Deux policiers et un fidèle tués dans l’attaque d’une église orthodoxe en Tchétchénie

Quatre hommes ont tenté de faire une prise d'otage dans une église orthodoxe en Tchétchénie. Ils ont été abattus par les forces de l'ordre dans une opération lors de laquelle deux policiers et un fidèle ont perdu la vie.

Quatre rebelles ont pénétré le 19 mai dans l'église de l'Archange Michel au centre de Grozny, la capitale tchétchène, «avec l'objectif de prendre en otage des croyants», a déclaré le président tchétchène Ramzan Kadyrov, cité par l'agence officielle russe TASS.

«Ils ont été tués tous les quatre lors d'une opération spéciale lancée immédiatement» par les forces de l'ordre, a-t-il souligné. Des couteaux et un fusil ont été découverts sur eux, a précisé le Comité d'enquête russe dans un communiqué. Selon cette même source, deux policiers chargés d'assurer la sécurité de l'église et un civil ont été tués.

«Les actes professionnels des policiers ont permis d'empêcher que l'attaque aboutisse à des conséquences plus graves et fasse un plus grand nombre de victimes», a précisé le Comité dans son communiqué.

Ramzan Kadyrov a par ailleurs affirmé que, selon de premières informations, les rebelles agissaient «sur ordre d'un pays occidental».

Le mufti Ismail Berdiyev, président du Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord, a condamné l'attaque qui, selon lui, visait à déstabiliser la situation en Tchétchénie.

Source

Un commentaire

  1. Posté par Maurice le

     » Ramzan Kadyrov a par ailleurs affirmé que, selon de premières informations, les rebelles agissaient «sur ordre d’un pays occidental».  »
    Je me demande bien lequel…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.