Fraude électorale : l’armée américaine aurait mené un raid sur une société de logiciels en Allemagne et saisi des serveurs

13.11.2020

Les Etats-Unis auraient mené un raid sur la société européenne de logiciels Scytl et saisi ses serveurs en Allemagne

Plus tôt dans la journée, le député Louie Gohmert a déclaré à Chris Salcedo sur Newsmax que des personnes sur le terrain en Allemagne rapportent que Scytl, qui a hébergé indûment des données électorales américaines par l'intermédiaire de l'Espagne, a fait l'objet d'un raid par une importante force de l'ARMÉE américaine et que ses serveurs ont été saisis à Francfort.

La vidéo est devenue virale.

Andrea Widburg, d'American Thinker, a indiqué précédemment que Scytl est une société basée à Barcelone qui fournit des systèmes de vote électronique dans le monde entier, dont beaucoup se sont révélés vulnérables aux manipulations électroniques.

Scytl a (ou avait) des liens avec Soros et le parti démocrate. Paul Allen, de Vulcan Capital, co-fondateur de Microsoft, a investi 40 millions de dollars dans Scytl.

Ce soir, nous avons appris de notre source que Bill Gates possède également des actions de Scytl.

Source: Did the US Raid European Software Company Scytl and Seize their Servers in Germany? — Company Refutes Claims?

***

L'armée américaine a effectué un raid et saisi des serveurs en Allemagne, liés au logiciel électoral Dominion
The Spectator News

Des personnes sur le terrain en Allemagne rapportent que Scytl […] a été attaqué par une importante force de l'ARMÉE américaine et que ses serveurs ont été saisis à Francfort.

L'entreprise espagnole Scytl, qui vend dans le monde entier des logiciels de manipulation électorale utilisés aux États-Unis, est au bord de la faillite. Le serveur utilisé pour la manipulation se trouvait en Allemagne.

Voici ce qu'a dit de ce raid plus tôt dans la journée le député Louie Gohmert (Républicain, Texas) :

De notre source : Après que le gouvernement américain eut déterminé que ce serveur Dominion était impliqué dans l'altération de votes [n.d.t. : changement de votes Trump en votes Biden, etc.], les services de renseignements ont commencé à rechercher le serveur et ont découvert qu'il se trouvait en Allemagne. Afin d'avoir accès à ce serveur et de pouvoir l'utiliser légalement, ils ont dû faire travailler le Département d'État en tandem avec le Département de la Justice. Ils ont dû demander au gouvernement allemand de coopérer pour permettre la saisie de ce serveur.
Les documents nécessaires à ce type de saisie ont été mis en place et signés, et il semble que l'armée américaine ait également apporté son soutien à cette opération. L'armée américaine n'était pas à la tête de cette opération. Mais cela aide à expliquer pourquoi Esper a été licencié et Miller et Kash Patel ont été mis en place - afin que l'armée n'interfère en aucune façon avec l'opération.

En mettant la main sur le serveur, ils vont maintenant avoir la preuve directe de la date à laquelle ils ont reçu l'ordre d'arrêter de compter. Ils découvriront également qui a donné l'ordre d'arrêter le comptage et qui a lancé l'algorithme qui a commencé à altérer les votes. La CIA a été complètement exclue de cette opération.

***

L'avocat Lin Wood s'est prononcé sur ce rapport aujourd'hui :

Biden et ses acolytes criminels ne vont pas bien dormir ce soir. Peut-être parce que Biden a probablement oublié le nom de Scytl.
Ses co-conspirateurs connaissent bien le nom. Ils connaissent également le nom de Paragon, la société qui a acheté Scytl en 10/20.
Tout sera révélé.#FightBack https://t.co/AxYVSqjaIs
- Lin Wood (@LLinWood) 14 novembre 2020

***

Mise à jour :
Scytl aurait réfuté ces allégations samedi matin (14 novembre). Puis son site web a cessé de fonctionner.

***

Sources:
Did the US Raid European Software Company Scytl and Seize their Servers in Germany? — Company Refutes Claims? - The Gateway Pundit
Did the US Raid European Software Company Scytl and Seize their Servers in Germany? — Our Intel Source Says YES, IT HAPPENED! - The Spectator

 

*********

L'armée américaine a-t-elle mené un raid sur une entreprise de logiciels en Allemagne ?

rewboss
Selon une information qui se répand maintenant sur Internet, l'armée américaine a mené un raid sur le sol allemand pour saisir certains serveurs qui ont été utilisés pour manipuler le résultat de la récente élection présidentielle américaine.

***

BOUM !! Les États-Unis ont attaqué la firme logicielle européenne SCYTL et saisi des SERVEURS en Allemagne ! Une source de renseignement américaine le confirme : c’est arrivé !

***

OUI, C'EST ARRIVÉ ! Les Etats-Unis ont attaqué la société européenne de logiciels Scytl et ont saisi ses serveurs en Allemagne !

Traductions Cenator

voir aussi: https://lesobservateurs.ch/2020/11/17/fraude-electorale-us-la-strategie-de-trump/

 

11 commentaires

  1. Posté par Jeff le

    Attention à la manipulation des infos sur les manipulations…. Pour disqualifier ceux qui contestent la régularité de l’élection, quoi de mieux que de lancer une rumeur bidon et consistante qui sera colportée avec enthousiasme par les contestataires ? Peut être que Louie Gohmert a tout simplement été choisi pour être le propagateur d’une rumeur bidon qui lui a été fournie. Je m’étonne que le tweet en allemand, évoqué par Gohmert, n’apparaisse nulle part…

  2. Posté par Ted le

    Droz Hubert le jour où tu comprendras les échelons d’une pyramides gérer tant bien par nos oligarque qui contrôlent tout ET NOTAMMENT la quasi totalité de nos médias et des médias du monde (media part en fait parti je te rassure) tu comprendras que toute la soupe qu’ils te servent sur un plateau d’or, et que tu acceptes apparemment, marche juste sur le chemins du mondialisme main dans dans la main avec ces pourritures (désolé du terme je ne trouvais pas d’autres mots :)).
    Suis l’argent et tu auras tout compris.
    Et pour ta connaissance perso oui ce raid à bien eu lieu loin de tout les media comme par hasard, mais tu sais, le traité d’aix la chapelle à bien eu lieu il y a 2 ou 3 ans et oui c’était en france loin de tout les médias aussi et pourquoi? Pour laisser les pauvres prolo de notre genre loin des décisions administrative mondialiste.
    Renseignes toi sur ça aussi et peut être avec de la bonne foi tu comprendras la réel pièce de théâtre qui se joue devant nos yeux depuis tant de décennie…

  3. Posté par m. m. le

    Toujours doutant,

    Un camarade patriote teuton ne trouve aucune vidéo, aucun témoignage, aucun rapport civil, peut importe quels mot clefs il utilise, d’une opération militaire, policière, ou anti émeute massive a Francfort (enfin, si, mais pour les dates des manifs anti covid)

    Ce genre d’événement aurais du avoir une couverture médiatique, au moins un filet dans le journal local circulez opé anti drogue ou circulez, op anti terroriste. Mais la non, ya rien. Merci toutefois d’avoir retrouvé ‘la source’ Louie Gohmert.

    ++

  4. Posté par makico makico le

    Toujours doutant,

    Un camarade patriote teuton ne trouve aucune vidéo, aucun témoignage, aucun rapport civil, peut importe quels mot clefs il utilise, d’une opération militaire, policière, ou anti émeute massive a Francfort (enfin, si, mais pour les dates des manifs anti covid)

    Ce genre d’événement aurais du avoir une couverture médiatique, au moins un filet dans le journal local circulez opé anti drogue ou circulez, op anti terroriste. Mais la non, ya rien. Merci toutefois d’avoir retrouvé ‘la source’ Louie Gohmert.

    ++

  5. Posté par Jean-Francois Morf le

    L’armée américaine ne se réjouit PAS DU TOUT qu’un vieux débile pro islam pourrait engager le feu nucléaire américain contre les ennemis de l’islam. Sans s’en souvenir le moins du monde, puisqu’il est gaga.

  6. Posté par Jean-Francois Morf le

    L’armée américaine ne souhaite pas que le bouton nucléaire soit à portée de main du gaga Biden.
    Car il pourrait lancer une attaque nucléaire sans mêm s’en rendre compte.

  7. Posté par Jean-Francois Morf le

    On ne peut pas confier le bouton nucléaire à Biden, car il est dangereusement gaga.

  8. Posté par Chris le

    Leur site internet fonctionne parfaitement.

  9. Posté par DROZ Hubert le

    Or donc, l’armée américaine aura mené récemment en plein jour un raid en ville de Frankfurt contre une entreprise de logiciels à l’origine de la défaite du grand malade Trump, avec des uniformes de la police allemande antiémeute ou groupe des forces spéciales … sans que personne n’ait été témoin, et surtout qu’aucune agence de presse ou média n’en parle, ni à gauche, ni à droite ??? Pfouuuuuuu…

    Mais qui sont donc ces tas de fiente, psychiatriquement d’ores et déjà irrécupérables, pour produire à longueur de nuits et journées des propos de charlatans et d’imposteurs totalement surréalistes et inouïs ??

    Qui finance ces grands malades, écrivent-elles ou -ils depuis une cellule de haute sécurité d’un asile ? Cas contraire, je suggère de les y enfermer vite fait bien fait !!
    Parce que de telles dérives sont bien plus dangereuses encore pour le monde libre que le terrorisme.
    Et une fois encore, cher site « Les Observateurs », prenez sérieusement garde à ne pas vous laisser submerger par tous les grands starbés du ciboulot, néo-nazis, lucifériens, QAnoniens, suprématistes blancs et autres nostalgiques de bons gros génocides qui hantent toujours plus la toile!!!

    Non, l’armée américaine n’a pas saisi en Allemagne des serveurs informatiques liés à l’élection présidentielle
    Marion Lefèvre, Max Biederbeck Facebook Twitter Email Publié le vendredi 20 novembre 2020 à 17:24
    Copyright AFP 2017-2020. Droits de reproduction réservés.
    Des publications cumulant près de 1.500 partages depuis le 14 novembre prétend que l’armée américaine aurait saisi en Allemagne, avec la coopération du gouvernement allemand, des serveurs informatiques d’une entreprise impliquée dans le décompte des bulletins de l’élection présidentielle américaine. L’entreprise et les autorités allemandes ont démenti et aucune preuve d’une telle opération n’existe.

    « L’armée américaine a effectué des raids et saisi des serveurs en Allemagne, liés au système électoral du Dominion », affirme un texte diffusé par plusieurs publications sur Facebook (1, 2, 3, 4) cumulant près de 1.500 partages depuis le 14 novembre.

    La raison de cette opération ? Les serveurs d’une entreprise nommée Scytl auraient été utilisés par la société canadienne Dominion, qui fournit les technologies électorales que de nombreux Américains utilisent pour voter, pour un « échange de votes » illégal.

    Dans la foulée de ce tweet, les autorités électorales ont précisé qu’il n’existait « aucune preuve » de bulletins perdus ou modifiés ou de systèmes de vote piratés.

    Selon les recherches de l’AFP, les affirmations relayées par ces publications virales sont infondées.

    Elles ont notamment été démenties par l’entreprise Scytl dans un communiqué, ainsi que par les autorités allemandes sollicitées par l’AFP.

    Plusieurs médias américains (Reuters, PolitiFact, Associated Press, New York Times, USA Today) ont également démenti ces allégations.

    « En mettant la main sur le serveur, (les autorités américaines) vont maintenant avoir la preuve directe de la date à laquelle ils ont reçu l’ordre d’arrêter de compter » les votes, estime ces publications.

    L’entreprise Scytl, ajoutent-elles, entretiendrait « des liens avec le parti Soros (sic) et le parti démocrate ».

    Accolées à cette publication, des photos de Joe Biden, de Donald Trump et d’une intervention de forces de l’ordre lourdement armées. Sur leurs plastrons, on lit le mot « Polizei » (police en allemand).

  10. Posté par aldo le

    DONC VOUS DEVEZ BIEN NETTOYER VOS PC SI …

    https://en.wikipedia.org/wiki/Scytl Bien implantés en Suisse, et ailleurs pour mieux nous espionner au service de la conspiration mondialiste SOCIALO-ECOLO-ISLAMO-BOLCHEVO-FASCISTES AVEC CIA ET LES ONG DE SOROS ? Tout en satisfaisant aux critères de sécurité des votes proposée par LA POSTE SUISSE… Après l’affaire Crypto on peut les croire blanc comme neige. Un siège en Espagne tout en faisant partie d’une entreprise qui vend des softwares en Allemagne: Paragon Group pour notre usage https://www.paragon-software.com/fr/main-page/ C’est vraisemblablement CHEZ PARAGON QU’A EU LIEU LE RAID SUPPRIMEZ ET NETTOYEZ SVP ! Et après cette m… ON VA ENCORE TROUVER DES GREDINS POUR NOUS IMPOSER UN VOTE PAR INTERNET !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.