Censure de Facebook et complicité des médias : la dictature est « en marche » !

Par Sébastien Jallamion

Facebook, qui revendiquait un total de 33 millions d’utilisateurs actifs en France en janvier 2017, vient d’avouer à l’agence Reuters avoir fermé 70.000 comptes français durant la dernière campagne présidentielle. Déjà épinglé par une enquête publiée sur le journal du net en 2015, le cas de la censure sur le réseau social Facebook en France franchit donc un nouveau cap alarmant.

Dévoilant l’information sur son blog, exemples à l’appui, Boris Le Lay a souligné le profil des comptes concernés, qui ont pour point commun de critiquer Emmanuel Macron, et/ou d’être hostiles à l’islam.

=> Lien vers l’article sourcé de Breizh Atao

Rappelons que Boris Le Lay est ce blogueur saoudien breton exilé au Japon et condamné à des peines cumulées de 6 ans de prison ferme pour ses seuls propos, sans que cela n’émeuve le moins du monde la presse traditionnelle, dont la liberté relative n’a d’égal que la propension à se soumettre au pouvoir oligarchique, en particulier lorsqu’il la détient.

Ainsi, le journal l’Express, qui pour mémoire appartient au très macroniste Patrick Drahi, a publié un article pour le moins incendiaire et caricatural relevant de la plus élémentaire propagande contre Boris Le Lay, présenté comme un « troll breton qui répand la haine » (sic). Staline et Goebbels réunis n’auraient pas fait mieux…

Rappelons au pseudo journaliste aux ordres de l’Express que l’anglicisme de « troll » est employé dans le jargon des internautes pour désigner une personne qui publie de manière intempestive des messages sans intérêts dans le seul but de perturber le déroulement d’un fil de discussion. Ce terme est donc parfaitement inapproprié s’agissant de désigner un blogueur, fusse-t-il dissident, identitaire, et donc politiquent « incorrect »…

Ensuite, il convient de ne pas confondre entre ceux qui relaient la colère légitime et grandissante des Français, que l’on soit d’accord ou non avec elle, avec le fait de « répandre la haine », ce que n’importe qui peut vérifier par lui-même en consultant le blog de Boris le Lay.

Cette presse servile, qui sert la soupe à l’oligarchie et trompe l’opinion, est parfaitement représentative et nécessairement complice de la dictature qui s’instaure progressivement dans notre pays, et dont l’un des symptômes les plus flagrants consiste à museler des courants d’opinion qui ne vont pas dans le sens de la doxa dominante.

Le fait est que notre liberté d’expression, valeur occidentale par excellence, et pilier de toute démocratie, est plus que jamais menacée. Au lieu de la défendre et de faire leur métier, les journalistes s’en accommodent, avec une lâcheté déconcertante. Ils feraient mieux de se demander à qui cela profite, et de se projeter dans l’avenir afin d’appréhender la gravité de ce qu’il se passe en France, à commencer par la censure des voix dissidentes sur les réseaux sociaux. Mais  après tout, être le premier pays au monde en terme de censure sur Facebook n’est peut-être pas une actualité…

N’allons pas jusqu’à espérer que ces mêmes journalistes couvrent le contentieux alarmant des procès à caractère politique, ni même de ces Français contraints à l’exil : on ne peut pas à la fois être soumis et résistant…

Sébastien Jallamion

Archive : interview de Boris Le Lay par Sébastien Jallamion

Article paru en premier sur RL

15 commentaires

  1. Posté par ludovic Freppaz le

    Le harcèlement, la cruauté et l’acharnement de Facebook c’est de remonter 5 ans en arrière pour vous trouver un défaut dans un de vos commentaires, même si depuis 5 ans vous vous efforcez d’écrire sans haine ni reproche envers une religion ou une personne.

    Facebook ne pardonne pas et va chercher vos « péchés » au plus loin qu’il peut aller ! Facebook c’est le dieu satanique tout-puissant, sans miséricorde, et sans compassion. Ajoutons à cela qu’il est étranger et qu’il n’aime ni la France , ni les français sauf lorsque cela l’enrichit. Il a d’ailleurs une certaine ressemblance avec Macron que Facebook défend cependant. Macron, n’aime ni la France, ni les français. J’ai des dizaines de ses citations, qui le prouvent, dans lesquelles il crache sur les français de la classe d’en bas. Macron aime les riches comme Facebook.

    La cruauté de Facebook et de ses suppôts

    C’est typique de l’acharnement d’une certaine classe, et d’une certaine religion, d’un groupe de religieux baignant dans obscurantisme, un groupe sans compassion, sans amour, tolérant la lapidation mais s’offusquant d’un téton qui dépasse, même si c’est une oeuvre d’art… mais que connaissent-il à l’art ?.

    C’est typique de la dictature exercée par des gens sans réflexion ni instruction, c’est typique de gens qui ne connaissent pas le mot pardon et qui vont jusqu’à tuer en poussant trop loin le harcèlement et l’acharnement sur une personne. Nombreux et nombreuses sont ceux et celles qui se sont suicidés en raison de l’imbécilité, de la déraison et de la cruauté de Facebook.

    Facebook pousse au suicide, Facebook tue mais, par contre, Facebook, dirigé par un juif qui commande des musulmans (les modos sont marocains) au point de les rendre esclaves et complices au Maroc, a laissé passer des messages échangés par Daesh et est à l’origine de nombreux attentats faisant des centaines de morts innocents.

    Facebook, qui revendiquait un total de 33 millions d’utilisateurs actifs en France en janvier 2017, vient d’avouer à l’agence Reuters avoir fermé 70.000 comptes français durant la dernière campagne présidentielle.

    Déjà épinglé par une enquête publiée sur le journal du net en 2015, le cas de la censure sur le réseau social Facebook en France franchit donc un nouveau cap alarmant.

    Dévoilant l’information sur son blog, exemples à l’appui, Boris Le Lay a souligné le profil des comptes concernés, qui ont pour point commun de critiquer Emmanuel Macron, et/ou d’être hostiles à l’islam.

    Alors quand les arabes et les juifs prétendent se détester, Facebook prouve le contraire, ils sont amis dès lors qu’ils peuvent dominer et se faire beaucoup d’argent.

    Cela ne concerne évidemment pas mes amis Juifs qui doivent penser comme moi j’imagine, puisqu’ils sont aussi des victimes du big-boss américain.

  2. Posté par Olivier Rct le

    Facebook est en train de creuser sa propre tombe, c’est tout le malheur que je leurs souhaite en sachant que tout est dictatures, je leurs souhaite le même chemin que Google + sans regrets !

  3. Posté par jacky fremont le

    Je suis pour la vraie amitié , avoir des pseudos amis quel intérêt !!!!!
    de plus des gens qui se permettre d’interdire de voir le chef d’oeuvre pictural du grand COURBET l’origine du monde c’est le début d’une dictature qui ne dit pas son nom.

  4. Posté par idnaze le

    Merci pour cet excellent article .

  5. Posté par Rbt le

    Il a dit la vérité…. il doit être exécute !!!!!!
    Voyons… Tout le monde sait que les lois sont à sens unique ! Pour les Trolls en place, leurs devises sont de faire payer un max et surtout, de la fermer.
    A suivre…….

  6. Posté par colt seavers le

    a force de fermer les compte Facebook ils n auront plus personne et …ils pourront fermer ce site tout simplement , perso je n ai pas de compte Facebook et je vis très bien sans …

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Facebook, n’est-ce pas cette ancienne start-up créée par Mark Zuckerberg, dont la famille (les puissantissimes banquiers Rotschild) avait dit un truc du style: « Tiens fiston, un peu d’argent de poche (ndlr: 500 millions de dollars) pour lancer ton entreprise » ? Ainsi, FB permet à ces maîtres du monde et à leurs petits copains de répandre « la bonne parole » sur la terre entière, d’espionner le quotidien des gens, de connaître presque tout d’eux et de leurs relations, et de faire taire les patriotes et les anti-mondialistes en fermant leurs comptes et/ou en les transmettant leurs données/messages aux autorités. George Orwell en aurait fait des cauchemars. Heureusement qu’il y a des courageux patriotes clairvoyants comme Boris Le Lay pour se lever contre cette tyrannie médiatico-politico-judiciaire.

  8. Posté par Melany le

    Je suis pour la liberté d’expression, pour autant que les auteurs en assument les conséquences…

  9. Posté par Paul le

    Heureux de voir qu’il reste encore des hommes d’honneur comme Monsieur Le Lay et Monsieur Jallamion .
    Qu’ils servent d’exemples à ceux qui n’osent pas encore sortir du rang . Ne vous faites pas d’illusion , l’avenir ne nous laissera pas le choix : ou nous nous couchons ou nous les rejoignons. A chacun de faire son choix entre esclavage ou liberté . Mais la liberté a un prix et c’est souvent celui du sang . Que ceux qui craignent de le verser continuent de forger leurs chaines, quant aux autres rendez vous au Walhalla.

  10. Posté par Rémi Fassola le

    Ce môssieur Patrick Drahi doir avoir très faim ou être très gourmand, pour ainsi aller « bouffer » dans les caniveaux, là où bien des politiques vomisse leur haine de leurs adversaires.

  11. Posté par Vautrin le

    Merci, M. Hofer, voilà qui est intéressant.

  12. Posté par Hexgradior le

    A mon avis, toute personne sensée et éprise de liberté devrait fuir facebook, qui je le rappelle, sert de pôle de renseignement pour la gestapo mondialiste.
    A bon entendeur…

  13. Posté par Christian Hofer le

    Oui Vautrin, cela existe.

    Ce réseau social par exemple: https://gab.ai/LeChatNoir

  14. Posté par Vautrin le

    Il doit bien exister quelque part des « réseaux sociaux » alternatifs pour faire pièce à fesse-de-bouc ? Sinon, il faudra lancer un appel au peuple pour en créer un, libre de toute censure. Enfin, à l’usage de ceux que ça intéresse (personnellement, j’ai mes idées, je ne les répands pas à travers les mal-nommés « réseaux sociaux »).
    Quoi qu’il en soit, la censure politique est incompatible avec la démocratie, c’est une affaire entendue. Mais il y a lurette que la France n’est plus une démocratie, voyez le coup d’État juridico-médiatique qui a porté Macron au pouvoir et le spectacle lamentable offert par la Chambre d’Enregistrement (qui n’a rien d’une Assemblée Nationale) lors de sa dernière session.

  15. Posté par Claude le

    Bravo Sébastien, nous vous soutenons ! Il y en a marre de ces journaleux à la solde de la gôche-mondialiste qui nous abreuvent d’informations insidieuses et tendancieuses. Facebook dévoilé ! Ce n’est qu’un groupuscule à la solde du gouvernement micron ! La démocratie se meurt (malheureusement).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.