Allemagne: Une politicienne de gauche s’excuse auprès des réfugiés après avoir été violée par 3 d’entre eux

nuit-fantastique-1942-05-g

A noter que son message est maintenant effacé de son compte Facebook.

*****************************************************************************

Une porte-parole de 24 ans de la Linksjugend, l'aile des jeunes du Parti de gauche, a été violée par les réfugiés présumés. Dans un message sur Facebook, elle présente ses excuses aux auteurs.

Une porte-parole de la Linksjugend, l'aile du Parti de gauche, a été violée durant les derniers jours de janvier dans un petit parc de sa ville par deux à trois jeunes hommes. Ils parlaient arabe ou kurde. C'est tout au moins la description qui a été diffusée dans la presse locale.

On ne sait pas encore si l'acte s'est réellement passé, parce que la gauche invente parfois des histoires. Le viol a toutefois été rapporté selon le rapport de police.

Ceci est juste l'un des nombreux viols qui a été signalé ces derniers temps - et il n'est donc pratiquement pas utile de le mentionner. Cependant, il convient de noter ce qui a été écrit sur Facebook par la victime. Un hommage à l'auteur du viol qui "n'a rien fait pour cela".

Le coupable serait le sexisme en général et naturellement pas la vision de certains réfugiés issus des pays musulmans.

La fiche Facebook de la personne concernée en dit long sur la gauche et donne un aperçu des structures de pensée de ce groupe politique. Leur seul souci est que l'action soit utilisée «abusivement».

«Cher réfugié masculin,

Tu as probablement mon âge. Probablement quelques années plus jeunes. (Ou) un peu plus âgé.

Je suis tellement incroyablement désolée!

Il y a près d'un an, j'ai vu l'enfer d'où tu as fuis. Je n'ai pas été directement sous le feu, mais j'ai visité les personnes dans les camps de réfugiés au Kurdistan Sud. J'ai vu de vieilles grands-mères qui devaient s'occuper de trop d'enfants sans parents. J'ai vu les yeux de ces enfants, certains n'avaient pas perdu leurs lumières.

Mais j'ai vu aussi les enfants dont les yeux étaient vides et traumatisés.

Environ 20 enfants m'ont montré durant leurs cours de mathématiques leurs caractères arabes et je sais encore comment une petite fillette a commencé à pleurer, juste parce qu'une chaise était tombée.

J'ai vu un soupçon de l'enfer que tu fuyais.

Je n'ai pas vu ce qui s'était passé avant ni dû subir ta fuite éprouvante.
Je suis contente et heureuse que tu aies réussi à venir jusqu'ici. Que tu aies pu laisser derrière toi l'Etat islamique et sa guerre, et que tu ne te sois pas noyé en Méditerranée.
Mais je crains que tu ne sois pas ici en sécurité.

Logements de réfugié brûlés, attaques quotidiennes contre les réfugiés et une foule brune dans les rues.

Je me suis toujours battue contre cela, que cela soit ainsi ici.

Je voulais une Europe ouverte, une ambiance conviviale. Unie, dans laquelle je peux profiter de la vie et dans laquelle nous serions tous les deux en sécurité. Je suis désolée.

Pour nous deux, je suis si incroyablement désolée.

Toi, tu n'es pas en sécurité parce que nous vivons dans une société raciste.

Moi, je ne suis pas en sécurité, parce que je vis dans une société sexiste.

Mais ce pour quoi je suis vraiment désolée, c'est le fait que les actions sexistes et transfrontalières que j'ai subies contribuent seulement à ce que tu sois exposé de plus en plus au racisme violent.

Je te le promets, je vais crier. Je ne permettrai pas que cela se produise encore. Je ne vais pas rester les bras croisés et laisser faire, que les racistes et les citoyens concernés t'identifient comme étant le problème.

Tu n'es pas le problème. Tu n'es pas du tout un problème.

Tu es le plus souvent une personne merveilleuse qui mérite autant qu'une autre d'être en sécurité et libre.

Merci que tu existes - et content que tu sois là."

 

35272tweet

www.facebook.com/selin.goeren?fref=ts

 

Source1 Source2 Source3 Traduction Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

29 commentaires

  1. Posté par Papou64 le

    Je pense surtout qu’elle est désolée de…ne pas avoir été violée !

  2. Posté par Laurent Franssen le

    Très probable que le viol ne se soit jamais produit.
    Dans le cas contraire direction la clinique , c’est une folle finie qui fais l’apologie du viol.

  3. Posté par aldo le

    C’est une pure provocation, un acte de propagande imbécile, ne tombez pas dans le panneau. Des têtes à claques de ce genre prospèrent et sont cultivées chez les socialos nouveaux, ces internazis.

  4. Posté par Caughnawaga le

    Elle est folle à lier

  5. Posté par C. Donal le

    @ Elsa
    Pas de relation entre votre avis politique et votre Weltanschauung ? La femme dont il est question est porte-parole de la jeunesse du parti Die Linke. Vous n’avez sans doute pas eu connaissance non plus du groupe de gauche en Allemagne qui prônait le viol de femmes allemandes sur des affiches il y a quelques mois ? Les Allemands voient leur pays détruit de l’intérieur. Cela ne convient pas à votre rêve et aux apparences que vous voulez donner aux réalités ou porte outrage à votre Weltanschauung : ce parasitage vêtu d’un savoir-être béat nous mène au néant.

  6. Posté par Pascal le

    @ Elsa : n’y a-t-il pas assez, tous les jours et preuve à l’appui, de cas d’agression faites par les hordes de sauvages débarquant dans nos contrées pour que vous ouvriez les yeux ?

    Peut-être que ce cas-là est faux et peut-être que c’est un « complot » de droite comme vous le pensez. Mais il serait temps de réfléchir par vous-même et de ne pas croire aveuglément ce que vous disent nos politiciens. Il y a bien eu des viols et agressions sexuelles à Cologne, Zurich, …. Elles ont bien été commises par des maghrébins arrivés chez nous en masse. Et ces gens ne viennent pas pacifiquement. Ils ne fuient pas des pays en guerre (Maroc, Algérie, Tunisie, … ne sont pas des pays en guerre. Ce sont des pays où il fait relativement bon vivre, même si les islamistes – encore eux – veulent imposer leur point de vue à tous). Ces maghrébins, en regard des lois des pays européens, ne devraient jamais obtenir l’asile et être renvoyé chez eux. Pourquoi n’est-ce pas le cas ?

  7. Posté par Elsa le

    Le fait qu’elle soit de gauche ou féministe de change absolument rien!
    Ce n’est pas notre avis politique qui fait qui nous sommes.
    Et si cette histoire fut inventé, ce n’est sans doute pas par la gauche mais par la droite car franchement ce n’est pas une bonne image de la gauche et sans pas celle qu’ils veulent avoir…
    Je pense effectivement qu’elle a été inventé mais par la droite pour hurler au monde entier: regarder les gauchistes aiment se faire violer! Se sont des fous! Ils vont détruire nos pays! Soyez fachistes c’est beaucoup mieux!

    Faites attentions lecteurs, car amalgame et stéréotype ont provoqués plus d’une guerre.

  8. Posté par Sergio Morosoli le

    C’est une provocation de plus. On a vu, au défilé des moches, une manifestante arborant une pancarte assurant préférer les violeurs aux racistes. Faisons la distinction entre la maladie mentale et la stupidité ordinaire d’une simple d’esprit.

  9. Posté par Thierry le

    Sans deconner !!! ??? J’y crois pas, cest de la propagande merkelienne…

  10. Posté par Renaud le

    Lobotomisés par la société de consommation et le pacifisme les européens sont incapables de haine, incapables de sortir de leur zone de confort et donc incapables d’amour : des morts vivants. Le mensonge homosexualiste hédoniste qui domine l’Europe a réussi à faire passer la lâcheté pour l’amour.

  11. Posté par Pascal le

    Cela m’interpelle et je me pose une question :
    Si ses violeurs avaient été blonds aux yeux bleus, leur aurait-elle donné son absolution de la même manière ? Aurait-elle cherché à savoir quelle a été leur vie pour en arriver là ?

    Pardonner à quelqu’un qui vous a volé votre porte-monnaie ou votre voiture, je peux encore comprendre. Mais pardonner à quelqu’un qui s’en prend physiquement à vous, qui vous viole, je ne comprends plus. Et je pense que c’est une insulte à toutes les femmes qui ont été violées et qui vivent désormais d’une toute autre manière depuis.

    Comme dit plus bas, ce cas relève de la psychiatrie. Il faut à tout prix qu’elle consulte et qu’elle se fasse soigner.

  12. Posté par Sentinelle le

    Je ne connais pas les termes exacts en psychiatrie, mais maladie grave il y a… On a cru qu’on avait touché le fond du fond, mais depuis l’histoire de cette gardienne de prison qui perd sa tête et s’enfuit avec un gars qui a violé une ado de 15 ans… Pitié !

    Mais quand on voit, à l’autre bout de l’échelle, une chancelière allemande et une ministre de justice et police suisse – ainsi qu’une ribambelle de députées rouges-vertes – s’enfermer dans leur monde idéologique et s’obstiner malgré toute évidence… ?

  13. Posté par Hérodote le

    A Charles Alexis,
    Oui, votre intéressant commentaire m’a rappelé qu’il y a une femme (je ne me souviens plus de son nom, ni de sa profession – serait-elle psychiatre?) qui s’est spécialisée dans l’étude de cette pathologie qui est tout à fait particulière aux femmes. Je l’ai entendue parler à la radio de ces femmes qui tombent amoureuses de grands criminels (meurtriers, grands bandits, voyous de toute sorte). Ces hommes reçoivent énormément de correspondance de ce genre de femme.
    C’est un phénomène dont on parle peu et qui est mal connu. Le cas dont nous parlons ici, tomberait-il dans cette catégorie? Moi, comme vous le voyez ci-dessous, je l’ai plutôt interprété comme un cas d’endoctrinement. Il est possible, toutefois, que les facteurs psychopathologiques et ceux d’endoctrinement social ne soient pas mutuellement exclusifs.

  14. Posté par Vautrin le

    Aucun doute : c’est une pathologie grave, probablement du sado-masochisme. Elle est en pleine crise de délire. Et il n’y a pas de remède, hélas. Par contre elle devrait être privée du droit de paraître et de s’exprimer en public.

  15. Posté par mac'oest le

    Bien! alors je propose aux femmes de gauche qui se retrouvent dans cette soumission affichée de porter une pancarte, à l’image des « free hugs » et d’y écrire « free sex, self service ». Elles auront peut-être le sentiment d’être utiles, pour une fois

  16. Posté par Charles Alexis le

    @ « … besoin de paraître compréhensive jusqu’à la soumission … »
    Le rejet d’une initiative (dont on ne doit plus citer le nom, de peur d’être fiché S…S) pourrait être un des indicateurs de cette soumission.

  17. Posté par Pehem Veyh le

    @ Lili : eh oui, et cela fait longtemps que certains le disent. D’ailleurs, il faudra déposer une motion au CN pour que cette grave affection mentale soit rajoutée au catalogue des caisses-maladie. La gauche est une maladie et ceux qui en sont affectés ont des raisonnements totalement incohérents et bêtes. Mais ça, tout le monde le sait….

  18. Posté par Charles Alexis le

    Après le syndrome de Stockholm, voici le syndrome de Stockonne.
    Le genre de nana idéaliste qui, aux USA, s’amourache d’un tueur en série (cannibale pédophile de préférence) en tôle pour 732 années. Et le demande en mariage.
    Les survivants des attentats de Paris devraient s’en inspirer et demander humblement pardon à leurs bouchers, d’avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment, et de les avoir provoqués.

  19. Posté par Andrea le

    Si cela est un fait avéré, cette jeune femme ne se rend pas comte de combien d’autres jeunes femmes elle met en danger, par ses paroles.
    Je crains malheureusement que son besoin de paraître compréhensive jusqu’à la soumission, la prive de tout empathie envers les victimes des abuseurs.

  20. Posté par Nicolas le

    Un peu gros tout de même.

  21. Posté par lucie le

    à Hérodote, vous avez raison mais mondialisation et peut-être….. syndrome de Stockholm ? oblige….parfois

  22. Posté par Hérodote le

    A Lucie,
    Nous parlons français ici.

  23. Posté par Hérodote le

    Admettons qu’il s’agisse là d’un fait et non pas d’une manipulation gauchiste de plus. Eh bien, je crois que Herr Joseph Goebbels, ministre de la propagande du 3e Reich, mourrait d’envie face aux résultats de l’endoctrinement de la citoyenneté obtenus par l’Allemagne post-nazie.

  24. Posté par lucie le

    What is PATHOCRATIE ?

  25. Posté par tt-le-monde-il-est-gentil le

    Voici en toute sa splendeur le Syndrome de Berlin, une exacerbation du Syndrome de Stockholm, une nouvelle maladie qu’il faudrait désormais inclure dans les manuels de la psychiatrie.

  26. Posté par Derek Doppler le

    Décennies de propagande marxiste + perturbateurs endocriniens + christianisme béat + toxoplasmose. « Toutefois, le fait que la toxoplasmose abolisse l’aversion instinctive du rat envers son prédateur, le chat, pour la remplacer par une attirance fatale a incité des neuroscientifiques réputés tels que Robert Sapolsky et Fuller Torrey à revisiter l’hypothèse d’un lien causal entre la toxoplasmose et certaines maladies psychiatriques humaines, dont la dépression, les idéations suicidaires et la schizophrénie. »

  27. Posté par Marker le

    La ligne est fine entre la sainteté et l’idéologie pseudo-chrétienne apprise sur les bancs de l’école, avec de jolies images toutes en couleurs…Une subtile imposture.

    Encore si elle disait qu’elle pardonne au nom du Christ, comme les premiers martyrs, mais non, elle sanctifie le mondialisme avec son cortège de « ismes » qui chantent les lendemains heureux.
    On ne saurait sous-estimer les nouvelles techniques d’éducation et médiatiques, à côté desquelles les dictatures du passé font figure de pipi de chat…

  28. Posté par bigjames le

    On touche le fond. Je ne sais plus quoi dire face à de telles énormités.
    Il y a des gens qui devraient disparaître pour le bien des autres.

  29. Posté par Lili le

    Bon ben si les victimes excusent leurs violeurs……… A la lumière de cet article, la gauche confirme qu’elle est une maladie mentale!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.