Paris, « capitale des migrants » : 3000 clandestins installés, 550 supplémentaires arrivent chaque semaine

post_thumb_default

 

Près de 3000 migrants sont installés dans le nord de la capitale et 550 supplémentaires arrivent chaque semaine. Le Parisien est allé à la rencontre « de ses hommes déracinés » et des riverains qui vivent au plus près de ces camps. De dérisoires habitats de fortune, au pied du colossal centre commercial du Millénaire. Sur les […]

L’article Paris, « capitale des migrants » : 3000 clandestins installés, 550 supplémentaires arrivent chaque semaine est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

8 commentaires

  1. Posté par Gabrielle le

    @conrad.hausmann, vous savez ce qu’on dit en Suisse : Moins il y en a qui arrivent, plus on en voit partout dans les rues…

  2. Posté par Claire le

    Il suffit de se promener dans les quartiers nord et nord-est de Paris, ainsi que dans les lignes de métro du même secteur pour être à la fois effarée et inquiète. Saleté, trafics en tous genres (des cigarettes à la drogue), maladies (tuberculose, gale…), agressions surtout à l’égard des femmes, sentiment d’insécurité permanent, mal-vivre pour les résidants blancs qui ont le malheur d’habiter ces quartiers, etc. C’est effrayant. Et bien sûr ce n’est pas Hidalgo qui va faire quoi que ce soit pour régler le problème, trop occupée qu’elle est à chasser les automobilistes de la capitale et à fêter la rupture du jeûne du ramadan. Quant à Macron, il vient de faire voter la légalisation des « mineurs » isolés, qui n’auront ensuite de cesse de faire venir leurs familles!
    Encore un effort et Paris va bientôt ressembler à Bamako, sauf le quartier des ministères et les quartiers bobo-gauchos comme le quartier latin ou Saint-Germain, où l’on adore les migrants, mais loin de chez soi!

  3. Posté par Watteau Myriam le

    Il faut absolument réagir… la France ne peut plus suivre et c’est de la faute du gouvernement (Ancien et actuel) Nous sommes mal partie « Trop de mensonges » !

  4. Posté par Heidi le

    La France est devenue une colonie africaine, un peu comme Genève mais pire. Dans quelques décennies, les blancs seront une espèce en voie de disparition, et l’économie ressemblera à celles d’Afrique. La Révolution française, c’était pour quoi, en fin de compte?

  5. Posté par Michel le

    Que du bonheur, Notre-Drame de Paris doit se frotter les mains, elle aura plus de convives à inviter, lors de sa Nuit de fin de jeûne du ramdam…
    Mais auront-ils tous une place, ou devra-t’elle faire une sélection ? Si oui, sur quels critères ?
    Heureux parisiens.

  6. Posté par Antoine le

    Mme Hidalgo, il y a du boulot !! Ton camping sous le périf va déborder …
    Cela fait tache pour tes JO !!

  7. Posté par conrad.hausmann le

    En Suisse c’est pire puisque les autorités prétendent que le nombre va diminuant ! De fait ils viennent sans se faire enregistrer et nos brillants politikards se font aveugles!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.