Danièle Obono ou la non-mixité raciale bienveillante

post_thumb_default

 

Obono
28/11/2017 – 12h30 Paris (Breizh-info.com) – Sans pression. C’est sans pression que Danièle Obono, députée France insoumise de Paris, aborde des sujets censés être particulièrement brûlants. Ainsi en est-il de la « non-mixité raciale », sorte de néologisme made in 2017 qui n’en est qu’à ses débuts. Un concept qu’elle est même parvenue à défendre sur les […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par Poulbot le

    Elle est encore en France ! vite un avion pour la renvoyer dans le pays de ses ancêtres.

  2. Posté par rikiki le

    Mais comment peut-on élire député des femmes comme elle et Belkacem ?

  3. Posté par butterworth le

    sujet pour elle a l ordre du jour LE RACISME AFRICAIN ENVERS LES ALBINOS AFRICAINS

  4. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    La non mixité raciale – quelle bonne idée ! mais à condition que ce soit chacun chez soi !!

  5. Posté par Antoine le

    Le cerveau de Mme Obono ne doit pas être plus gros qu’un petit pois !
    Son attitude, ses discours et ses prises de positions démontrent qu’elle joue (ou qu’elle est) l’idiote  »utile ».
    Certains tirent les ficelles en coulisse pour mieux faire passer l’apartheid (sans les sales Blancs).

  6. Posté par Bussy le

    On laisse venir l’Afrique en Europe et voilà ce que ça donne ! Le niveau plonge parce que le QI plonge, on fait connaissance avec l’apartheid et la ségrégation raciale….
    Le bon côté avec cette dame, c’est qu’elle va démontrer à tous pourquoi l’Afrique est un tel bordel et n’arrive pas à s’en sortir sans les Blancs ou les Chinois !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.