Le FBI a lancé une nouvelle enquête sur la corruption à la Fondation Clinton

post_thumb_default

 

Nous savons depuis quelques semaines que le ministère de la Justice a lancé une nouvelle enquête sur la Fondation Clinton et les soupçons de corruption autour d’Hillary Clinton. Il semble se confirmer, selon plusieurs fuites, que la Fondation Clinton a accepté des paiements et s’est livré à d’autres activités illégales tandis qu’Hillary Clinton était secrétaire […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Curieux, on dirait que le Propagandastaffel médiatique Français n’en ait as encore parlé. C’est vrai que cela ferait désordre, dans le brouhaha anti-Trump; vous pensez, l’irréprochable criminelle Hillary sur la sellette !

  2. Posté par Mains propres le

    il va y arriver le Donald ! L’état profond remonte à la surface !

  3. Posté par Antoine le

     »Elle-a-rit » rira jaune en prison pour corruption. Calamity-Rey, sa complice, qui a donné un pot-de-vin de 500’000.– Frs (notre argent !) devrait aussi l’accompagner pendant de longues année en taule !

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    La fondation clinton…celle-là où une certaine calmyrey a versé 500’000.- des impôts prélevés aux Suisses?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.