Le grand malaise des musulmans vaudois

pascal-gemperli-par-leo-duperrex-2016
Cenator : Depuis 20 ans, Tariq Ramadan est sur tous les plateaux de télévision, omniprésent dans les médias.

Malgré son incarcération et l’accumulation des plaintes, les médias continuent à parler de lui avec beaucoup de complaisance.

Lausanne Cités vient de publier un article, annoncé en couverture avec sa photo en grand format : « Le grand malaise des musulmans vaudois ».

C’est pour quand le grand format sur le grand malaise de la population autochtone concernant l’emprise musulmane sur notre pays ?

*****

«Si Ramadan est coupable, ce sera vraiment compliqué»

  • A la fois populaire et décrié, Tariq Ramadan est dans la tempête depuis le mois d’octobre dernier avec, à ce jour, 4 plaintes pour viol déposées contre lui.
  • Les accusations dont il fait l’objet suscitent un énorme malaise parmi les musulmans de Suisse, oscillant entre consternation et théorie du complot.
  • Président de l’Union vaudoise des associations musulmanes, Pascal Gemperli n’exclut pas «un acharnement judiciaire».

Pascal Gemperli, président de l’Union vaudoise des associations musulmanes: «Tout ce que j’ai vu et lu de Tariq Ramadan va à l’encontre du double discours qu’on lui impute»

L’UVAM est l’une des seules associations en Suisse romande qui a tenu à réagir à l’affaire Ramadan en diffusant un communiqué de presse. Cette affaire suscite-t-elle un malaise parmi les musulmans vaudois?

Oui très clairement! En tout cas parmi ceux que l’on retrouve dans les mosquées ou les associations musulmanes. Plusieurs personnes ont ainsi estimé qu’il était nécessaire de réagir. Et puis aussi parce que j’observe un grand écart entre la perception qu’a l’opinion publique de Tariq Ramadan et l’expérience que j’ai du personnage. A titre personnel, tout ce que j’ai vu et lu de Tariq Ramadan va à l’encontre du double discours qu’on lui impute. Pour moi, il véhicule des idées de respect de la loi, d’amour d’autrui et de dialogue religieux. Certaines de ses prises de position sont même quasiment révolutionnaires aux yeux de l’orthodoxie musulmane, au point d’ailleurs qu’elles lui ont valu les foudres des plus conservateurs.

Dans un communiqué vous dénoncez les préjugés véhiculés par la presse à son encontre. Vous parlez même de juges autoproclamés…

Oui, surtout au moment où l’affaire a éclaté. Tout était formulé comme s’il était coupable, sans tenir compte de la présomption d’innocence. Même s’il me semble que la presse suisse est ensuite revenue à plus de mesure.

Ce n’est pas propre à Tariq Ramadan. Bien d’autres avant lui, Dominique Strauss Kahn, et bien des ministres français ont subi un traitement médiatique similaire...

C’est vrai, mais chacun doit maîtriser ses sensibilités respectives. Les nôtres peuvent parfois être exacerbées, mais elles sont sincères. Les faire entendre de manière posée fait partie des responsabilités de l’UVAM. Nous avons eu l’impression que la presse se déchaînait contre lui comme si on cherchait à le faire tomber, sans préjuger de son innocence, et c’est d’autant plus sensible dans un climat déjà malsain.

Pensez-vous en outre qu’il est victime d’un acharnement judiciaire?

Difficile de répondre. D’une manière générale en France et pour des raisons multiples, il y a un problème très grave dans les relations avec la communauté musulmane et l’affaire Mennel (la candidate qui a dû renoncer à participer à l’émission The Voice, ndlr) en est un exemple récent. Dans cette optique, il me semble plausible que les juges aient aussi de la difficulté à s’extraire des préjugés collectifs, même de manière inconsciente.

Y a-t-il selon vous également un problème avec l’Islam en Suisse?

Sans aller jusqu’à dire que tout va bien ici, beaucoup moins qu’en France! Ici le problème se pose par importation, notamment, liée à la situation en France et aux attentats qu’il y a eu partout... Ce qu’il y a de certain en outre, c’est que la population suisse connaît mal ses concitoyens musulmans, leur diversité et les juge souvent à l’aune des plus extrémistes. Or je suis convaincu que jamais le discours extrémiste ne prévaudra au sein des musulmans de Suisse. Ce que l’on ne connaît pas fait peur.

La presse française, mais aussi suisse et en particulier genevoise, a recueilli des témoignages accablants contre Tariq Ramadan. Cela ne vous a-t-il pas troublé?

En France, les personnes qui ont porté plainte ont un profil un peu particulier, ce qui implique que l’on prenne leur témoignage avec circonspection. A Genève, les témoignages, qui au passage ne révèlent pas d’actes pénalement répréhensibles, m’interpellent différemment. S’ils étaient avérés, ce serait clairement une grave erreur de jeunesse en contradiction avec la cohérence religieuse et la morale professionnelle. Mais il ne faut pas détruire une personne juste parce qu’elle a failli sur un plan, en tenant compte du fait que M. Ramadan a lui-même lancé une procédure à Genève pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Et si les viols étaient avérés et Tariq Ramadan finalement condamné?

S’il est coupable, ce sera très compliqué de travailler avec lui, car s’ils venaient à être avérés, les actes reprochés sont graves et parfois même tellement abominables qu’ils relèveraient d’une vraie pathologie. Quant à ses travaux théologiques, j’hésiterais avec regret à les utiliser car ils sont d’une réelle utilité pour argumenter théologiquement en faveur de la paix, du vivre ensemble et pour contrebalancer le normatif avec le spirituel.

Votre communiqué indique que l’UVAM tirerait toutes les conséquences d’une éventuelle condamnation. Quelles seraient ces conséquences?

Je ne peux pas le dire pour l’instant. Ce sera à débattre entre les membres de l’UVAM.

A noter que cet entretien a été réalisé avant qu’une quatrième plainte pour viol ait été déposée la semaine dernière contre Tariq Ramadan.

source:

*****

Cenator : le doux terme d’« être dans la tourmente » est constamment repris au sujet de Tariq Ramadan par les médias pro-musulmans et de gauche :

http://www.maroc-hebdo.press.ma/tariq-ramadan-tourmente/

https://mondafrique.com/tarik-ramadan-tourmente/

https://www.lecho.be/economie-politique/europe-general/Tariq-Ramadan-dans-la-tourmente/9948619

https://www.rts.ch/play/tv/mise-au-point/video/tariq-ramadan-dans-la-tourmente?id=9059586

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/tariq-ramadan-dans-la-tourmente-apres-plusieurs-accusations-de-viol-1045625.html

https://www.24heures.ch/monde/europe/Tariq-Ramadan-dans-la-tourmente-judiciaire/story/29962637

https://www.lematin.ch/monde/europe/Tariq-Ramadan-dans-la-tourmente-judiciaire/story/29962637

http://fr.le360.ma/monde/accuse-de-viols-tariq-ramadan-est-plus-que-jamais-dans-la-tourmente-154165

20 commentaires

  1. Posté par Astérix le

    Bon conclusion les musulmans ont un grand malaise
    nous aussi ils nous donnent avec leur religion de paix qui tue un très très grand malaise
    que faire ??? j’ai la solution que les muzzs aillent vivre leur si belle religion dans leur pays muzz , il y en a 57 , c’est pas rien et qu’il nous foutent la paix , la vraie paix ( pas celle qui tue) chez NOUS ! Tout le monde sera content !

  2. Posté par Philippe Boehler le

    Je me permets d’ajouter une courte vidéo à propos de l’islam en Suisse, vidéo tournée suite aux prises de position ambigües de M Ch Darbellay, Conseiller d’ Etat valaisan qui semble bel et bien sur la voie de la dhimmitude.
    <https://youtu.be/1jU_0mvb-FQ

  3. Posté par Lucide le

    Les musulmans vaudois, ça fait mal aux yeux de lire ça. On préfèrerait lire les culs de Vaudois, LOL !

  4. Posté par J.J le

    « Or je suis convaincu que jamais le discours extrémiste ne prévaudra au sein des musulmans de Suisse. Ce que l’on ne connaît pas fait peur. » ………………….. euuuuh Nidau, Winterthur, Genève, Argovie………… il se fout de notre gueule le petit collabo?

  5. Posté par Bibi le

    On doit interdir l’islam en Suisse .point à la ligne

  6. Posté par Jim Droz dit Busset le

    Il est bien clair que aucune de ces pourritures ne desire faire le voyage inverse , trop occupes qu ils sont ici a passer leur temps a essayer de lobotomiser plus de cretins de nos contrees et d appliquer leur chere « takyia « , crime 1er dont tous nos simplets dirigeants devraient avoir conscience , n ayant toujours pas compris les fameux »je te le jure sur la tete de ma mere et de mes enfants  » ! J aic ommence a frequenter ce genre de pays des 1971 ( 18 ans ) jusqua ma retraite et je suis en mesure de lire entre leurs lignes du crime organise depuis leur tendre enfance !

  7. Posté par jean Naimar le

    On devrait pouvoir mettre une phrase en « en tête » et en caractères « gras » de chaque article concernant ces personnages : menteurs, dissimulateurs, voleurs, profanateurs ils appliquent à la lettre les principes de leur religion. De plus, il existe en Suisse des camarades journaleux qui dans leurs rédactions complaisantes se permettent de salir du papier avec leurs articles nauséabonds et dégoulinants de contre-vérités.

  8. Posté par leone le

    @Yolande
    C’est parce que l’islam donne la jeunesse éternelle. La preuve leur prophète avait, à un âge avancé, assez de vigueur pour se taper une gamine de 9 ans. Ou était-ce parce qu’il avait peur des femmes adultes???

  9. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de musulmans vaudois – c’est un oxymoron (que tous les morons idiots outils et médiatiques ne semble pas comprendre.)-
    Les musulmans ne sont pas plus Vaudois qu’une plante parasite qui grimpe sur un arbre, l’étouffe et le tue- ne devient l’arbre.

  10. Posté par Le Taz le

    @Cenator
    Pardon j’ai cru que c’était votre titre. Votre article est très juste, la promotion dont a bénéficié ce type dans tous les médias romands et notamment à la RTS est surréaliste. C’est bien la preuve que nos médias sont sous contrôle bolchevo-mondialiste.

  11. Posté par Le Taz le

    @Cenator
    Le grand malaise des musulmans vivant sur territoire vaudois ;-)

  12. Posté par Yolande C.H. le

    « S’ils étaient avérés, ce serait clairement une grave erreur de jeunesse… » dixit Gemperli.

    T. Ramadan occupe le poste d’enseignant de français entre 1988 et 1992 . Né en 1962, il a enseigné de 26 à 30 ans. Encore immature ?

  13. Posté par Jeferson le

    Reconnaissons une qualité à M. Pascal Gemperli : celle d’avoir parfaitement assimilé le principe de la taqîya et de mentir à des non-musulmans. Lorsqu’il est impossible d’évoquer de la naïveté, c’est donc volontaire et un mensonge. Enfin, pas vraiment puisque pour ces gens là, mentir à un infidèle n’est pas mentir.
    Bref, que M. Pascal Gemperli fasse autant de malaises qu’il veut, ça sera plus en rapport avec une éventuelle hypoglycémie qu’avec une quelconque morale.
    Et que l’autre violeur pédophile, à l’image de son prophète, reste en prison aussi longtemps que possible. Comment? La présomption d’innocence? Je ne suis ni menteur, ni stupide. Si une « personne » souhaite ma mort cinq fois par jour dans ses prières, elle devrait de toute façon être en prison pour apologie de la haine, discrimination basée sur la religion, et prosélytisme d’un livre guerrier, qui fixe des principes incompatibles avec notre état de droit, notre laïcité et la séparation des pouvoirs.
    Qu’ils aillent vivre leur religion en terre d’islam, ici c’est chez nous et les extrémistes qui veulent nous « purifier » à grands coups de sabres ne sont pas les bienvenus.

  14. Posté par bonardo le

    Pauvre musulmans ,vous avez un malaise ???
    Que pouvons nous faire pour vous ??
    Pour moi si cela ne vous convient pas chez nous ,oui chez nous ,allez vivre votre islam dans un vrai pays musulman ,car cette religion n`est pas compatible avec nos valeurs ,et votre fameux Monsieur Ramadan ,nous en avons marre d`entendre toujours ce Monsieur ,qui est si parfait ,ral bol ,à qui la faute de climat aussi mauvais ,je suis certain que vous avez la réponse ,alors par pitié taisez vous ,ici nous sommes en Suisse ok.

  15. Posté par philbur le

    Ce que l’on ne connaît pas fait peur. , je site, et bien moi, c’est ce que je connais qui me fait peur.

  16. Posté par cazuzo le

    Y a pas photo qui dit musulman dit frères musulmans et donc conquête du monde. La preuve? la voilà! Donnez vous la peine d’aller jusqu’au bout, c’est rapide, fort et tourné à leur insu…..
    https://tvs24.ru/ripostelaique/cc-content/uploads/h264/aa5TrxGJeA0wuQp7klYt.mp4
    PS: le foulard est l’étendard des FM pour celle qui pensent le mettre « librement »
    et Parmelin qui doit en avoir un sur les yeux.

  17. Posté par pépé le moko le

    Je n’en ai rien a faire du malaise des musulmans vaudois.
    Selon moi l’ islam devrait etre interdit en Suisse.
    Je suis foncièrement islamophobe, je déteste les musulmans !

  18. Posté par Antoine le

    Je cite :  »Pascal Gemperli, président de l’Union vaudoise des associations musulmanes: «Tout ce que j’ai vu et lu de Tariq Ramadan va à l’encontre du double discours qu’on lui impute» »
    M .Gemperli a du c..ca dans les yeux et de la m..rde dans les oreilles. Il n’y a pas pire que celui qui de veut PAS entendre et ne PAS voir !!

  19. Posté par Bussy le

    Moins de problèmes en Suisse avec l’islam qu’en France…. et oui, forcément, l’islamisation est moins avancée en Suisse qu’en France, donc les problèmes sont moindres, mais attendons quelques années….
    Et ce climat malsain… la faute à qui ?

  20. Posté par Thomas le

    Mais ce monsieur Kämperli ne comprends donc pas que déjà avant toute cette histoire Mr.Ramadan représentait tout tout ce que l’on aime pas chez les musulmans…les convertis comme Mr.Kämperli et Mr.Blanchot sont les musulmans les plus dangereux…Attention!!!!Ce conseiller communal de Morges ferait bien de retrouver la raison et d’arrêter de parler d’une idéologie qu’à fortiori il n’a lui même pas compris….arrêtez d’essayer de nous enfumer Mr.Kämperli et si vous voulez vivre votre Islam;alors aller vivre dans un pays musulman…car cette idéologie n’a pas sa place en Suisse comme en Europe….vous êtes une honte pour votre pays Mr.Kämperli…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.