Fr2 expliquait que Trump n’était pas responsable du rapprochement des 2 Corées. Le président Sud-Coréen les contredit. (màj)

post_thumb_default

 

Mardi, France 2 nous expliquait que Kim Jong Un était seul responsable du rapprochement des 2 Corées, qu’il avait ridiculisé Donald Trump, et même fragilisé les liens entre les deux pays. Le lendemain, démenti cinglant du président de Corée du Sud Moon Jae-in qui donne le mérite de ce rapprochement au président américain et lui exprime toute sa gratitude.
– France 2, 9 janvier 2018, reportage de Maryse Burgot et Olivier Gardette

Extrait non-traduit de la conférence de presse du président Sud Coréen (Washington Post) :

Source : Washington Post (article en anglais)

 


 

Les menaces de Trump contre « Rocket man » ont elles permis la reprise du dialogue entre les 2 Corées ? Ce n’est plus seulement lui qui le dit, c’est le président sud-coréen. https://t.co/B40C8i4lKd

— Jean-Bernard Cadier (@jbcadier) 11 janvier 2018

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Les journalistes honnêtes, ceux qui travaillent pour diffuser de véritables informations (reportage sur place, investigation sérieuse, etc … ) se comptent malheureusement sur les doigt d’une main.
    Tous les autres répètent, sans vérification aucune, une information dont la source n’est pas vérifiée et le contenu encore moins. La corporation entière des journalistes est gangrénée (70-75% des journalistes votent à gôche); cela provient, en partie, des cours par des professeurs de gôche.
    RTS (Radio TV Socialiste) ou France 2, se trouvent dans la même situation. Qualité désastreuse des infos, tendance à gôche toute et surtout filtre des infos avec cerise sur le gâteau OMISSION de transmettre les infos qui iraient à l’encontre de la doxa !
    Je voterai OUI à no billag !

  2. Posté par JDV le

    @JeanDa
    Attention à la couleur des moutons, on va devoir inventer autre chose, par exemple, dire qu’il y a des moutons pas très blancs, autre que blanc, de couleur foncée. Enfin, je me souviens d’une chanson qui disait Noir c’est noir (en 1966, autre époque). On sombre dans le ridicule.
    Mais concernant la désinformation de nos médias, on sombre bien plus bas, on sombre dans un trou sans issue pacifique (malheureusement) ce qui s’appelle en clair: un suicide.
    Maintenant que vont dire nos médias sur les derniers commentaire de Donald Trump au sujet de certains pays les qualifiant de shithole countries ? On va en lire des commentaires de toutes … les couleurs

  3. Posté par JeanDa le

    Autrefois dans les médias, il y avait des « moutons noirs » qui ne faisaient pas leur boulot correctement (vérifications, recoupements, contrôles d’intégralité, etc).
    Malheureusement de nos jours, il faut dire que la quasi totalité des médias sont des moutons noirs. C’est l’ensemble de la profession qui s’est discréditée, sabordée et pourrie, à quelques trop rares exceptioons près.
    Pour le lecteur/auditeur/téléspectateur, se faire une opinion devient presque impossible. C’est une disfonctionnement très grave de nos sociétés qui va probablement les conduire à leur perte dans un chaos effroyable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.