Genève: Jean-Pascal Cattin du MCG présente les idées directrices de son programme en vue des élections du 15 avril.

Christian Hofer: Si les Genevois ont des suggestions à faire concernant leurs préoccupations, leurs voeux, leur avenir, c'est le moment de commenter les propositions.

Jean-Pascal Cattin y répondra directement en vue des élections au Grand Conseil qui se tiendront les 15 avril 2018.

On rappelle que Monsieur Cattin avait déposé plainte auprès du Conseil Suisse de la Presse à l'encontre de la RTS dans le cadre de l'affaire Defend Europe (sources ici et ici).

**********

La voix des Genevois, la voie du changement

Pour défendre l'emploi

Les Genevois d'abord, non au dumping salarial made in UE !

Pour la baisse des primes d'assurance

Oui à la liberté d'organisation des cantons !

Pour notre identité

Oui à l'apprentissage de notre histoire et de notre hymne national dans les écoles !

Pour votre sécurité

Oui à une police forte et soutenue par nos autorités !

Faites le bon choix, faites le choix du changement.
Vous aurez ainsi la certitude de ne pas voter pour ceux qui à gauche comme à droite mettent tous leurs oeufs dans le même panier d'un multiculturalisme effréné. Ce sont des frères siamois adeptes d'une même politique matérialiste qui conduira à la perte de nos racines et de notre identité. Elle finira enfin par diluer nos qualités genevoises dans le torrent d'un mondialisme impersonnel et sans saveur.

7 commentaires

  1. Posté par Victoria Valentini le

    BRAVO Jean-Pascal ! Excellent ! Je te souhaite plein de succès ! Faut rien lâcher et tenir bon !

  2. Posté par Rui Oliveira le

    Bravo Jean-Pascal. Ne lâche rien.
    Oui, droite et gauche ont le même but.
    Vendre la Suisse à l’UE.
    A gauche, c’est par idéologie, à droite, par intérêt.
    Et les perdants, dans tout ça, c’est le peuple.
    Au MCG, on suit les intérêts de la population.

  3. Posté par AminsDp le

    Vas-y Jean-Pascal tu as tout ce qu’il faut pour être un bon élu. Tu sauras représenter les genevois et défendre leurs intérêts. Te tiens les pouces pour les prochaines élections.

  4. Posté par Baravaglio Catherine le

    je ne peux que souhaiter qu’enfin les choses bougent dans notre beau pays qu’est la Suisse, pour l’avenir de nos enfants. Il y a beaucoup à faire, passons de la théorie à la pratique.Je félicite en passant les actions de Défend Europe.

  5. Posté par CATTIN Jean-Pascal le

    Mon cher Conrad,
    Je ne crois pas qu’autant de candidats ont soigné autant l’aspect éducationnel que moi. Ceci est essentiel. D’ailleurs en 2005, j’avais déjà prévu une refonte de l’Instruction Publique en sorte de pouvoir améliorer la prise en charge des élèves en collaboration avec les parents ainsi que les devoirs surveillés. Là, je propose également d’améliorer l’apprentissage de notre histoire nationale ainsi que celui de notre hymne national. Pour l’assurance maladie, le MCG collabore à l’aboutissement d’une initiative ayant pour objectif de centraliser par canton l’administration de l’assurance maladie. Ce qui nous permettrait de gérer nous-mêmes les réserves… et non plus les distribuer à d’autres cantons.

  6. Posté par Christian Hofer le

    Les caisses maladie sont effectivement un problème. Il me semble même que Genève est touchée de plein fouet avec des primes gigantesques.

    Mais il faut rappeler que cette caisse maladie obligatoire est liée au mensonge d’une socialiste lors des votations: Ruth Dreifuss qui milite aujourd’hui pour les réfugiés (qui sont soignés gratuitement sur notre dos).

  7. Posté par conrad.hausmann le

    Bravo pour le Défend Europe ! Mais pour le reste tous les candidats balancent un peu le méme programme. Comme disait Coluche les promesses engagent seulement ceux qui y croient! Tous les partis proposent de baisser les prix des caisse-maladies maus comment ? Personne a des réponses claires…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.