’apporte à la société une brochette de black-blancs-beurs sachant taper dans un ballon rond et signer d’une croix au bas d’un contrat, si ce n’est une parenthèse fantasmagorique dans un quotidien qui se dégrade d’année en année. Le cirque continue mais le pain risque bien de venir à manquer.

  12. Posté par KAKOUS le

    Azous Begag, ce jour sur France-Inter, ( 13 h ) a tenu des propos similaires. L’équipe blanche qui s’incline devant la France merveilleusement « diverse », ect, ect …

  13. Posté par thomas le

    Fidèle à elle-même, la LICRA entretien, voire exacerbe, ce qu’elle est censée combattre.

  14. Posté par Guichard Guichard le

    « black blanc beur » C’est ce qui a décidé les Français à ne plus s’intéresser au foot depuis 1998, quand ils avaient réalisé que ce n’était pas la victoire de la France mais celle de -à l’époque- « touche pas à mon pote » avec drapeaux FLN et mixité sociale
    Ils pourraient renouveler leur discours: ce que j’ai vu de la festivité France championne du monde, la diversité de 2018 c’est plutôt la génération qui gribouille sur les murs des universités! :):)

  15. Posté par Bussy le

    Ce petit pays de 4 mios d’habitants n’a pas été très loin de battre ce grand pays de plus d’un milliard d’habitants, en incluant l’Afrique, donc l’uniformité de cette équipe croate n’est pas si dramatique que ça !!!! Mdr

  16. Posté par Antoine le

    La gôchiasse de  »m..rde » va s’en prendre une dans la poire un de ces jours et on va bien rigoler.
    L’autre association, la licra devra faire très attention à ses arrières, mal gardés et en cas d’offensive par le centre elle risque fort d’être débordé

  17. Posté par SD-Vintage le

    C’est du bon racisme puisque du racisme de gauche.

  18. Posté par SD-Vintage le

    Au contraire ce texte ressemble tout à fait à la Licra, à ses militants, à son histoire et à ses combats.
    Faut pas pleurer ensuite que leurs protégés attaquent physiquement les Juifs et autres qui n’ont pas la bonne religion.
    « Cette équipe est aux couleurs de la république ». Ca ne veut rien dire. En plus les races n’existent plus en France.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.