Un courrier de lecteur insulte l’UDC et ses électeurs dans l’Impartial. Réaction de Pierre Hainard

impartial

Dans son édition du 7 février 2017, l'Express / l'Impartial publiait dans le courrier des lecteurs une lettre insultante à l'égard de l'UDC et d'une partie de la population :

Naturalisation : UDC à la dérive ?

Dans les années 1948-1950, de nombreux Italiens, Espagnols, Portugais sont venus chez nous pour construire nos routes, nos ponts, nos maisons, faire fonctionner nos usines par leur travail sérieux et leurs compétences.

Leurs petits-enfants sont nés ici, ont fait leurs écoles, leurs apprentissages ou études ici et continuent de participer à l'enrichissement du pays.

Le 12 février nous devons décider si nous désirons faciliter la naturalisation de ces jeunes, chose évidente.

Evidemment l'UDC s'y oppose mais surtout produit une affiche scandaleuse, honteuse, haineuse. Elle veut susciter la peur et compare ces jeunes à des terroristes (silhouette d'une femme en niqab = terroriste). C'est irréaliste, blasphématoire, indigne d'un pays dit civilisé. Et pourtant ! Selon un spécialiste de la publicité, ce genre d'affiche s'adresse surtout aux gens qui ne réfléchissent pas, aux "benêts", aux "bêtas" comme on dit, des gens qui réagissent épidermiquement, leurs nerfs n'allant pas jusqu'au cerveau, s'il y en a un.

Je pense que les gens de ce canton, de ce pays, vont réagir à ce mensonge, à cette outrance en votant oui le 12 février. Le mensonge est l'arme de l'UDC. D'ailleurs, son nom est déjà un mensonge, "C" voulant dire "centre" ! UDC est plutôt, ou bientôt, le sigle signifiant Union De C...en parlant de vous, ses électeurs.

Merci de réagir sainement et remercier tous ces Suisses de demain, leurs parents et grands-parents.

René Girardin / Saignelégier

.

hainard-pierre

 

La réponse de Pierre Hainard, député UDC neuchâtelois :

Le 7 février le journal l’Impartial publiait une lettre dans le courrier des lecteurs, sous le titre " L’UDC à la dérive ? " lettre dont le contenu était insultant aussi bien pour le parti UDC que pour les 30% de la population suisse qui votent UDC, j’ai écrit une lettre d’explication pour ce même courrier des lecteurs afin de remettre les choses à plat, mais le journal l’Impartial n’a pas daigné la publier. L’Impartial, qui ne mérite pas son nom, affirme qu’il ne publie jamais les lettres contenant des injures, attaques personnelles, accusations…. C’est pourtant ce qu’il a fait le 7 février, mais il ne publie pas la lettre ci-dessous ! comme droit légitime de réponse.
Je vous la soumets :
 
L’UDC à la dérive ?
La personne qui désire la nationalité suisse doit aujourd’hui prouver son intégration dans notre Etat de droit, qu’elle accepte notre constitution, nos lois et coutumes et qu’elle maitrise une de nos langues nationales.
La véritable modification apportée par la naturalisation facilitée est que le candidat à la nationalité suisse n'aura plus besoin de faire la preuve de son intégration.
La naturalisation facilitée, inacceptable et dangereuse pour notre pays, devient un acte purement administratif. Elle remet en question le droit du sang et applique le droit du sol.
Cette modification constitutionnelle est prévue pour durer.
La 3ième génération actuelle, si elle est intégrée, peut facilement obtenir la nationalité suisse.
Mais que penser, dans 20 ans, des enfants des 2 adolescents qui refusent, suite à la propagande islamo-fasciste de leur père, de serrer la main de leurs enseignantes. Ces enfants auront droit à leur passeport suisse ! après le lavage de cerveau paternel, sans aucun contrôle de leur intégration (sic) ? D’où l’affiche de l’UDC, qui manifeste par là le risque, à moyen terme, pris par notre pays de donner la nationalité suisse à des personnes dont l’objectif est de détruire notre mode de vie.
Il faut donc refuser la naturalisation facilitée.
Les dictatures ont toujours débuté par des insultes, comme celles de la lettre ouverte du 7 février. Les insultes à l’endroit de l’UDC et de 30% du peuple suisse démontrent le niveau de l’insulteur.

Pierre Hainard

La rédaction se joint à Pierre Hainard et rappelle à monsieur Girardin de quelle façon s'habillaient les femmes iraniennes et afghanes dans les années soixantes / septantes (voir photos ci-dessous) et comment elles sont obligées de se vêtir au 21ème siècle, ce qui prouve que l'affiche de la femme en voile intégral n'est pas aussi anachronique qu'il le prétend.

afghanistan-70-2011

 

iran-70-et-2009

 

 

 

 

 

19 commentaires

  1. Posté par Arturus le

    Trump reçoit la médaille d’honneur Ellis Island en 1986 ainsi que Muhammad Ali, Rosa Parks [symbole de la lutte pour la condition des noirs], et 77 autres personnes.
    Pourquoi les médias ne se souviennent-ils pas de cela ?

  2. Posté par Christian Hofer le

    « M. Girardin doit bénéficier de la liberté d’expressionm même si il fait pas dans le politiquement correct. »

    Christian, ce terme de « politiquement correct » n’est vraiment pas adéquat ici. La gauche et le discours dominant en Romandie ont normalisé et banalisé les insultes vis-à-vis de l’UDC. Donc il n’y a rien de politiquement incorrect ici.

    Le terme « politiquement correct » est une notion de droite pour dénoncer l’attitude de la gauche qui cherche à excuser systématiquement les populations immigrée, ou toute critique de certains faits (immigration, islam, délinquance endémique de certaines ethnies etc.) en biaisant le débat par des mots creux, en imposant un discours « convenable » sur ces sujets polémiques, ce qui est de bon ton dans un discours public.

    Ce n’est pas le cas ici.

  3. Posté par Hexgradior le

    @Christian
    Vous vous souciez des droits de s’exprimer de M. Girardin et c’est tout à votre honneur. En revanche, vous êtes-vous également soucié des droits d’expression et de réponse de M. Hainard dans l’Impartial?

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    @Christian
    Je suis d’accord avec vous concernant la liberté d’expression, mais cela n’autorise toutefois pas M. Girardin à insulter publiquement l’UDC et son électorat de façon calomnieuse et diffamatoire.

    Concernant le C de l’UDC, il ne lui serait pas venu à l’idée que le mot « Centre » pouvait signifier remettre l’église au milieu – ou plutôt au Centre – du village.

    En nous jetant de la poudre aux yeux, avec ses Italiens, Espagnols et autre Portugais, M. Girardin fait clairement de la Taqiya. Il sait aussi bien que nous que dans les prochaines décennies, les candidats à la naturalisation pochette surprise issus de grands-parents albanophones et arabophones seront très nombreux. Et que ce ne sont certainement pas eux qui vont construire la Suisse et la rendre plus sûr et plus prospère.

    Quelque soit le résultat des votations de demain, je suis persuadé que le NON à cette fumisterie dépassera nettement les 30 %, soit bien plus que la proportion d’électeurs UDC.

  5. Posté par Christian le

    M. Girardin a le droit d’exprimer ses opinions, même si elles sont déplacées. Pourquoi devrait-on toujours rester dans le politiquement correct ? M. Girardin doit bénéficier de la liberté d’expressionm même si il fait pas dans le politiquement correct.

  6. Posté par Paul-Emile le

    Bravo M. Hainard ! Le personnage a occupé la fonction de maire socialiste à Saignelégier, on comprend mieux sa hauteur de vue.

  7. Posté par Loulou le

    Plainte pour diffamation contre l’auteur de la lettre. Voilà la réponse nécessaire. Il est impératif que la peur change de camp.

  8. Posté par TulliaCiceronis le

    Relisez attentivement ce courrier. Il nous offre une vue panoramique sur les pesants poncifs que son auteur a ramassés, ici et là, pour enduire de consistance ce que l’on n’ose appeler « son esprit ». Ainsi, le doute n’est plus permis : c’est bien son propre portrait que Monsieur Courvoisier peint ici, – et avec quelle ferveur ! Lui reprocher autre chose que la pauvreté de sa palette passe l’entendement.

  9. Posté par Dominique Schwander le

    Et ce serait un élu! Les critères et les exigences de la naturalisation ne doivent pas tenir compte du passé mais du futur de notre nation. Preuve est faite que les immigrants non choisis actuels, sauf exceptions, ne s’assimilent pas.

  10. Posté par Eddie Mabillard le

    Je crois que l’impartial n’a pas suivi les péripéties de feu l’hebdo! lui qui a déjà du fusionner.
    Mais je pense que l’impartial a donné la définition parfaite de la « pluralité » qui a coulé l’hebdo, une pluralité de diode (navré la déviation professionnelle), c’est-à-dire un élément qui laisse circuler le courant dans un seul sens, mais il y a une caractéristique que ces médias ne connaissent pas, c’est la tension de claquage, c’est-à-dire que si vous mettez une tension inverse suffisamment grande la diode claque, ce qui s’est passé avec l’hebdo.
    Alors presse bienpensante, qui bloquez tout ce qui ne vous convient pas et qui ne va pas dans votre sens vous exploserez en vol!

  11. Posté par Christian Hofer le

    @ GéraldS

    Je crois que c’est un élu socialiste.

  12. Posté par Hexgradior le

    @GéraldS
    Votre seconde hypothèse me semble être la bonne…je vous dis.

  13. Posté par Gaston Siebesiech le

    N’hésitez pas à m’appeler si vous passez près de chez moi, j’aimerai vous dire face to face se que je pense de gens comme vous!

  14. Posté par GéraldS le

    René Girardin soit vous êtes courageux soit vous êtes un imb…. car à partir de maintenant vous allez avoir beaucoup de problèmes . Vous avez insulté les UDC ce qui représente ~ 2 millions de personnes qui n’apprécient pas forcément de se faire traité de c..

  15. Posté par Alain le

    D’un côté toujours diaboliser les horribles UDC (ce qui fait jouir les médias), de l’autre la magnifique image de la religion de paix, d’amour et de tolérance.

  16. Posté par Christian Hofer le

    Effectivement, cette votation doit se percevoir sous le prisme des gens qui viennent aujourd’hui et cela n’a rien à voir avec des Portugais, des Italiens ou des Espagnols qui partagent une culture commune.

    L’administration est déjà coupable d’avoir naturalisé des gens qui ont commis des crimes violents et les règles de sécurité n’ont pas été suivies:

    https://sdesouche.wordpress.com/2013/03/06/le-tueur-kosovar-de-menznau-a-ete-naturalise-malgre-un-brigandage/

    Visiblement la personne dénuée de cervelle n’est pas celle que l’on croit dans l’histoire!

  17. Posté par Hexgradior le

    Je félicite M. Girardin pour nous avoir pondu une si belle lettre. En effet, cette dernière expose en peu de lignes toute la condescendance, la pratique systématique de l’inversion accusatoire et l’insulte obligatoire à défaut d’arguments si chères à la gauche en général.
    A Neuchâtel, les idiots utiles de l’Ordre Nouveau tel que M Girardin ont encore de beaux jours devant eux….

  18. Posté par Derek Doppler le

    Toutes ses coordonnées en 3 secondes sur le web. J’espère qu’il a débranché son téléphone. Quant à l’Impartial, il vaudrait mieux pour ce torchon que la signature corresponde à l’auteur effectif du courrier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.