Sami Aldeeb dénonce l’acharnement contre le policier Jallamion [vidéo]

Sebastien%20Jallamion-154

Le professeur Sami Aldeeb dénonce les persécutions dont est victime le policier Sébastien Jallamion, et parle d'une France à la dérive, inquisitoriale et ubuesque. Sébastien Jallamion a été lourdement condamné administrativement, financièrement et socialement. Son délit : avoir publié sur Facebook un photomontage du chef de l'Etat Islamique avec une cible sur sa tête. Dénoncé par une collègue musulmane, révoqué de la police, sans salaire, agressé gravement par deux voyous musulmans, il est actuellement sous le coup d'une condamnation de 500 jours-amendes, infligée par un tribunal correctionnel. Il ne peut les payer et devra aller en prison. Craignant à juste titre pour sa vie, dans cas, il est à ce jour réfugié en Suisse, grâce à de nombreux soutiens.

13 commentaires

  1. Posté par top gun le

    Depuis le début, nous crions haut et fort que cette secte satanique, n’a rien à voir avec une religion, mais avec un dogme maléfique, comme ses adeptes. Cette monstruosité n’a pas sa place dans une société comme la nôtre et il est grand temps de faire…le ménage en chassant, ou…autre cette populace issue des ténèbres. Monsieur Jallamion lui, est un citoyen policier respectable et plus, qui dérange… qui? Tout le problème réside en cette question! En « secouant » ce système très certainement corrompu les fruits mûrs en tomberont, les pourris eux, sont hors jeu. Ils doivent fermer leur gueule ou gare..!? Il est clair que ça va tomber d’une façon ou d’une autre, entre les conflits d’intérêts internes, soit d’une promesse de promotion (grade-salaire) de notoriété et autre reconnaissance futur? Mais honte à la france avec un petit (f) d’une telle bassesse, d’ignominie et que ça « explose » dans tous les sens dans ce pays en perdition. Monsieur Jallamion DOIT rester chez nous, c’est impératif. Courage à vous (vous en avez eu) et restez afin de continuer le combat avec… nous.

  2. Posté par Fan.. le

    Je ne peux que constater l’intérêt médiocre que la cause de Sébastien Jallamion suscite sur ce blog pour devoir m’inquiété, lesobservateurs est le seul site qui parle de Sébastien et pourtant, que 11 commentaire sur cette note, je dirais qu’il y a plus de soucis à se faire concernant le manque de mobilisation que de l’attitude ignoble de cette France connue depuis longtemps pour son ignominie crasse !!!

  3. Posté par Roger le

    Si personne en France n’a pris sa défense juridique, nous avons beaucoup de soucis à nous faire. C’est inadmissible d’avoir sangtionné un représentant des forces de l’ordre. Il n’a plus qu’à faire terroriste lui aussi maintenant…..!

  4. Posté par Claudia le

    Les Français sont des veaux marchant docilement vers l’abattoir halal, dans le pays des droits de l’homme musulman.

  5. Posté par Fan.. le

    Oui Miranda, le vatican est le principal soutient de daesh et cela depuis des décennies !!

  6. Posté par SD-Vintage le

    La collègue musulmane était visiblement un soutien de l’Etat Islamique

  7. Posté par Georges Duquart le

    Qui représente le mieux l’islam ? Voici la réponse d’un ex-musulman converti au Christianisme :
    https://youtu.be/rMY63RgjV8A

  8. Posté par miranda le

    @ FAN
    merci de nous informer sur ce programme PAPAL

    Programme en OR
    au service de tout arrivant quel qu’il soit, réfugié, clandestin, voyou, terroriste., d’une générosité incontestable. Et cette générosité, financée par qui?

    Soutenue et financée par quoi, l’OR DU VATICAN?

    A part cela, ça m’a donné la nausée. Aimerais que ce soit le dernier pape

    Quoi que, les évêques africains sont plus réalistes et ont constaté que son attitude était étrange et que ses propositions n’émanaient pas que de son cerveau. Il y a d’autres cerveaux la dessous.

    Peut-être qu’un Pape Africain aurait plus le sens des réalités.

  9. Posté par Claire le

    Dénoncer est très bien, aider est encore mieux. Pour ceux qui souhaitent aider Sébastien Jallamion, on peut acheter son livre « A mort le flic » sur le site de Riposte laïque (il semble être en rupture de stock sur Amazon). J’en ai acheté deux exemplaires. Tous les patriotes peuvent en faire autant…

  10. Posté par Fan.. le

    Moi qui pensait que Daesh n’était pas l’islam !!!!

    Corto

  11. Posté par Fan.. le

    Voici la liste des 21 mesures voulues par le pape François concernant l’accueil des migrants et des réfugiés, une priorité absolue

    Le Pape réaffirme, avec ces propositons concrètes, son opposition à toute restriction de l’immigration. Il se prononce notamment pour « l’octroi de visas humanitaires » et recommande de favoriser « le regroupement familial ».

    Ce n’est pas un programme mais une lettre annuelle rédigée par le pape pour la 104° «journée mondiale du migrant et du réfugié» du 21 août 2017. Les cinq pages très denses, signées par François le jour du 15 août, contiennent cependant 21 mesures concrètes, similaires à un programme d’action qui résument sa pensée sur la question des migrations. Elle vise, tant dans les pays d’origines, que dans les pays d’accueil, à rendre légale l’immigration illégale.
    Dans ce document, le pape promeut en effet un accueil large, généreux et légalement organisé des migrants et des réfugiés sans mentionner l’idée d’une quelconque restriction des flux migratoires qu’il avait toutefois évoquée et justifiée à son retour de Suède le 1er novembre 2016, restrictions fondées sur les capacités d’accueil.
    L’objectif de François, dans ce document, est de changer les mentalités et de faire pression sur la communauté internationale pour qu’elle adopte, avant la fin de l’année 2018, deux accords globaux, l’un sur les réfugiés, l’autre sur les migrants dont le principe avait été acquis le 19 septembre 2016 lors du sommet de l’ONU.
    «La garantie d’une subsistance minimum vitale»

    Pour le pape actuel, la question de l’accueil des migrants et des réfugiés est une priorité absolue. Le 8 juillet 2013, il avait dédié son premier voyage papal à cette thématique en se rendant sur l’île de Lampedusa, entre la Sicile et la Tunisie, pour demander aux Européens d’ouvrir leurs portes. Et dans sa réforme du Vatican, il a créé un nouveau ministère «le Dicastère pour le Service du Développement humain intégral» dont la section chargée des migrations et des réfugiés est placée, selon sa volonté, à titre exceptionnelle et symbolique, sous sa propre responsabilité.
    Quant au principe fondamental qui guide le pape François, il le rappelle dans sa lettre: «Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s’identifie à l’étranger de toute époque, accueilli ou rejeté.»
    Voici la liste des 21 mesures voulues par le pape François pour l’immigration.
    1. Développer les «possibilités d’entrées sûres et légales» dans les pays de destination: notamment par «l’octroi de visas humanitaires» délivrés selon un mode «étendu et simplifié» et favoriser «le regroupement familial».
    2. Multiplier les «corridors humanitaires pour les réfugies les plus vulnérables» pour éviter les filières illégales.
    3. Créer un système de «visas temporaires spéciaux» pour «ceux qui fuient les conflits dans les pays voisins».
    4. Ne pas recourir aux «expulsions collectives et arbitraires» de réfugiés et de migrant non «adéquates» surtout quand elles renvoient des personnes dans des pays qui «ne peuvent garantir le respect de la dignité et des droits fondamentaux».
    5. «Toujours faire passer la sécurité personnelle avant la sécurité nationale»: par conséquent «former adéquatement le personnel préposé aux contrôles de frontière» pour que le «premier accueil» des migrants et des réfugiés soit «approprié et digne».
    6. Trouver des «solutions alternatives à la détention pour ceux qui entrent sur le territoire national sans autorisation».
    7. Dans le pays de départ, créer un système d’immigration légale pour agir «contre les pratiques de recrutement illégal» par des filières.
    8. Dans le pays d’arrivée, «assurer aux migrants une assistance consulaire», le «droit de toujours garder sur soi les documents d’identité personnels», un accès à la justice, «la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires», la «garantie d’une subsistance minimum vitale».
    9. Que soit accordée dans le pays d’arrivée «la liberté de mouvement, la possibilité de travailler et l’accès aux moyens de télécommunications».
    10. Pour ceux qui désirent rentrer dans leur pays la mise en place de «programmes de réintégration professionnelle et sociale».
    11. Protéger les «mineurs migrants» en évitant «toute forme de détention» et en assurant «l’accès régulier à l’instruction primaire et secondaire»
    12. Octroyer une nationalité à tous les enfants «à la naissance»
    13. Lutter contre «l’apatridie» de migrants et réfugiés en créant une «législation sur la citoyenneté»
    14. Accès sans limite des migrants et des réfugiés «à l’assistance sanitaire nationales et aux systèmes de pension» et «transfert de leur contribution en cas de rapatriement».
    15. Garantir à «tous les étrangers présents sur le territoire la liberté de profession et de pratique religieuse»
    16. Promouvoir «l’insertion socio-professionnelle des migrants et des réfugiés, garantissant à tous – y compris aux demandeurs d’asile – la possibilité de travailler, des formations linguistiques et de citoyenneté active».
    17. Prévenir les «abus» du travail productif de «mineurs migrants»
    18. Favoriser «le regroupement familial – y compris des grands-parents, des frères et sœurs et des petits-enfants – sans jamais le soumettre à des capacités économiques».
    19. Renforcer l’attention et le soutient aux migrants, réfugiés, demandeurs d’asile «en situation de handicap».
    20. Aider davantage les pays en voie de développement qui accueillent des réfugiés
    21. Intégrer «sans supprimer» chez les migrants leur «identité culturelle» par une «offre de citoyenneté» qui soit «dissociée des capacités économiques et linguistiques» et par une «offre de parcours de régularisation extraordinaire pour les migrants qui peuvent faire valoir une longue présence dans le pays».

    C’est sans doute le chant du signe de cette entreprises diabolique !!

  12. Posté par miranda le

    ENCORE MERCI MONSIEUR ALDEEB

    Vous l’avez bien dit, qu’il s’agit là d’un CONTRADICTION FLAGRANTE. ET LE MOT UBUESQUE DEPEND ASSEZ L’ETAT DE LA FRANCE AUJOURD’HUI.

    – aller lutter contre DAECH et sa hiérachie en déversant des tonnes de bomres

    – et par ailleurs condamner Mr JALAMON parce qu’il a représenté la hiérachie de DAECH ciblée.
    Alors pourquoi la FRANCE se donne-t-elle tout ce mal dans la coalition pour parvenir à l’élimination de DAECH?

    LA COLLEGUE MUSULMANE EN QUESTION :
    Pourquoi sa collègue musulmane l’a dénoncé? Si ça l’a blessée c’est qu’elle assimile DAECH à l’ISLAM. Donc, est-ce que pour elle « critiquer DAECH, c’est SALIR L’ISLAM?

    Cette collègue devrait aussi s’expliquer sur son acte de dénonciation. Il serait intéressant d’inviter cette collègue dans une émission télévisée et de lui demander, EN QUOI L’ACTE DE SEBASTIEN JALAMON, l’a perturbée? Elle a le devoir de s’expliquer, parce que nous humbles citoyens, nous nous demandons CE QU’ELLE RESSENT VRAIMENT A L’EGARD DE DAECH? SI ELLE PENSE CETTE MOUVANCE, LEGITIME?

  13. Posté par Maurice le

    Excellent argumentaire. Si le terrorisme de Daesh n’est pas l’islam, alors Mahomet et le Coran ne sont pas l’islam non plus… Tout est dit.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.