Suisse : Une publicité affichée à la Migros accusée de racisme

ADDENDUM : on se souviendra qu'il n'y a pas si longtemps la Migros avait produit ceci :

migros-raciste

NDR : Nous supposons donc que, pour Julian, Max, Pamela, Fanny et Huguette, le fait d'humilier ainsi des hommes blancs est tout à fait légitime. Nous n'avons pas entendu leurs protestations à cette occasion...........mais il est vrai que le racisme anti-blanc n'existe pas....

Et ci-dessous le sujet de leur indignation du jour :

« l’affiche illustrant un ours brun transformé en ours blanc suite à l’action supposée «nettoyante» de la lessive Total effectue un parallèle explicite entre «propreté» et «blancheur», et entre «couleur brune» et «saleté».

OZ8MNf2

Source

M. Luzi WEBER

Responsable de la communication externe

Migros SA

Objet: Demande de retrait des affiches «Total, change à nouveau les ours bruns en ours blancs» par Migros SA

Monsieur,

L’objet de ce courrier fait référence à la publicité «Total, change à nouveau les ours bruns en ours blancs» affichée sur Internet et dans les espaces publics suisses par Migros SA depuis ce mois courant.

En effet, l’affiche illustrant un ours brun transformé en ours blanc suite à l’action supposée «nettoyante» de la lessive Total effectue un parallèle explicite entre «propreté» et «blancheur», «nettoyage» et «dénaturation», «couleur brune» et «saleté».

Ce parallèle est d’autant plus frappant et malvenu qu’il fait partie des ressorts autrefois utilisés par des publicitaire qui n’hésitaient pas, à coup d’affiches et de slogans, à présenter les personnes de descendance africaine comme l’incarnation même de la saleté. Vous n’êtes pas sans savoir que ce type d’affiches dont des exemples vous sont fournis en pièce jointe, a jadis inondé l’espace public avant d’être décrié puis banni, leur rôle dans l’instauration et la perpétuation d’un climat délétère envers les personnes considérées comme «inférieures» ayant été maintes fois prouvé.

Nous pourrions être tentés de croire à une malheureuse erreur dénuée de sens si la conception, le message même de cette affiche et le contexte dans lequel elle est actuellement exposée ne plaidait en votre défaveur. En effet:

- La substitution d’une personne à un ourson de couleur brune ne saurait faire illusion tant le caractère humanisé de cet ourson auprès de l’imaginaire collectif, notamment des enfants, ne fait aucun doute. Cet ourson étant un des rares objets de la vie courante à être fréquemment doté d’un prénom («Teddy») et tenant lieu de «réel» compagnon pour nombre d’enfants, son apparition dans un support de communication fait ainsi appel à des réflexes de sympathie et d’identification, ici utilisés à des fins douteuses.

- L’utilisation, sans autre forme de justification, de la formule «à nouveau» dans la phrase «Total, change à nouveau les ours bruns en ours blancs» indique clairement que la publicité fait référence à des pratiques passées et existantes que nous vous aurions su gré de préciser. Sans cela, nous avons toute liberté de penser que ce «à nouveau» fait référence aux pratiques et supports publicitaires précédemment cités tant la similitude graphique avec ces derniers est évidente

- Migros SA, par le biais de l’entreprise Karo ‐Versand s’est dernièrement rendu coupable d’une négligence tout aussi criminelle envers une autre communauté, la communauté juive de Suisse, par la diffusion/vente de dosettes de crème à café dont les godets n’affichaient ni plus ni moins que le visage d’un des génocidaires les plus connus des temps modernes. Qu’une «erreur» aussi criminelle que grotesque ait pu être possible et passer entre les mailles du filet de votre service de communication, laisse à penser que ce dernier pourrait être un acteur d’autres défaillances dont celle qui nous occupe présentement.

Qu’il s’agisse d’une action maladroite ou d’une volonté de provocation à des fins marketing, il est inconcevable qu’une société dotée d’une responsabilité morale et sociale comme Migros SA maintienne les affiches dont il est question. Ces éléments étant considérés, les signataires de ce courrier demandent:

- le retrait immédiat des affiches « Total, change les ours bruns en ours blancs » dans tout lieu public, physique ou virtuel;

- que ce type de maladresse publicitaire ou provocations à des fins marketing soient impérativement évitées dans le futur.

Dans l’attente d’une prise en considération de notre requête, nous nous tenons à votre disposition pour d’éventuelles questions.

En vous remerciant de votre compréhension, veuillez recevoir, Monsieur, nos salutations distinguées.

Julian DROUX, Max LOBE, Pamela OHENE‐NYAKO, Fanny TOUTOU‐MPONDO, Huguette YERE

7 commentaires

  1. Posté par Normandy le

    « …cette affiche de Migros ressemble beaucoup à des dizaines et dizaines d’images publicitaires produites dès la fin du XIXe jusqu’aux années 1930 montrant des « nègres blanchis » … ». A la place des racialistes noirs qui s’en prennent si bêtement à la Migros, je m’insurgerais contre la comparaison que fait « Gianni » entre un Africain et un ours en peluche! Quelle stigmatisation! Et de la part d’un donneur de leçons d’Histoire (qui, bien sûr, se ramène exclusivement au comportement de méchants Blancs contre de gentils Noirs) transposer le défunt colonialisme, son injustice, sa violence et son inhumanité sur un inoffensif « teddy bear », ça me semble relever plus de l’obsession que de la mémoire, plus de la pathologie que de la conscience. Si je comprends bien, il faudrait soumettre tout texte et toute image, publicitaire ou autre, à la censure préalable des lobbies racialistes de toute couleur et aux bigots de toute religion. Il devient même compromettant de posséder une voiture claire, car il serait critique de la laver lorsqu’elle est boueuse, acte éminemment colonialiste et raciste.
    A la place de ce gardien de la mémoire, je m’indignerait plutôt de l’esclavagisme d’aujourd’hui (essentiellement arabo-musulman et asiatique), à la colonisation de l’Afrique par la Chine, au racisme arabe contre les Noirs … et inversement (jusque dans nos centres de requérants d’asile). Connaître le passé pour mieux comprendre le présent et mieux préparer l’avenir, oui. S’en servir pour manipuler et déformer la réalité d’aujourd’hui au risque d’abêtir, NON!

  2. Posté par Gianni le

    Nous sommes une société avec une très faible mémoire historique, une société amnésique. Si l’on s’intéresse, ne serais qu’un peu, à l’histoire du colonialisme ou de la publicité il parait évident que cette affiche de Migros ressemble beaucoup à des dizaines et dizaines d’images publicitaires produites dès la fin du XIXe jusqu’aux années 1930 montrant des « nègres blanchis », comme on disait à l’époque, par des lessives miraculeuses…
    Maladresse de la part de Migros certainement, mais c’est triste de constater combien ses publicitaires ont la mémoire courte (mémoire sociale, pas personnelle… mais c’est leur métier). Morale, il faut plus de cours d’histoire dans les formations en marketing.

  3. Posté par fafalou de paris le

    sont tellement obsédés par le racisme qu’ils en voient partout.pour le coup de l’ours faut vraiment chercher.
    et avoir l’esprit très mal tourné! ce sont eux les racistes. et ils ne s’en rendent meme pas compte.

  4. Posté par Le pragmatique le

    La m**** sera toujours brune, c’est grave docteur ?

  5. Posté par bigjames le

    Des petits socialistes qui ont bien appris leur leçon. De véritables débiles.

  6. Posté par colibri le

    entièrement d’accord avec le commentaire précédent.Sur le coup je vais jouer en noir et blanc la couleur du drapeau Fribourgeois

  7. Posté par Vautrin le

    On prête à Einstein cette sentence : « Il n’y a que deux choses qui soient infinies: l’univers et la bêtise humaine, et encore, pour l’univers, je ne suis pas sûr. » Les prétendus « anti-racistes » (en réalité véritables racistes) viennent une fois de plus de nous démontrer l’incommensurabilité de leur stupidité. Bon, à tout à l’heure, je vais aller boire un p’tit noir sur le zinc chez Momo.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.