«No Billag»: Doris Leuthard menace encore.

La même pécore qui donne 1,3 milliard à l'UE sans aucune contrepartie vient nous donner des leçons: amusant!

**********

En cas de «oui» le 4 mars, la SSR ne pourrait plus financer des programmes pour la Suisse romande avec l'argent d'outre-Sarine.

Si l'initiative «No Billag» devait l'emporter le 4 mars, la Suisse serait le premier pays européen à abolir le mandat de service public pour la radio et la télévision, a souligné Doris Leuthard en lançant la campagne du Conseil fédéral.

(...)

Source

Nos remerciements à aldo

15 commentaires

  1. Posté par leone le

    Le commentaire d’Aude me fait penser à Boris Vian:
    La vérité n’est pas du côté du plus grand nombre, effectivement, parc’ qu’on n’veut pas qu’elle y soit. Le jour ou le plus grand nombre sera à même, par sa culture et ses connaissances, de choisir lui-même sa vérité, il y a peu de chance pour qu’il se trompe.

  2. Posté par Aude le

    C. Hofer@
    Qu’est-ce que la cohésion nationale?
    Celle de reprendre en cœur Les informations de l’AFP, celles de BFMWC?
    Celle de nous rassembler sous une division permanente?
    Quel pluralisme de pensées si ce n’est celle de la gauche bobo?
    Quel pluralisme politique si ce n’est celle des gauchistes? On fait semblant d’inviter l’UDC pour mieux la matraquer publiquement.
    Quelles analyses politiques si ce n’est d’accuser les Suisses d’etre racistes si leurs votes leur déplaisent? Celles de leur dire comment voter, comment penser.
    Quelles libertés d’opinion si ce n’est celles de promouvoir l’invasion africaine et de vous faire croire que vous êtes un peuple fermé sur lui même, raciste, islamophobe, égoïste.
    Le service public d’information est le Frère jumeau du CF. Il tente de vous faire croire que ce que vous voyez, vous entendez, vous vivez dans la rue, le travail, l’ecole, les études, la confrontation avec une population étrangère extra-européenne n’est pas la Réalité . La seule réalité valable est la leur. Le peuple n’a rien compris, il est constamment dans l’erreur. Il faut lui expliquer, lui faire comprendre que seuls eux détiennent la vérité, leur vérité.
    Cette distorsion entre le réel et leur fantasme est schizophrénique.
    De deux choses l’une, soit ils mentent sciemment, soit ils sont dans un déni brumeux.
    Dans tous les cas la subjectivité à grandement remplacé l’objectivité.
    Le pluralisme politique n’existe plus. C’est un bloc monolithique contre un opposant. C’est la dictature du plus fort.
    Il est interdit de penser hors de leur champ visuel. Il est interdit de parler hors de leur langage imposé.
    Tout est bâillonné. Leur démocratie c’est ferme ta gueule si tu n’as pas leur vision. Ils dominent la TV, la radio, les médias mainstream, dès lors, étant les payeurs malgré nous de ce foutage de gueule permanent pourquoi devrions-nous encore et pour longtemps continuer à les subir?
    La cohésion nationale, en terre helvétique, passe par la diversité politique, linguistique, sociale.
    Elle doit être respectée comme telle. Au cas contraire, elle s’éclate en mille morceaux.
    Idem pour la Collégialité.

  3. Posté par coocool le

    Doris la tarte est la meilleure ambassadrice de l’initiative !

  4. Posté par Heradote le

    7 raisons de voter NO BILLAG
    1 marre de payer 451 Francs pour CA.
    2 marre de 23 ans de Darius 
    3 marre de 19 ans de Mamarbachi 
    4 marre de ce monopole de l’information
    5 marre des séries TV US débiles
    6 marre des leçons de morale bobo ecolo debilo
    7 marre de l’information politiquement correcte

  5. Posté par JeanDa le

    NO BILLAG, NO GÔCHE, NO PDC et NEW CF !

  6. Posté par Cécile le

    No Billag ! Je paye pour les chaînes privés ça suffit car la TSR et la SSR proposent un programme de m…et Rochi et les autres journalistes, présentateur et présentatrices divulguent leur propagande de gauche! Je ne veut plus voir cette Adamarra elle me fait vomir avec ses crachats sur la Suisse.

  7. Posté par bigjames le

    Ce qui m’agace, c’est la diffusion de ces informations par toujours les mêmes membres du CF, alors que l’on entend JAMAIS les deux UDC !!!
    Allo, y a quelqu’un à Berne censé représenter les sympathisants patriotes ???

  8. Posté par Sergio le

    La SSR rassemble tout ce que le fonctionnarisme a de péjoratif. Cette institution n’est qu’un gigantesque atelier protégé où prospère le gauchisme.

  9. Posté par Heradote le

    Cohésion nationale ?
    A chaque votation nationale où les romands votent l’inverse des Suisses-allemands, la TSR nous explique que ce sont des crétins qui n’ont rien compris et que nous ( les Welches ) aurions dû leur expliquer plus. ( tout en oubliant que les romands ne sont que même pas 20% de la population Suisse )
    Cohésion nationale ?
    On nous bassine a force de pseudo satires anti ‘qeubi’ ou émissions sur le roesti graben.
    Quand les intérêts vitaux de la Suisse sont en jeu, il n’y a pas de roesti graben.
    NO BILLAG

  10. Posté par Christian Hofer le

    Si la SSR était tellement utile à la cohésion nationale, elle n’aurait pas de soucis à se faire car même sans la redevance elle aurait une masse importante d’abonnés suisses: Or ce n’est pas le cas et elle le sait.

    Elle le sait d’autant plus qu’elle est partiale et qu’elle nous inflige sa propagande de gauche sans que nous puissions rien y faire. Tout ce qu’elle craint, c’est que ses petits privilèges passent à la trappe, entre les salaires exorbitants, l’absence totale de remise en question, l’absence de concurrence, un statut de fonctionnaire avec des rentrées automatiques d’argent…

  11. Posté par Antoine le

    Encore et toujours de l’enfumage, avec MENACES à la clé !
    Merci Mme Leuthard pour votre prise de décision qui me réconforte : Je voterai OUI à no billag.
    Ma famille est convaincue, j’en parle avec mes amis et voisins.
    De la propagande de gôche, on n’en veut PAS !

  12. Posté par aldo le

    Continuer à claironner des bobards, c’est toute la stratégie des plans A B C D… etc du monopole publique. Et de temps en temps, pour quelques vérités sérieusement filtrées on devrait dépenser 450 francs ? La pluralité de la radio-télé socialo-marxiste c’est de la baudruche. On vous a présenté des Torracinta, des Dreifuss etc. comme des géants, avec des caméra en contre-plongée pour nous faire admirer leurs poils du nez, pour ne pas écrire autre chose, alors qu’il n’étaient que des nains adeptes de la gonflette, dignes des Appenzellois qui tombaient dans les rails du tram en venant visiter le salon de l’auto. Confondre la pluralité avec la multiplicité des ego des socialo-marxistes c’est le comble de la stupidité de cette démon-crétine PDC de Leuthard. Et oui, le PDC et la gauche c’est kif-kif. Pour parler arabe avant que ce ne soit déclaré obligatoire par la Sommaruga.

  13. Posté par Jack Palance le

    Ils recevront « plus que » 1,2 milliards (au lieu de 1,3 milliards) les pauvres chéris !!!!….et en plus, cette Dame veut plus que doubler la taxe Co2 sur le mazout de chauffage et encore augmenter la taxe sur l’essence !….je n’ai plus rien à dire, la coupe déborde largement !….qu’elle aille se faire foutre avec sa SSR !….et tous le reste avec !

  14. Posté par Gérald le

    Encore du chantage de la part de la « Leutaxe ». Décidemment en Suisse les politiciennes de tous niveaux sont plus stupides et cupides que partout ailleurs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.