5 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    @trafapa : un enfant est plus malléable , vierge de toutes idées politique. De ce faite la gauchiasse a plus de facilitée pour les embrigader , cela dure depuis la fin des années 60 ou cette idéologie a pris le pouvoir dans l’éducation nationale avec 1968. C’est aux parents ensuite et rapidement de contrer ce lavage de cerveau en leur montrant la réalité de l’idéologie que leurs profs veulent leur faire ingurgiter.

  2. Posté par Vautrin le

    Ah ! Le « vivre ensemble est une chance ». Attendons la fin ! Les massacres et la guerre civile sont au bout du « vivre ensemble ». Honte à qui embrigade les enfants : c’est un crime. Les parents ne devraient-ils pas faire une action pour virer les démagogues pourris ?

  3. Posté par miranda le

    DE SI JOLIS PETITS CHINOIS aux yeux noisettes et cheveux châtains clair ou foncé.

  4. Posté par Dupond le

    Les petits bretons bougeront et seront face a la réalité dans trois ou quatre ans !!! ils auront oublié le délire de leurs instits a queue de cheval si généreux a partager ce que les gens ambitieux ont acquis par leurs privations et le travail . Je vais régulierement dans le finistere et les générations nouvelles commencent a avoir des doutes sur ce paradis qu’on dit si partageur

  5. Posté par trafapa le

    staline & hitler : même combat ; c’est dégueulasse de s’en prendre aux gosses ; signé une ancienne victime

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.