Allemagne. Oerlinghausen: 400 requérants d’asile pour 12’000 habitants. Les gens ont peur, les vols et les cambriolages ont fortement augmenté.

Dans les alentours d'un centre pour réfugiés à Oerlinghausen, la police procède à présent à davantage de missions. Le nombre de vols et de cambriolages dans la région a récemment augmenté fortement.

Selon les autorités policières de Lippe et de Gütersloh, le nombre de vols à l'étalage et de bicyclettes augmente. Les résidents se plaignent également des cambriolages.

Les auteurs proviendraient du centre d'hébergement d'asile. Plus de 400 réfugiés vivent dans l'ancien bâtiment de la clinique - près de 100 de plus qu'il y a un an.

 

 

La plupart des habitants proviennent de pays d'origine dits sûrs et n'ont donc aucune chance de rester. Selon une nouvelle étude du gouvernement fédéral, ce sont précisément ces demandeurs d'asile qui sont souvent délinquants car ils ne possèdent aucune chance en Allemagne.

Les cambriolages domestiques et les crimes de rue ont augmenté

Apparemment, cela se constate également à Oerlinghausen. Depuis que le nombre de réfugiés a considérablement augmenté, le nombre de cambriolages a également augmenté de manière significative, a confirmé le maire d'Oerlinghausen, Dirk Becker.

Dans le quartier voisin de Stukenbrock, en revanche, le nombre de vols à l'étalage a plus que doublé au cours des dix premiers mois entre 2016 et 2017. Des directeurs de succursales de supermarchés et de textile parlent anonymement de problèmes majeurs et confirment que les auteurs appartiennent au groupe des nouveaux habitants du centre pour réfugiés.

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

8 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    bah tout est dit , partout ou ils y a des envahisseurs barbus …c est la m.. comme d hab

  2. Posté par paul le

    400 sarrasins terrorisent 12000 teutons . Les chevaliers du même nom doivent se retourner dans leurs tombes .
    En sommes : 12000 moutons prêts pour l’aïd . Tant pis pour eux .

  3. Posté par Baron d'Bobard le

    Ils ont voté pour qui ces habitants ? Franchement que les gens la ferment et assument leur conformisme.

  4. Posté par Le Taz le

    Plutôt que d’avoir peur ils feraient mieux de voter pour l’Afd!

  5. Posté par Marcassin le

    J’ai travaillé plusieurs années proche d’un centre de requérants d’asile. Il y avait de nombreux vélos volés mais, suspicieux, les requérants les avaient cadenassés. On ne sait jamais, ces sales autochtones.

  6. Posté par Bussy le

    S’ils n’ont aucune chance de rester, que font-ils encore en Allemagne ?
    Ou est-ce le nouveau truc pour pousser au regroupement familial et ainsi faire venir encore plus de migrants y compris des vieux et malades… et ainsi couler encore plus vite le pays ?

  7. Posté par Dupond le

    Ils se plaignent !!!…….Il n’y a que ceux qui ont voté pour l’AFD qui sont légitimés à se plaindre

  8. Posté par Maurice le

    De véritables chances pour le commerce et le vivre ensemble entre voisins !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.