D’une pierre deux coups ?

Doris Leuthard va-t-elle partir après «No Billag»?

L'entourage de la conseillère fédérale a laissé entendre que l'Argovienne pourrait démissionner ce printemps.

Doris Leuthard pourrait bien quitter le Conseil fédéral plus vite que prévu. En effet, selon Blick vendredi, qui cite son entourage proche, l'Argovienne, âgée de 54 ans, pourrait démissionner très vite après la votation sur «No Billag» le 4 mars. Pour rappel, la doyenne en terme du nombre d'années passées au gouvernement (12 ans) avait indiqué l'été dernier qu'elle ne se représenterait pas pour la prochaine législature en 2019. [...]

Selon Blick, Doris Leuthard serait fatiguée. Et elle s'inquiéterait du nouveau tour glacial que prennent les relations entre la Suisse et Bruxelles depuis la venue du président de la commission européenne Jean-Claude Juncker et de l'équivalence boursière provisoire octroyée par l'UE à la Suisse. [...]

Mais selon le Blick, le PDC s'active déjà à préparer son départ et préparerait un scénario. Le parti doit aussi déterminer qui siégera au comité pour choisir son successeur et les modalités de la succession afin d'être prêt le jour J. (cht/nxp)

12.01.2018

Sources:

http://m.20min.ch/ro/news/suisse/story/24752803

https://www.blick.ch/news/politik/abstimmungen/die-cvp-arbeitet-schon-am-drehbuch-fuer-ihre-nachfolge-leuthard-tritt-nach-no-billag-ab-id7834349.html

6 commentaires

  1. Posté par Jacques Beckie le

    Est-ce un signe ? Une nouvelle claque en perspective si No Billag passait se serait la seconde baffe après celle du coup de la vignette à cent balles.

  2. Posté par philippe le

    Il faudra bien que le CF prenne ses responsabilités. Les turbulences avec Bruxelles sont prévisibles. Le peuple ne lâchera pas .IL doit y avoir une sacrée mélasse avec les partent CF , pas clair avec Burkalter, l ‘attitude de Leuthardt et Somaruga pas nette .

  3. Posté par Polo le

    « …elle s’inquiéterait du nouveau tour glacial que prennent les relations entre la Suisse et Bruxelles »
    Maintenant qu’elle a contribué à mettre la Suisse en grande difficulté face à l’UE, elle veut se défiler. La lâcheté même ! Cela étant dit : Tant mieux, une raison de plus pour voter oui à NoBillag ! Mais attention à celle – quota oblige – encore pire qu’elle qu’ils vont imposer au CF …

  4. Posté par bdr le

    Et elle va nous couter combien en indemnités de départ ?

  5. Posté par Derek Doppler le

    Chouette, il y aura de nouvelles têtes de c… au CF. On se réjouit d’avance! Les journalopes romands étant ce qu’ils sont, ils vont peut-être nous refourguer du Maudet à pleines pages?

  6. Posté par Sergio le

    Si elle pouvait nous quitter…séance tenante. Je crois que beaucoup apprécieraient. À oui, et si en outre elle pouvait prendre l’autre […] dans ses bagages. Merci.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.