Australie. Terrorisme: une musulmane poignarde un père de famille devant sa fillette de 5 ans. L’assaillante a crié « Allahu Akbar ».

A noter que la soeur de la jihadiste aurait également poignardé un policier à Melbourne.

Il semblerait que rien n'ai été publié dans nos médias romands, encore une fois.

**********

Le père raconte le moment terrifiant, lorsqu'une étudiante bangladeshi vêtue d'une burqa qui était hébergée chez lui et "inspirée par l'Etat islamique a crié "Allahu Akbar" alors qu'elle le poignardait au niveau du cou "pendant qu'il dormait et que sa fille, âgée de 5 ans, observait, horrifiée.

Roger Singaravelu, 56 ans, a ressenti une «vive douleur dans le cou» lorsqu'il a vu Shoma se penchant sur lui avec un couteau de cuisine dans la main criant «Allahu Akbar» à Melbourne, rapporte le Herald Sun.

«J'ai saisi le couteau et j'ai repoussé l'assaillante. Ma fille criait à proximité, et je lui ai dit de courir et de se cacher», a-t-il déclaré. Il y avait du sang partout. J'ai couru dehors avec ma fille et j'ai attiré l'attention des voisins, qui m'ont aidé.

Momena Shoma aurait poignardé Roger Singaravelu au niveau du cou en février à son domicile de Callistemon Rise à Mill Park, au nord-est de Melbourne.

 

chaise

 

La police du Victoria a demandé à la population de garder son calme et d’éviter les représailles après qu’une femme, supposément habillée d’une burqa noire, a poignardé un homme de 56 ans dans le cou pendant son sommeil.

L’attaque, qualifiée d’acte terroriste ce matin par les magistrats de Melbourne, serait une démarche isolée mise en œuvre par une femme auto-radicalisée et inspirée par ISIS. Agée de 24 ans, Momena Shoma est arrivée le 1er février dernier avec un passeport bangladeshi et serait en cours d’inscription à l’université de la Trobe. Elle était hébergée chez sa victime « Roger » en attendant une autre solution de logement.

Une enquête aux ramifications nationale et internationale est en cours.

La victime est soignée au Royal Melbourne Hospital, ses jours ne sont pas en danger. La jeune femme est blessée à la main gauche. Elle n’a pas demandé à être libérée sous caution. Le témoin de l’affaire est la fille de Roger, une enfant de cinq ans.

Source Source2

Nos remerciements à Alain Jean-Mairet

Un commentaire

  1. Posté par Sitting bull le

    partout ou les muzz s installent , c est la merde assurée , faut éviter cette communauté comme la peste au moyen âge

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.