L’islamophilie, un danger pour la France (1ère partie)

post_thumb_default

 

L’année qui vient de s’écouler a mis nos nerfs à rude épreuve. Elle a fait douter les plus fragiles, les sans-opinions. Elle a ébranlé la foi des plus convaincus patriotes. Elle a couvert de honte ceux qui n’en ont jamais eu et qui continuent de n’en avoir pas. Elle a définitivement prouvé, aux plus sceptiques, […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Astérix le

    Non ce n’est pas l’islamophobie qui est un danger pour la France : c’est l’islam le danger et le problème de la France

  2. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Bussy: « Si oui, que cherchent-ils ? Comme il n’y en a que pour le fric sur cette terre, pensent-ils se remplir les poches avec une Europe dans la misère ? »
    Réponse: vous les surestimez simplement…et de beaucoup!
    Les fonctionnaires de l’ue veulent se remplir les poches MAINTENANT (puisque pour beaucoup c’est eux-mêmes qui fixent leur salaire), ils visent le très court terme et l’illusion de pouvoir…Il n’y a AUCUN PROJET DE POLITIQUE SOCIETALE EUROPEENNE, ça c’est la fable qu’on réserve aux naïfs pour qu’ils renoncent à leur Constitution, c’est un peu le fromage dans la trappe-à-souris…Le vrai « projet » n’est qu’une mondialisation commerciale où les citoyens sont déshabillés de leur droits avant d’être réduits à de simples « unités » ne pouvant plus qu’accepter le dumping salarial = nouveau droit du travail simplifié… ;-)

    Donc les impôts de ceux qui conserveront un travail devraient leur suffire pour les 20 prochaines années; après ils seront morts ou suffisamment riches pour mourir paisiblement ;-)

  3. Posté par Vautrin le

    Non, je n’ai jamais douté un instant : j’étais, je suis et resterai islamophobe, comme tous ceux qui m’entourent. Les mensonges, la propagande, n’ont pas de prise sur nous. Nous observons, constatons, tirons des conclusions : la méthode empirique jointe à la méthode hypothético-déductive nous suffit pour comprendre la réalité et le danger mortel de l’islam. C’est pourquoi non seulement nous sommes opposés à l’entrée de prétendus « migrants » et authentiques envahisseurs, et pour la « remigration » de ces énergumènes vers leurs pays d’origine. Et nous sommes prêts à taper sur les « z’assoc’s » immogrophiles et islamophiles complices de l’invasion.

  4. Posté par Bussy le

    « Pourtant, nous savons que ceux qui ont installé ce chef à la place qu’il occupe… »:
    Y-a-t-il vraiment des gens de l’ombre qui dirigent la manœuvre ?
    Si oui, que cherchent-ils ? Comme il n’y en a que pour le fric sur cette terre, pensent-ils se remplir les poches avec une Europe dans la misère ?
    Si non, n’est-ce que des questions de voix et d’élection, donc d’ego, et donc d’avoir les votes des musulmans ? Ou de corruption à grande échelle ? Ou le fait d’être complètement dépassé et ne plus savoir quoi faire pour redresser la barre, et donc se voiler la face par manque de courage, d’appui et de compétence ?
    Que ça soit l’un ou l’autre, qu’est-ce que ça donne à long terme et pour tout le monde ?

  5. Posté par Claire le

    Il est bien évident que tous les gouvernants d’Europe occidentale et du Canada sont des mondialistes, immigrationnistes, formés dans le moule Bilderberg et Young leaders. Faire rentrer des masses de « migrants » d’origine allogène et de religion incompatible avec notre mode de vie à le double avantage de nous détruire, tout en abaissant le coût total de la main d’oeuvre mondiale. A terme, on obtient une grand masse d’individus indifférenciés, taillables et corvéables à merci tant qu’on leur donne « panem et circenses ». Rien n’a changé sur le fond depuis Jules César, sauf que maintenant c’est planétaire.
    Invasion migratoire, censure, propagande islamophile, tout est fait pour nous réduire à l’état d’individus epsilon, gouvernés par les alpha, qui détiennent savoir, pouvoir et puissance financière.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.