Le plus grand parti autrichien, le plus grand parti tchèque et le plus grand parti hongrois viennent de créer un nouveau parti, les « PatriotsforEurope »

Orbán Viktor@PM_ViktorOrban
Le changement politique en Europe a commencé ! Aujourd'hui, nous avons lancé un nouveau groupe politique avec @AndrejBabis et Herbert Kickl.

Les Européens veulent trois choses :

La paix, l'ordre et le développement économique.

Tout ce que les européens obtiennent de l'élite bruxelloise actuelle, c'est la guerre, la migration et la stagnation.

Dans cette situation, il est de notre devoir de faire respecter la volonté des électeurs.
Trois partis politiques ont uni leurs forces aujourd'hui : le plus grand parti autrichien, le plus grand parti tchèque et le plus grand parti hongrois.
Notre objectif est de devenir le groupe de droite le plus puissant de la politique européenne "PatriotsforEurope".

 

 

 

 

 

 

Viktor Orban veut former un nouveau groupe parlementaire européen, les «Patriotes pour l’Europe»

Le premier ministre hongrois Viktor Orban a annoncé dimanche son intention de former un nouveau groupe parlementaire européen, avec le parti d’extrême droite autrichien et le mouvement centriste de l’ancien premier ministre tchèque Andrej Babis. «Nous prenons l’initiative de lancer cette nouvelle plateforme», a déclaré Viktor Orban lors d’une déclaration conjointe à Vienne aux côtés d’Andrej Babis et de l’Autrichien Herbert Kickl, chef du mouvement FPÖ.

Lire aussi: Viktor Orban et l’Europe, cette drôle de fable

Cette annonce intervient alors que la Hongrie prend lundi la présidence tournante de l’UE, après des mois de blocages et de tensions avec la Commisssion et ses partenaires. La nouvelle alliance, nommée «Patriotes pour l’Europe» et consacrée par «un manifeste», a besoin du soutien des partis de quatre autres pays afin d’être reconnue comme un groupe à part entière au Parlement européen.

Contre «l’immigration illégale» et pour «la famille traditionnelle»

[...]

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.