« Vivre ici ne fait pas de vous l’un d’entre nous » : la reine de Danemark demande aux immigrés de s’adapter

La reine du Danemark a exhorté les musulmans arrivant en Europe à adopter les valeurs occidentales, dans une intervention inhabituelle dans le débat sur l’immigration.

La reine Margrethe II a déclaré que les demandeurs d’asile ne s’intégraient pas immédiatement dans la société, et a appelé les communautés musulmanes à faire davantage pour aider les nouveaux arrivants à comprendre la société danoise.

La reine, qui est l’un des monarques européens les plus respectés, a déclaré que les politiciens devaient « taper du poing sur la table » et strictement respecter les principes de la démocratie et de l’égalité des sexes du pays, dans un appel sans précédent.

Le Danemark a accueilli dans un peu moins de 15.000 demandeurs d’asile au cours des neuf derniers mois, selon les statistiques du gouvernement, et a réintroduit des contrôles aux frontières pour endiguer le flux de réfugiés se dirigeant au nord, vers la Suède.

L’arrivée de réfugiés majoritairement musulmans a suscité un débat houleux sur l’immigration dans le pays, qui a vu plus tôt cette année l’adoption d’une nouvelle loi permettant aux autorités de saisir les actifs des migrants, pour payer pour lueur logement et leurs avantages.

Certains politiciens de droite ont lié les demandeurs d’asile à la menace croissante de l’Etat islamique. Le vice-président du Parti populaire danois (anti-immigration), Søren Espersen, a lancé un appel pour interdire l’entrée de migrants musulmans au Danemark durant 6 ans.

Et maintenant, la reine du pays nordique est intervenu dans le débat national en demandant ouvertement aux migrants musulmans de s’intégrer à la société libre, tolérante du pays.

Elle a déclaré : « Il n’y a pas une loi de la nature qui fait que l’on devienne Danois quand on vit au Danemark. Ça n’arrive pas automatiquement. »

« Nous avons pensé que ça marcherait tout seul. Que si vous marchiez dans les rues de Copenhague, que vous buviez de l’eau publique, et preniez le bus municipal, vous deviendrez bientôt un Danois.

C’était évident pour nous, et donc nous avons pensé que ça devait être évident pour ceux qui s’installent ici. Mais ça n’a pas été le cas.  »

Dans un livre, rédigé avec le journaliste danois Thomas Larsen, la reine Margrethe a déclaré que les migrants arrivant du sud-est asiatique avaient « prospéré », mais ceux qui viennent du Moyen-Orient « ont eu du mal à trouver leur rythme au Danemark ».

Et elle a admis que l’ampleur des nouvelles arrivées en Europe au cours des 18 derniers mois avait changé son point de vue de l’immigration qu’elle voyait, en tant que jeune femme des années 60 et comme d’autres Danois, comme « excitante ».

En parlant des valeurs culturelles que les migrants apportent avec eux, elle a affirmé que « nous ne pouvons pas prétendre que cela se dissipera par lui-même. Cela ne sera pas le cas. Beaucoup d’entre nous pensaient que les gens qui arrivent dans un endroit étranger sont comme une sorte de papier buvard, qui absorbe tout ce qui est nouveau. »

« La tâche devient plus difficile, cependant, quand tant de gens avec des origines diverses et une religion particulière arrivent à la fois. Ils risquent de s’isoler, indépendamment de leur volonté « .

Et le monarque vétéran, qui est monté sur le trône du Danemark en 1972, a rendu un verdict cinglant sur les politiciens de l’Union européenne,  qu’elle a accusé de trahir les valeurs européennes au nom du politiquement correct.

Elle a dit : « Si vous ne pouvez pas formuler ce pour quoi vous vous battez, il est difficile de l’expliquer aux autres. Vous devez travaillez et chaque fois que c’est nécessaire, taper du poing sur la table et dire : « Hé, ça ne va pas le faire! ». »

Ses propos ont été extrêmement directes pour un monarque qui, comme la reine Elizabeth d’Angleterre, a toujours essayé de rester au-dessus de la mêlée politique.

Mais ils ont été bien accueillis par la ministre de la culture danoise Bertel Haarder, qui a dit la reine exprimait simplement les préoccupations de nombreux Danois ordinaires.

Elle a affirmé que la reine « a décrit précisément le processus que beaucoup d’entre nous ont connu. Je me souviens avoir dit au début de mon mandat en tant que ministre de l’Intégration que le nombre d’immigrants et de réfugiés n’a pas d’importance, tant qu’ils trouvent du travail. »

« Ça sonnait bien, mais malheureusement ce n’était pas vrai. C’est le nombre qui compte.  »

Et le journal danois de droite Berlingske droit penchant a ajouté que, bien que certains pourraient ne pas apprécier que la reine intervienne dans la politique, ses remarques « montrent qu’elle a un talent exceptionnel pour être une jauge de température politique ». [...]

Traduction Fdesouche

Daily Express

22 commentaires

  1. Posté par Frenchy le

    La Reine a des c——s, mais ceux qui dirigent n’en ont pas. Malheureusement pour le Danemark, ou fort heureusement, si la Reine continue à intervenir, le réveil salvateur peut avoir lieu. En France, nous n’avons plus de roi, mais la famille princière s’est déjà exprimée… dans le même sens. Les Nobles tentent de nous secouer car ils ne voient rien se produire, tout est en train de sombrer comme le Titanic. C’est comme si une grenouille regardait une couleuvre, paralysée, immobile… Rien. Louis XIV avait fait graver sur ses canons : « dernier argument du Prince à ses sujets », on le prend comme on veut, mais au moins il avait des c——s. Depuis la Révolution, les émasculés ont pris la tête, vidant peu à peu le corps de sa substance. Les travailleurs sont éreintés, s’appauvrissent et n’ont rien à dire. Sous Louis XIV, quand même en monarchie absolue, l’étude des héritages montre un accroissement constant des richesses dans les familles, même les plus pauvres. Cet accroissement se signale par des objets, qui contrairement aux siècles précédents dénotent dans le paysage et sont le marqueur du fait que les famines ont disparu ou sont en régression constante et que le superflu a sa place dans les maisons. Aujourd’hui, la société n’est pas à comparer avec celle du XVIIème, avec tous les progrès dans tous les domaines, mais paradoxalement, on ressent l’installation d’un sentiment de manque (moins de vacances ou pas de vacances cette année par exemple, pour des gens qui travaillent dur quand même, des aliments de base et non pas des aliments de bonne qualité, toujours pour des gens qui travaillent dur, les pesticides en plus, etc), tout se passe comme si une société, un Etat, n’était pas capable de passer un cap. Au terme de ce cap, elle doit tout perdre peu à peu et disparaître. Les élites se comportent elles-mêmes comme des pillards, ne songeant qu’à piocher allègrement dans les caisses qu’elles épuisent, sans daigner rendre compte. Le Roi était comptable de ses sujets comme de ses impôts. Les élites, depuis la Révolution, se fichent comme d’une guigne des contribuables. Le fameux Liberté, Egalité, Fraternité n’a été inventé que pour clore tout débat sur le respect des lois et la lutte contre ceux qui viennent précisément pour détruire la République. Sidération et terreur, c’est ce qui immobilise en partie les élites. Et je le pense de plus en plus, un deal quelque part. Il y a un deal dans la volonté manifeste de ne faire entrer sur nos sols que des musulmans ou des musulmans en particulier. Des chrétiens, par exemple, ne sont pas pris en considération, ou très peu. Donc, il en va de faire disparaître les nations chrétiennes : 1. par la déchristianisation depuis la Révolution, 2. comme des élites ont jugé que ça n’allait pas assez vite sans doute, par la terreur semée par un islam conquérant. Il en va de faire disparaître les nations tout court : en dissolvant le peuple d’origine qui constitue la mémoire. Plus de mémoire = une page blanche où tout a disparu… pour construire leur rêve de puissance, une arme de destruction massive contre les grandes puissances, une islameurope, semant terreur et sidération, et capable de menacer, et dominer les grandes puissances. L’islameurope qui se construit est une promesse de guerre et de domination contre toutes les autres nations. C’est la soif du pouvoir qui mène les élites européennes à la mort des nations d’Europe, puis à la domination via un islam conquérant, de toutes les autres. Dans le deal, nos vies importent peu. Les élites ne visent que le pouvoir et l’argent, les honneurs et les places. Et on peut aussi se demander pourquoi la Chine, un pays qui n’est certainement pas stupide (il en sort beaucoup de prix Nobel) a décuplé son armement. Peut-être pour se préparer à l’affrontement inévitable avec une super puissance islamique ? Tout se passe comme si tout avait été calculé depuis très longtemps, à notre insu. Un peu comme dans le film Star Wars, quand le seigneur des Sith dit : « tout se passe comme je l’avais prévu. » L’armement dans les pays d’Europe n’est plus au meilleur de sa forme. C’est normal si les élites veulent que les islamistes puissent les prendre facilement. Dans les pays arabes, on est bien mieux armé… Il est également utile de se poser la question sur des points qui restent étranges : Isis est un groupe qui apparaît tout soudain, comme d’autres groupes islamistes terroristes, cela dit ces terroristes bénéficient d’un armement lourd capable d’infliger de lourdes pertes rapidement et facilement. Ils sont donc financés par qui ? Idem de Daesh et autres. Ces groupes semblent sortir de terre comme des champignons, tout constitués en armement lourd. Al Quaida est encore plus surprenant. Les avoirs de son chef étaient gelés. D’où vient l’argent dans ce cas ? Parlons de l’immigration : ce sont des gens pauvres qui partent, des déshérités, et beaucoup sont uniquement des hommes. Questions : pourquoi uniquement des hommes ? Où sont les femmes ? Et ils doivent payer des sommes lourdes aux passeurs. D’où vient l’argent puisqu’ils sont pauvres ? Et s’ils ont tant d’argent, pourquoi ne pas l’investir dans leur pays d’origine justement, surtout si leur pays d’origine est pauvre ? Les élites disent qu’ils viennent pour chercher du travail. Nous avons un taux de chômage qui interdit de faire entrer qui que ce soit avant que tous nos propres demandeurs d’emploi soient tous bien pourvus en emplois et salaires. Dans ces conditions, nous n’avons pas de travail à offrir aux migrants. Si nous n’avons pas de travail à leur offrir, pourquoi les faire entrer ? Des élites disent qu’ils viennent pour payer nos retraites. S’ils ne peuvent avoir d’emplois car nous avons nos propres demandeurs d’emplois à satisfaire en premier lieu, comment pourraient-ils avoir un travail et comment pourraient-ils alors payer nos retraites ? Des élites disent que notre démographie est déficitaire. Si notre démographie est déficitaire, pourquoi encourager l’avortement chez les nôtres à hauteur de plus de 100 000/an ? Certaines sources parlent même de plus de 200 000 avortements/an ? Que ce soit un chiffre ou l’autre, il prouve que nous sommes en bonne condition, mais que nous n’avons pas de politique nataliste satisfaisante capable de décourager l’avortement, tout simplement. Le cas de la Chine nous ouvre les yeux : après la politique de l’enfant unique qui fit des ravages psychologiquement sur le peuple chinois, qui en souffre encore aujourd’hui, la Chine est passée sagement de la politique de l’enfant unique à la politique des deux enfants, ce qui laisse plus de marge de manoeuvre pour anticiper car les ministres en Chine se sont rendus compte que la politique de l’enfant unique ne pouvait assurer les retraites, c’est pourquoi la Chine a fait demi-tour. Mais aussi, que nous montre la Chine ? Qu’elle a préféré jouer la carte de son propre peuple par une politique d’encouragement au deuxième enfant plutôt que de se laisser envahir par une immigration incontrôlée et coûteuse. Le deuxième enfant suffit donc pour assurer les retraites, en comptant les « accidents de parcours ». Les Chinois sont très intelligents. Ils ne veulent pas appauvrir leur pays. Ceux qui nous dirigent n’aiment pas nos pays, en Europe, et ne nous aiment pas non plus. A preuve c’est qu’ils préfèrent, nous effacer, bien que nos aïeux aient construit les pays d’Europe. Ils détruiront jusqu’à la dernière parcelle de racine européenne. Conséquence, il n’y a pas d’Europe, il n’y a jamais eu d’Europe. Des gauchistes, sûrement, et d’autres, intéressés dans notre dette publique, veulent des populations abaissées et soumises sous le joug islamique, des populations, autant dire, réduites en servitude. Et quand on pense que c’est Louis XIV, lui-même, le Grand Roi Absolutiste, qui a aboli les dernières traces de servage en France ! ça laisse rêveur ! C’est donc Tarik Ramadan qui avait raison quand il disait, sur un ton très las : « Puisque je me tue à vous dire que vos élites nous jouent en permanence contre vous et vous ne voyez rien. » Plus on y réfléchit, plus on trouve qu’il a raison. Il ne nous aime pas c’est certain, mais il mérite quand même le respect, ne serait-ce que parce qu’il a tenté de nous avertir. Sur un autre sujet, et toujours avec un parallèle intéressant avec ce que je considère pour ce qui nous concerne, Français, comme le plus grand Roi que nous ayons eu de tous les temps, un fou de travail d’ailleurs avec des journées à rallonge jusque très tard dans la nuit, sur les chasses que voulait rétablir Mr Macron, il est drôle de constater que Louis XIV adorait user et abuser de son droit de grâce sur le cerf et répugnait à l’offrir à la meute des chiens. C’est aussi une vérité qu’il a aboli l’horreur du massacre des chats brûlés vivants traditionnellement dans le grand bûcher de la Saint-Jean, etc, etc. Pour Mr Macron, le Français ne vaut rien et pour Louis XIV : « On est riches que d’hommes »!!! Mais il est vrai que le Père de l’Etat Moderne n’est même plus enseigné dans les écoles! Et si l’on doit ajouter le compte d’heures de travail de Louis XIV par jour, on arrive à un résultat ahurissant à la fin de sa vie à 76 ans. Il a sponsorisé les arts et les lettres, les découvertes, la science. Il a encouragé à l’établissement d’écoles pour les filles de paysans… Aujourd’hui avec un enseignement scolaire qui bat de l’aile, on devient la risée de toutes les nations.

  2. Posté par Spipou le

    @Parador : je vois que l’article date de 2016 et votre commentaire aussi.
    Ce que je peux affirmer devant votre commentaire un peu hâtif sur les « aristos et VIP qui ne doivent pas vivre dans la réalité », c’est que c’est loin d’être la première fois que la Reine du Danemark s’inquiète publiquement de l’islam en Europe. Et je me souviens qu’elle avait utilisé le mot « islam », et non « islamisme » ou un euphémisme équivalent.
    Je ne me souviens plus exactement de quand était la première fois, mais ça doit faire au moins une bonne dizaine d’années. Peut-être bien lors de l’affaire des caricatures du Jyllands-Posten, ou même avant…

  3. Posté par miranda le

    Le Danemark ose donc par l’intermédiaire de sa REINE, faire front face à cette U.E. immigrationniste qui impose aux peuples d’Europe de recevoir des gens essentiellement de culture musulmane.

    Comme par hasard, nous n’accueillons pas des travailleurs phillipins chrétiens. Et comme par hasard ces afro-musulmans et autres musulmans, ne seront pas des travailleurs détachés, comme pouvaient l’être des gens de l’Est.

    C’est là qu’on voit clairement quel est le but de CETTE EUROPE. Diluer la civilisation chrétienne européenne dans les masses à venir.

    Donc nos pervers des hautes sphères politiques connaissaient cette difficile compatibilité avec l’Islam, mais il a fallu ‘en plus, qu ils nous imposent L’ENTREE de l’Islam Radical.

    Bon tous les pays d’Europe ont adhéré à ce programme d’invasion immigration pour que celle-ci entraîne la dilution des autochtones dans les masses à venir. Et aujourd’hui, que constatent-ils? Qui crée des problèmes, qui ne cesse d’avoir des revendications religieuses, qui tue ou agresse n’importe qui, n’importe quand, n’importe où?

    C’est parce qu’ils commencent à avoir peur pour eux-mêmes, qu’ils doutent de pouvoir être protégés totalement du « climat ambiant », qu’ils se réveillent. Ces ignobles élites et leurs idiots utiles de gauchistes, tous ces politiques lâches savent qu’on ne pourra pas mettre un policier derrière chacun d’eux ou chaque membre de leur famille, alors tout à coup, ils jugent que la situation devient grave et se réveillent.

    Les Altesses d’Europe sont en général « muselées » par les politiques. Les élites ont donc compris la gravité de la situation et ont laissé LA REINE exprimer ce qu’ils n’osent pas exprimer eux-mêmes devant les peuples, car les peuples les savent RESPONSABLES.

  4. Posté par Charles janvier le

    Tous ces gens doivent aller dans les pays qui professent leur religion. C’est à dire toute l’Afrique du Nord…..Maroc,,Algérie ,Tunisie …etc…Ils n’auront pas de problème d’intégration …

  5. Posté par Oucheva le

    Bravo Madame! Mais on peut developper le theme. Heureusement que pendant les guerres mondiales, les europeens n’ont pas fui quelque part. L’Europe serait disparue. Ces personnes qui affluent maintenant, ont l’air de chercher que des droits. Et ils ont delaisse la defense dans leurs pays.Ils veulent du choix, des droits, et pratiquer leur vie habituelle. Je suis originaire de l’Europe de l’Est, et je n’ai recu rien en cadeau, ni examens a la fac, ni salaire, ni conge. Et pourquoi eux?

  6. Posté par Victor Spetschinsky le

    Majesté ! merci

  7. Posté par Chemin Marie le

    Bravo, Majesté, si seulement les autres dirigeants européens, rois, reines, présidents tenaient le même discours que vous, les choses iraient incontestablement mieux pour tout le monde y compris les migrants. Nous ne sommes pas ennemis de les accueillir mais s’ils viennent en Europe c’est pour s’adapter à notre culture pas pour nous imposer la leur.

  8. Posté par Jackline du Bosc le

    Bravo Madame Reine du Danemark, votre discours est celui que les politiques des pays d’Europe devraient s’inspirer

  9. Posté par observateur le

    Bravo la Reine ! comment ne pas être admiratif pour son courage et sa clairvoyance …elle veut éviter pour son peuple le désastre, les émeutes et la guerre civile qui pointe son nez en France.
    J’ai passé 22 ans en missions dans ces pays d’où viennent ces migrants, ce qui sous entend que je connais leur langue, mentalité, religion etc…. Jamais je n’aurai imaginé que ces populations Africano-Arabo musulmane arriveraient massivement en Europe avec la bienveillance de nos politiques . Il y a tellement de différences culturelles, éducatives, religieuses, sociales, civilisationnelles etc…que 95 % ne pourraient pas s’adapter à notre mode de vie, valeurs, etc…Ces populations apportent avec elles de graves problèmes ethnico-socio-religio-politico-culturels et civilisationnels que nous ne pouvons ni accepter, ni solutionner.
    Malheureusement , nos politiques et l’immense majorité des peuples Européens ne connaissent pas ces pays. Ces populations ont une natalité double, voire triple de la notre et vu le nombre d’arrivants, nos pays seront vite déstabilisés, décomposés, défigurés et même colonisés où nos enfants serons minoritaires…jamais dans l’histoire de l’Europe, on a connu cette situation. Accepter cette invasion brutale est un crime contre l’intérêt vital de nos enfants.
    Je suis content que la reine prennent conscience du péril…

  10. Posté par Tommy le

    Imaginez-vous un seul instant un conseiller fédéral suisse prononcer les mêmes paroles?
    Cette reine crie haut et fort que la Coupe (Danemark) est pleine! ……

  11. Posté par christiane porcher le

    Je trouve son discours claire et honnête envers son peuple, elle est à l’écoute de son peuple, il faut du courage mais je l’applodie , il nous faut ce genre de language politique pour que la France redevient un pays libre et surtout soutenue et proteger.
    Christiane

  12. Posté par Mendjisky le

    S’il faut etre reine pour avoir le courage de dire la vérité, il est urgent pour nous d’en trouver une.
    Le statut de la femme danoise est très favorable et un exemple pour la France, cette reine est très féministe, sa prise de position fondamentale.

  13. Posté par Nagi le

    Eh Bien la reine Danoise à bien raison.les immigrés des années 60 ne sont pas du tout identiques de ceux qui viennent maintenant. Bien sûr que c’est le nombre qui compte cette fois-ci. Les musulmans, avec mon respect pour eux, ont une culture tout à fait différente que la culture européenne. Si un jour ils croissent en nombre, ils peuvent devenir un danger pour le Danemark ou pour n’importe quel pays européen. Généralement ils imposent leurs culture aux autres concitoyens et une partie d’eux pourrait devenir fanatique un jour. Alors Il faut faire attention et être vigilant quand on les reçoit dans notre pays.

  14. Posté par Amouroux Aline le

    Bravo Altesse , vous dîtes tout haut ce que pense beaucoup de monde . On s’adapte au pays , à ces coutumes et aimer, respecter le pays qui vous accueille

  15. Posté par Eric le

    Tout cela me parait être juste Le Bon Sens, marre de la flagornerie politicienne pour conquérir de nouveaux électeurs issus de l’immigration. Comme en Australie, enfin une voix courageuse qui dit franchement et ouvertement ce que la très grande majorité pense.
    Merci à vous Madame de montrer la voie à nos tristes politiques peureux, hypocrites, inconscients du péril qui menace notre culture et nos valeurs européennes.

  16. Posté par Palador le

    Qu’est ce qu’elle a fait jusqu’à maintenant ? Elle dormait ? La preuve que tout ces aristos et VIP ne doivent pas vivre dans la réalité !

  17. Posté par Vautrin le

    @Bourdeau : vous pensez sérieusement que des « migrants » musulmans d’aujourd’hui essaieront de s’adapter ? Vaine supposition. Ils sont bloqués par leur textes prétendument sacrés, et toute tentative de compromis avec les « koufar » est hérésie et donc punie de mort. Ph de Villiers dit qu’il n’y a que trois hypothèses : le soumission des peuples envahis, la remigration ou la reconquista. La dhimmitude est infâme; Ceux qui ne veulent pas s’assimiler et qui crachent sur leur pays d’accueil, qu’ils partent. Faute de quoi, les peuples autochtones, QUI ONT LE DROIT DE VIVRE LEUR CULTURE, auront le droit de reconquête. Même si cela prend des siècles, comme en Espagne.

  18. Posté par BOURDEAU Adeline le

    Hyperboréen, pour certains, ils n’ont pas à partir et partir où ?? mais ils doivent s’adapter c’est sûr.

  19. Posté par GéraldS le

    Merci madame , si seulement en Suisse nos sept incompétents pouvaient avoir le même raisonnement que vous. Malheureusement eux ils raisonnent pour cause de tête vide.

  20. Posté par Marylin le

    BONTÉ DIVINE!!!!!
    Tremblement de terre dans le gotha:
    Enfin une reine qui ose dire ce qu’elle pense et dont les propos cinglants vont dépasser les frontières danoises!
    Votre Altesse Royale, recevez tout mon respect.

  21. Posté par Hyperboréen le

    Ils n’ont pas à s’adapter, ils ont à partir.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.