Le message de Noël de Viktor Orbán : « Les Hongrois ne se retrancheront pas derrière des blocs de béton et ne regarderont pas leurs femmes et leurs filles se faire agresser le soir du Nouvel An »

Viktor Orbán a utilisé son message annuel de Noël pour appeler les Européens à protéger leur culture chrétienne et a promis que la Hongrie ne «se retranchera pas derrière des blocs de béton» et ne regardera pas ses femmes et ses filles «se faire harceler le soir du Nouvel An».

« Le christianisme est une culture et une civilisation. Nous vivons dedans. Il ne s’agit pas de savoir combien de personnes vont à l’église ou combien prient honnêtement. La culture est la réalité de notre vie quotidienne … La culture chrétienne définit notre morale quotidienne », écrit le leader du Fidesz, dans un article publié dans Magyar Idők.

Orbán a visé les ennemis de sa politique, qui prétendent qu’il n’est pas chrétien s’il ne permet pas «à des millions d’extra-européenne à s’installer en Europe» selon le commandement «aime ton prochain comme toi-même» .

« Ils oublient la deuxième partie du commandement », a observé Orbán.

« S’aimer soi-même signifie aussi protéger tout ce que nous sommes et qui nous sommes. Nous aimer signifie que nous aimons notre pays, notre nation, notre famille, la culture hongroise et la civilisation européenne.  »

« Les bases de la vie européenne sont maintenant attaquées », a poursuivi le dirigeant hongrois, faisant allusion aux difficultés rencontrées par des pays comme la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, qui poursuivent des politiques de migration de masse et de multiculturalisme.

« Nous ne voulons pas que nos marchés de Noël soient renommés, et nous ne voulons absolument pas nous retrancher derrière des blocs de béton. Nous ne voulons pas que nos masses de Noël soient entourées de peur et de détresse. Nous ne voulons pas que nos femmes, nos filles soient harcelées dans la foule du Nouvel An  »

« Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde », a-t-il dit.

« Les nations libres d’Europe, les gouvernements nationaux élus par des citoyens libres, ont une nouvelle tâche: protéger notre culture chrétienne. »

« Pas pour les autres, mais pour nous-mêmes; pour nos familles, pour notre nation, pour nos pays et pour la «patrie de notre patrie» – pour la défense de l’Europe ».

Magyar Idők via Fdesouche.com

20 commentaires

  1. Posté par guigui91 le

    entièrement d’accord avec lui !!!

  2. Posté par kitty le

    Je veux Orban en Belgique.

  3. Posté par Lili le

    Mr Orban n’est pas contre l’immigration, il à dit je crois, que la Hongrie était prête à accueillir les ressortissants des pays suivant… Belgique, France, Allemagne, Pays-bas, etc… quand cela sera nécessaire, car obligé de fuir leur propre pays…

  4. Posté par coocool le

    On veut le même au Conseil Fédéral !

  5. Posté par Clodel le

    Chapeau Monsieur ORBAN ! Vous dites tout haut ce que 80% d’Européens pensent tout bas. Heureusement, vous n’êtes pas le seul leader d’un pays de l’U.E. à refuser ces centaines de milliers de migrants : la Pologne aussi, a refusé ouvertement cette invasion programmée et non-désirée, Dieu sait si ce pays est catholique. La Bulgarie et la Roumanie aussi. La Tchèquie aussi. Une fameuse lézarde dans le contrat d’adhésion à l’Union Européenne. Et les menaces de cette dernière d’infliger des sanctions n’y feront rien. Ce sont des Etats souverains et ils ne vont pas accepter d’entrer dans l’aire de l’obscurantisme et de la charia, alors su ils viennent à peine de sortir d’un demi siècle de communisme. LA SITUATION EST TRES GRAVE ! L’UNION EUROPEENNE EST À L’AGONIE ET LES SÉANCES PLÉNIÈRES DE BRUXELLES ET STRASBOURG SE TRANSFORMENT EN PUGILA LAISSANT DERRIERE EUX LES PROBLEMES URGENTS À RESOUDRE POUR L’AVENIR DE NOS CONCITOYENS.
    L’U.E. , dans les faits, n’existe plus ! C’était un rêve de politiciens visionnaires. C’est devenu un cauchemar populaire…

  6. Posté par Daniel le

    Le probleme en Suisse, c est qu on est tous des moutons. Personne ne manifeste bruyamment apres la violation de la constitution a la suite de notre votation du 4 fevrier, meme les partis politiques ne bougent. Personne ne saute au plafond quand l UE nous replace sur liste grise pour les paradis fiscaux. Aucun parti ne se mele de l augmentation du nb de frontaliers et de l augmentation du taux de chomage et obtention de rente AI pour depression, augmentations exactement paralleles.
    Et maintenant, notre bourse va etre croquee tout cru !
    La Suisse ne pense qu au Pib du pays, la Hongrie aux habitants de leur pays.

  7. Posté par Astérix contre les islamistes le

    Vive Viktor Orban ca c’est un Chef !
    il en faudrait plus comme lui
    Un Grand Monsieur !

  8. Posté par paul le

    Monsieur Orbán a franchi le Rubicon . Et avec lui tous ceux qui refusent de se laisser engloutir par les mondialistes et les islamophiles . Cet homme a le courage d’exprimer tout haut ce que pense la plus grande majorité des peuples d’Europe. Les camps sont en train de se former . Rien ne se passera dans la douceur et les rires . Attendez vous à des années noires, mais ce sera le prix à payer pour éradiquer cette secte satanique qui veut mettre à genou les peuples et les nations . Soyez toujours prêts, entretenez vous et formez vous .Et surtout n’oubliez pas de tenir une liste des traitres qui devront rendre compte de leurs trahisons.

  9. Posté par Mateo Sollner le

    Qu’avons nous donc fait pour mériter les « le nationalisme est un danger pour la Suisse (entre 2 attentats islamistes) » des SS et co-sectaires UE?

  10. Posté par Sitting bull le

    Bravo a Viktor Orban qu il vienne chez nous en Belgique on a besoin de lui

  11. Posté par Lolo le

    Très bien joué la Hongrie ,marre d’ avoir tous ces gens en Europe .les 7 de Berne devrait prendre l’exemple mais vu qu ils sont pro europeen ,pas de miracle

  12. Posté par Liliane Aubry le

    Il y a encore des dirigeants courageux qui n’ont pas peur de défendre leur pays et leurs citoyens. Chapeau, M. Orban ! Nos dirigeants en comparaison font figure de petits nains sans envergure. Pauvre Suisse, ne te décideras-tu pas enfin à élire des hommes, des femmes qui ont à coeur les intérêts du pays plutôt que se plier aux ukazes de l’UE ?

  13. Posté par Maurice le

    @ elsaesser – Pour répondre à votre question, en Suisse, c’est pareil : tous les beaux paysages sont mités, soit de villas pour les riches étrangers au bord de tous les lacs et sur les flancs de toutes les collines, soit de cages à habiter, comme vous le décrivez si bien, pour les immigrants qui surpeuplent nos villes, nos rues, nos bourgs et nos villages de façon démentielle.
    L’économie du tourisme en Suisse risque d’en pâtir grandement bientôt.

  14. Posté par Schwander Dominique le

    Comparez ce franc discours de Viktor Orbán aux déclarations récentes de notre Leuthard et de notre Berset et vous ne pourrez que conclure que nos gouvernants bruxellisés trahissent le peuple souverain Suisse

  15. Posté par Le Consterné le

    « Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde »
    A qui pense le héros Orban, en parlant de « ils » ?
    Faites part de votre avis, que l’on « rigole » un peu (pour ne pas pleurer)…
    @Sophie : c’est bien parti ! Mdr

  16. Posté par elsaesser le

    @  » des pays comme la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, qui poursuivent des politiques de migration de masse et de multiculturalisme. »
    Saluons le couage et la determination

    @  » des pays comme la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, qui poursuivent des politiques de migration de masse et de multiculturalisme. »
    Et ces politiques de migration mahométane se traduisent par des constructions démentielles dans beaucoup de villes françaises mais aussi allemandes. Les espaces verts disparaissent pour être remplacés par des cages à poules hideuses en béton. Ca n’arrête pas de construire. A Strasbourg, Toulouse, Nantes, Bordeaux Mérignac, proximité de Sète, partout des amis m’informent de cette frénésie soudaine à construire. On devine quelle racaille y sera logée. Et chez vous en Suisse ou ailleurs que les villes précitées, qu’en est-il ?
    En tout cas bravo à Viktor Orban pour sa prise de position. Que Dieu le protège et protège l’Occident chrétien des nazislamistes et de l’antichrist

  17. Posté par sophie le

    Courageux ce président hongrois. C’est une grave erreur d’avoir accepté des musulmans chez nous, leur seul but est d’envahir l’Europe puis de tuer les chrétiens. En Allemagne la situation est déjà dramatique, les journaux ne rapportent pas tout loin de là, mais Madame Merkel a pris une grave décision en invitant des musulmans belliqueux à venir dans son pays. Autrefois les réfugiés étaient polis et reconnaissants, maintenant ce sont des sauvages et ingrats en plus.

  18. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ahhh…si il voulais bien poutcher dehors 6 de nos 7 nains et assurer l’intérim…
    Bin quoi, c’est le moment de faire nos vœux, non? 🙂

  19. Posté par Alain le

    Magnifique !
    Un discours totalement différent de celui du pape mondialiste.
    Cela fait vraiment envie d’aller dans ce pays !

  20. Posté par fred le

    Pourquoi les français n’ont pas élu un(e) président(e) qui a cette conviction salutaire ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.