France. Gironde: un maire voudrait interdire le drapeau français avec une croix de Lorraine

Christian Hofer: On rappelle que le drapeau a été adopté par la France Libre comme symbole.

**********

Parce que sa ville « se veut être une commune paisible », le maire répond que « tout signe ostentatoire devient gênant pour la quiétude recherchée ». Dès lors, l’habitant un peu trop francophile est dûment invité à « faire le nécessaire » sans quoi le maire engagera « une action auprès de l’activité (sic) de l’autorité de tutelle ».

lettre-mairie-drapeau-fr-facade

 

 

Le 17 mai 2018 dans la matinée, Le Politique a reçu par courrier électronique confirmation de l’authenticité du courrier par la mairie de Sainte-Terre ainsi que deux photos du drapeau concerné fournies par cette dernière.

mairie-sainte-terre-drapeau-1

Source et article complet

Source2

Source3

12 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Etape suivante: remplacer la croix par le croissant…

  2. Posté par RealrecognizeReal le

    @Antoine
    Et oui, 365 jours aux U.S.A. équivaut à un seul jour en suisse (le 1er août).

  3. Posté par Léo C le

    Et leurs prières de rue dans le XVIII où ils bloquent tout un quartier avec l’aval des édiles et la soumission des forces de l’ordre, ce n’est pas ostentatoire ?

    C’est même attentatoire. Bientôt il faudra le brandir haut et fier le drapeau à croix de Lorraine.

    Je me remets un petit suppo de Padamalgam 1000 mg.

  4. Posté par hmj le

    Audiard avait raison : les c… ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait !!

  5. Posté par SAINT-MARC Jean-Paul le

    Le blason ne me semble pas correspondre !

  6. Posté par steve le

    *d’écrire

  7. Posté par steve le

    @ meulien: la pauvre langue française ne vous a rien fait non plus pour que vous la torturiez avec votre orthographe qui fait mal aux yeux.

    Sinon les espagnols et leur 700 ans d’occupation vous vous en fichez? (…)

    Ils auraient dû mettre un croissant et une étoile, il n’aurait pas bronché le collabo…

  8. Posté par Sans dents & rien le

    Le « municipal//socialisme » de ce maire ne passera pas ! Non mais !

  9. Posté par Vautrin le

    Hé, les administrés de l’édile en forfaiture, qu’attendez-vous pour appliquer le slogan des Corps-Francs 2.0 : « Haro & bastonnade ! » ?
    Qu’est-ce que c’est que cet énergumène ? Il s’appelle Guy Marty. Comme le chef des mutins de la Mer Noire (de patronyme, l’autre avait pour prénom André). Le village se veut capitale de la lamproie, une bestiole quasi-fossile sans mâchoires mais munie d’une espèce de ventouse suceuse : un animal de cauchemar. Migrateur, de surcroît : ceci explique peut-être cela ?
    Bref : j’espère que les citoyens de la commune vont dégager ce maire 2.0.

  10. Posté par meulien le

    on peut avoir ete un hero en 1940 et un salaud en 1960,pour avoir fait torturer,massacrer des francais d’algerie qui ne demandaient qu’a reter francais

  11. Posté par Antoine le

    Par solidarité avec ce Patriote français, installons partout des drapeaux bleu-blanc-rouge avec la croix de Lorraine. Et soyons-en fiers !
    Si vous êtes allés aux USA, il y a partout leur drapeau national.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.