Lésions culturelles simples. La chronique d’Yvan Perrin

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
censure

Nous avons été nombreux à assister à un échange culturel mettant en scène deux jeunes, l'un blanc, l'autre noir, le premier étant violemment agressé par le second dans une gare jurassienne. Un spectateur a en effet eu l'excellente idée de poster la vidéo célébrant l'exploit sur internet, ce qui a provoqué quelques réactions vigoureuses de la part de certaines personnes peu acquises à ce genre de manifestation d'amour.

Pareil comportement déplacé doit être combattu avec la plus extrême rigueur, ce que la police jurassienne se propose de faire dans un communiqué au ton très ferme. Les autorités puniront avec énergie les fautifs coupables de s'indigner de l'agression et, partant, du comportement de l'agresseur.

On aurait attendu quelques mots de soutien en faveur de la victime qui se serait sans doute bien passée du moment auquel il nous est donné d'assister, ceci manifestement au grand dam du commandant de la police jurassienne. Il n'en est rien.

Il eût été agréable d'apprendre que la police était sur les traces de l'agresseur africain afin de le trainer devant ses juges mais la justice jurassienne préfère s'attaquer à toute personne exprimant son indignation face à l'acte dont nous parlons. Pour bien se faire comprendre, dite justice menace expressément les adeptes de la liberté d'expression des pires maux judiciaires, ceci dans la grande tradition de quelque défunte république populaire. Cela ne l'honore pas mais le Procureur général a manifestement des priorités.

Concluons avec Juvénal qui ne pensait pas si bien dire :

"La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes".

 

Yvan Perrin, le 12 octobre 2017

15 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Commentaires toujours excellents YPerrin.
    Cette histoire et le traitement de celle-ci rappelle à mon souvenir, des moments autrement plus glorieux.
    Le temps des années 60. Le temps d’un Peuple Jurassien combatif, désireux de liberté. Soucieux de ne plus être sous tutelle bernoise. Capable de lutter sans verser une goutte de sang pour une république libre et souveraine.
    Oh, qu’il est bien loin ce temps de ma jeunesse.
    Des autorités s’allégeant à la dictature d’une: Ah oui Brassens,
    Ils se sont fait tout petits devant une poupée qui dit Maman quand on l’a touche eee
    Ils se sont fait tout petits devant une poupée qui dit Maman quand on l’a tou..ou..che
    Ils se sont fait menacants devant le Peuple pour qu’il l’a boucle eee
    Ils se sont fait menacants devant le Peuple pour qu’il l’a bou..ou..cle
    Pouce en bas, la nouvelle junte!

  2. Posté par Antoine le

    Je constate deux choses :
    – Il faudra dorénavant se défendre tout seul ! La police est aux abonnés absents lors des agressions du type vu dans cette vidéo.
    – Karaté, judo, art martiaux, krav maga ou autres techniques (spray au poivre) sont à pratiquer par les hommes et les femmes qui ne se sentent plus en sécurité (une majorité)
    – Créer des groupes d’auto-défense (non armé) pour surveiller les zones sensibles et susceptibles d’être des zones à risques (gare, passage souterrain, centre commerciaux, parkings, etc …)
    – Créer ou adhérer à des partis/groupes qui défendent nos idées et notre patrie (le nombre fait la force).
    – Appliquer les lois en vigueur, y compris les lois concernant l’ EXPULSION de personnes illégales séjournant sur le territoire suisse. Mme Sommaruga, il y a du boulot ! Au lieu d’aller au Niger (7.5 millions) et au Maroc (100 millions en 3 ans) pour vilipender nos impôts sous forme  »d’aide » …

  3. Posté par chantal le

    pour que le mal puisse progresser il suffit que tous les gens « bons » le laisse faire. amen. cette persévérance-là vous emmènera à la mort celle du corps et celle de l’âme.

  4. Posté par Gérald le

    Bravo et merci M.Perrin . @leone a parfaitement raison et j’ ajouterais une copie de votre excellent article devrait aussi être envoyé à la SS ministre de l’injustice et police du CF.

  5. Posté par Vengeur le

    Bravo M.Perrin pour votre mot plein d’humour et de justesse.
    Si dérapage il y a eu dans les termes, l’émotion provoquée par cette vidéo d’un racisme anti-blanc devenant une normalité crade, peut l’expliquer. Mais sur Facebook les noms et la localisation des intervenants notamment les gauchos-islamo-fasciste, sont également accessible (en grande partie). Relevez ces derniers, localisez les et agissez.

  6. Posté par Mady le

    Merci encore une fois Monsieur Perrin pour votre article que j’ai beaucoup apprécié. Comme toujours on ne pense pas à la personne qui a été agressée, mais il faut faire taire ceux qui osent s’exprimer après une pareille attaque. Que ce serait-il passé, si le jeune homme jeté à terre s’était fracturé le crâne. Mais en fait on ne sait pas quelles sont les séquelles subies par ce jeune homme. Merci aussi à Antoine pour son commentaire. Mais qu’est-que l’on attend pour extrader ce salaud qui a commis ce crime ? Et ceux qui ont bien rigolé, devraient aussi être punis sévèrement. Quelle honte pour notre pays d’accepter de tels individus.

  7. Posté par Gerry le

    Y a-t’il d’autres représentants de partis politiques qui prennent position sur cette affaire, ou n’y a-t-il dans ce pays, à part le salutaire esprit de l’auteur, que des Ponce Pilate élus qui s’en lavent les mains…?

  8. Posté par Tommy le

    Il y a des siècles où l’opinion publique est la plus mauvaise des opinions, déclarait le penseur français Chamfort…..

    Ceci pour dire que la majorité des bobos helvétiques préfèrent se calfeutrer dans la bienséance , dans leurs résidences à Digicode, à l’abri de la mauvaise conscience, au lieu d’ admettre UNE FOIS POUR TOUTES que les FAITS l’ emportent sur L’ IDÉOLOGIE.

  9. Posté par Tommy le

    De toute manière, même s’il y a enquête, on va décréter que ce noir d’ Afrique a agi en tant que victime, souffre du racisme des Suisses, qu’on ne l’aide pas à authentifier son diplôme de neurochirurgien, qu’il est victime de son inactivité forcée, que ses innombrables talents ne sont pas reconnus et que son statut de  » mineur non- accompagné, néanmoins aux tempes grisonnantes » est bafoué par les partis néo- nazis helvétiques.

    Ceci dit,  » ce sidi », bravo à Yvan pour sa faconde et son extrême maîtrise de l’art scriptural .

    Ce qui me chagrine, c’est le fait de savoir que si peu de gens nous lisent….

  10. Posté par Sertorius le

    ‘[L]a police était sur les traces de l’agresseur africain afin de le trainer devant ses juges mais la justice jurassienne préfère s’attaquer à toute personne exprimant son indignation face à l’acte dont nous parlons.’

    Il faut filter a travers le communique de la police jurassiene pour comprendre ce qu’ils veulent vraiment dire. La justice jurassienne préfère s’attaquer à tout Suisses qui se font attaquer par des migrants parceque c’est a la nouvelle politique de Berne qu’elle obeis comme maître.

    https://www.youtube.com/watch?v=6CpMZv4bdow

  11. Posté par Markopolo le

    Gare de Delémont, en plein jour
    où était la police?

  12. Posté par leone le

    M. Perrin, votre texte est si romanesque que, pris au premier degré, l’action de la police et du ministère public en devient presque normale.
    Je souhaite vivement que vous envoyiez une copie de votre chronique à la Police, au Minsitère public et au Tribunal des mineurs du Canton du Jura car cela m’étonnerait qu’ils visitent ce forum.

  13. Posté par Antoine le

    Merci M. Perrin pour votre esprit et tournure de phrase ! C’est excellent ! On s’en délecte !
    Concernant cette triste affaire, je soutien la famille du jeune homme agressé. Une plainte DOIT être déposée rapidement contre cet agresseur. Je ne suis pas xénophobe ni raciste. Nous acceptons à bras ouverts les RÉFUGIES de guerre (par exemple 1956 Hongrie ou 2017 Syrie). Les migrants/immigrés cher à Mme S. Sommaruga sont des immigrés ÉCONOMIQUES illégaux. On commence à en avoir marre de cette racaille qui nous pourrissent nos vies ! On observe les réactions de la police :
    1) On fait retirer de Facebook la vidéo. C’est une mesure très discutable. Ce n’est PAS du racisme, c’est une PREUVE de l’état actuel de notre société.
    2) La police fait la chasse aux internautes qui ont dialogué et émis leurs opinions sur Facebook. Nous sommes dans une DÉMOCRATIE (pour combien de temps ?), pas une dictature de la pensée et de la parole (Genre 1984 de G. Orwell, que je conseille vivement de le lire9 c’est prémonitoire. Tout est en place pour le GRAND SHOW y compris l’imbécilité infantile des partis politiques gôcho-islamo-collabo.
    Qui est à la gouvernance du corps de police de Delémont ?
    Pour votre info :
    Référence : http://www.delemont.ch/fr/Autorites-politiques/Conseil-communal-Executif/Membres.html
    Damien Chappuis, PCSI, maire, Département de la Mairie, des finances et de l’informatique
    Edith Cuttat Gyger, chancelière communale
    Françoise Collarin, PDC, Département de l’urbanisme, de l’environnement et des travaux publics
    Esther Gelso, CS•POP•Verts, vice-maire, Département des affaires sociales, de la jeunesse, des écoles et du logement
    Patrick Chapuis, PCSI, Département de la culture et des sports
    Référence Police Communale de Delémont : http://www.delemont.ch/fr/Administration/Mairie-controle-des-habitants-police-finances/Police/Police-municipale-Delemont.html
    Canton du Jura:
    https://www.jura.ch/DIN/Departement-de-l-interieur-DIN.html
    Référence : https://www.jura.ch/Htdocs/Files/v/20479.jpg/Departements/DIN/DIN_2016_Organigramme.jpg

  14. Posté par Bussy le

    Echange culturel mettant en scène deux jeunes, l’un blanc, sac à dos typique de l’étudiant qui a certainement bossé dur toute la journée, et l’autre noir…. au fait, quelle est l’occupation du noir ? Dites-moi pas que c’est un dealer, ça ne peut pas être, la police chargée de réprimer les actes illégaux l’aurait bien sûr arrêté et la justice l’aurait puni, et il aurait été expulsé après avoir purgé sa peine… quand même, on est dans un état de droit !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.