Norvège: «Les droits des terroristes sont plus importants que la sécurité de la nation» dénonce la ministre de la Justice en démissionnant

Très contestée en raison de propos tenus sur Facebook et jugés offensants, la ministre de la Justice norvégienne Sylvi Listhaug a démissionné ce mardi, permettant au gouvernement d’éviter de justesse une crise de grande ampleur.

En Norvège, un simple statut Facebook a bien failli faire chavirer tout le gouvernement conservateur. Le 9 mars, la ministre de la Justice Sylvi Listhaug, membre du Parti du progrès (droite anti-immigration), publie un message sur le réseau social dans lequel elle accuse le parti travailliste de considérer que «les droits des terroristes sont plus importants que la sécurité de la nation».

Ce post intervient en plein débat sur la déchéance de nationalité, qui a fait beaucoup parler en Norvège. Quelques jours plus tard, le 15 mars, le Parlement adopte finalement un amendement permettant de faire perdre la nationalité norvégienne à une personne possédant une double nationalité condamnée pour terrorisme, génocide ou crimes contre l’humanité.

«Je continuerai la lutte pour la liberté d'expression et une politique d'immigration stricte», a poursuivi la désormais ex-ministre. «Je démissionne mais je promets de ne pas rester silencieuse au Storting [NDLR: le Parlement norvégien]. Je vais maintenant me concentrer sur la politique du Parti du progrès avec mes collègues».

Source : Le Figaro Via Madame.suavelos.eu

 

 

 

 

10 commentaires

  1. Posté par Michel GATEAU le

    Noud devrions en faire autant en France !

  2. Posté par PASQUIER le

    L’éthique humaine la plus laxiste ne permet pas de faire la promotion de l’assassinat prémédité, ni de favoriser de quelque façon que ce soit ceux qui participent de ces actes morbides d’une manière ou d’une autre.

  3. Posté par guy couchard le

    le Français de souche ne voudra plus rien dire dans quelques générations ! pourquoi par ce que il est déjà trop tard ,une population d’ enfants métissé de la deuxième génération d’immigrés envahissent nos écoles et notre jeunesse et la géné suivante ne se distinguera plus au facièce et ceci dans le monde entier vu la facilité des déplacements .
    .

  4. Posté par Jean Durand le

    Elle doit donc démissionner pour avoir simplement dit la vérité. Le politiquement correct nous amènera à notre perte.

  5. Posté par Antoine le

    Nos 7 nains du CF devraient en prendre de la graine !
    – Swiss First ! Contrôlons l’immigration à NOS frontières.
    Schengen est MORT ! 2015 frontières ouvertes à cause de Mme Merkel la bolchévik !
    STOP à l’immigration de masse illégale voulue par nos gouvernements félons !

  6. Posté par miranda le

    @ LE TAZ
    Et pas seulement de souche. Car beaucoup de français de coeur que je côtoie ont compris que quelque chose de malsain se passe et que justement le jour où ça risque de pêter, ils feront peut-être partie du lot des premières victimes.
    Il y a les autres, ceux qui sentent ce climat malsain mais qui ne savent plus déméler le vrai du faux : ceux là sont à convaincre. Mais ce ne sera pas trop difficile.
    Le tout est de trouver la bonne argumentation « qui ne va pas blesser, froisser les sensibilités ». La bonne argumentation c’est de leur démontrer que pour la « gouvernance mondiale » nous ne sommes pas des humains, mais de la MASSE qui doit de toute façon être appauvrie afin de faire de l’humain maléable, déplaçable, déraciné et corvéable à souhait. Et ça ils savent l’entendre.
    Et quand on leur parle de l’argent phénoménal gaspillé (montrer les gaspillages est très facile) qui n’a pas été mis au service de LA FORMATION qui en aurait fait des compétents dans leur pays, ils savent aussi entendre cela.
    Ils aiment leurs racines comme nous et quand on leur dit qu’on aurait préféré qu’ils soient heureux et responsables chez eux, ils sont tout a fait d’accord.
    Alors, avec courage sachons aussi motiver ceux qui ont « compris » et qui pourraient augmenter les votes patriotes. Leur apprendre à voter patriote, c’est leur apprendre à voter « anti-ordre-mondial ». A la condition de savoir leur parler de ce que veut le nouvel ordre mondial. FAIRE DE LA MASSE, détruire les cultures (y compris la leur) détruire les nations (y compris la leur) et les croyances (y compris la leur). Il y a suffisamment de livres sur le nouvel ordre mondial pour vous aidez à construire l’argumentation.

  7. Posté par Vengeur le

    rectificatif :Pour la Norvège qui est dans le même cas que la Suède

  8. Posté par Vengeur le

    Bravo..mais elle n’aurait jamais dû démissionner, du au fait qu’elle aurait provoqué une crise de grande ampleur, qui aurait été peut-être salutaire pour la Suède…mais maintenant ??? ça continue de plus belle là-bas, et c’est catastrophique y compris dans les petits villages….

  9. Posté par Le Taz le

    Bravo à elle. La peste rouge est infiltrée partout. Nous constatons tous les jours un peu plus dans les faits que la volonté de la mafia mondialo-bolchevique est de détruire les peuples de souches européens. C’est la raison pour laquelle tous les natifs de souche doivent impérativement voter pour les partis souverainistes, les seuls à ne pas être infiltrés par cette mafia!

    Quand à nous, il est de notre devoir d’ouvrir les yeux à tous les natifs européens de souche qui nous entourent!

  10. Posté par P. le

    Ca, c’est une politicienne qui a des couilles. Pas comme nos lopettes masculines.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.