Donald Trump a passé un test cognitif, démentant les rumeurs sur sa santé mentale: il a eu 30 sur 30!

Le président des Etats-Unis a passé le test à sa propre demande, pour faire taire les rumeurs sur sa santé mentale. Il a obtenu le score maximal de 30/30.

Le médecin de la Maison Blanche, Ronny Jackson, a annoncé mardi 16 janvier que Donald Trump avait obtenu vendredi le score maximal de 30/30 au test cognitif de Montréal (le Montreal Cognitive Assessment, ou MoCA). « Il n’y a absolument aucun signe d’un quelconque problème cognitif », a ajouté le médecin du président. Le dirigeant a, selon le docteur Jackson, demandé lui-même à passer ce test, afin de faire taire les rumeurs persistantes concernant sa santé mentale. Il est le premier président des Etats-Unis à passer ce test.

Le MoCA est un test destiné à évaluer les fonctions cognitives et à détecter des dysfonctionnements cognitifs, en particulier quand il paraît s’agir de troubles légers. Toute inquiétude peut être levée au-delà de 26/30. Il a été conçu par le docteur Ziad Nasreddine, publié en 2005, et est un des plus utilisés dans le monde pour ce genre d’évaluations.

Existant en de nombreuses versions et langues, il consiste en un court questionnaire d’une page destiné à mesurer entre autres la mémoire, les fonctions exécutives, les capacités d’abstraction, la concentration, le langage, le calcul, l’orientation dans le temps et l’espace. La durée du test est d’environ dix minutes.

Les personnes examinées ont instruction, par exemple, de copier un cube, dessiner une horloge indiquant une heure spécifiée (avec une note distincte pour le contour, les chiffres et les aiguilles), ou reconnaître trois animaux (par exemple un lion, un rhinocéros et un chameau). Elles doivent ensuite répéter une liste de mots (comme visage, velours, église, marguerite, rouge) et de chiffres, se les remémorer un peu plus tard, et exécuter une série de soustractions faciles de type 100-7, puis 93-7 et ainsi de suite. Un exemple du test est disponible ici.

Des tâches qui peuvent paraître simples pour toutes les personnes en bonne santé mentale mais qui font fonctionner des processus mentaux que les personnes affectées par les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson ont beaucoup de difficultés à mobiliser.

Source et article complet

Nos remerciements à Victoria Valentini

À quoi ressemble le test cognitif passé par Donald Trump? En voici un exemplaire:

Test de la RTBF

6 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    @ Vautrin

    En particulier, c’est le test de l’attention sélective qu’on devrait faire passer à nos journalistes.

    Pendant qu’ils gesticulent au moindre Tweet de Trump, ils font semblant de ne pas voir les éléments bien plus importants, telles la dégradation de notre continent et l’hyperviolence de leurs protégés:

    https://www.youtube.com/watch?v=vJG698U2Mvo

  2. Posté par Vautrin le

    Je n’ai jamais douté de la bonne santé mentale de l’Onc’Donald. Mais j’aimerais (et je parle en tant que psy) ce que l’on entend par « cognitif » : prenez les définitions (toutes hasardeuses), c’est la bouteille à l’encre. Je ne vois pas ce que « la cognition » a à voir avec le comportement éthique, la conduite sociologique et l’aptitude à l’analyse technique.
    Bon peu importe : Trump n’est pas fou; mais je n’en dirais pas autant de ses adversaires fanatiques.

  3. Posté par Astérix le

    bergoglio peut il passer un test pour savoir s’il n’est pas possédé ?

  4. Posté par Le Shithole du docteur Moreau le

    Le réalisme de Donald Trump enrichit même le vocabulaire français .Paris est devenu un « SHITHOLE » à Crack

    17/01/2018 Drogue dans le métro parisien: le ras-le-bol des usagers et des conducteurs
    …les conducteurs de métro ne marquent même plus l’arrêt à certaines stations. «Lorsqu’il y a 15 ou 20 toxicomanes sur le quai, il arrive qu’on ne s’arrête pas»,
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/17/01016-20180117ARTFIG00123-drogue-dans-le-metro-parisien-le-ras-le-bol-des-usagers-et-des-conducteurs.php

  5. Posté par Bussy le

    Est-il prévu de faire passer le test à Hillary Clinton ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.