On achève bien les chevaux, pourquoi pas les vieux au-dessus de 80 ans ?

Interview de Perrine Truong, cheffe de clinique aux urgences au CHUV, le 26 mars 2020

La vidéo ci-dessous a été recommandée par notre lecteur G. Vuilliomenet.
Au moment de cette interview, il y avait 60 morts du coronavirus en Suisse.

Perrine Truong  est une ancienne athlète (4’27 sur 1500 m et 2’12 sur 800 m), née le 29.07.1987, Elle est désormais cheffe de clinique aux urgences du CHUV. Elle raconte la situation actuelle et notamment : - Les chiffres qui ne veulent rien dire - L’hôpital MOINS rempli que d’habitude - La peur d’être débordé et de devoir faire des choix tragiques - Le drame italien - « Le Coronavirus ce n’est pas le premier et ce ne sera pas le dernier » - La nouvelle star française Didier Raoult - « Les grosses années de grippe, en France c’est 10'000 morts, on en est encore loin » - « Ce n’est pas une infection pire qu’une grippe, le problème c’est la vague » - La difficulté d’appréhender la mort dans la société actuelle - Les mauvaises informations des journalistes et des politiciens

***

Résumé Cenator : Perrine Truong dit avec un large sourire qu’elle n’a pas peur d’en mourir. Elle précise plus tard que les jeunes en bonne santé et des sportifs même dans la cinquantaine ne risquent quasiment rien.

La peur, avec le coronavirus, c’est dans l’inconnu. On a à faire à une pathologie qu’on ne connait pas bien. La peur des soignants, c’est d’être submergés au niveau de la prise en charge, de ne plus pouvoir faire face.

Puis la peur des soignants de devoir faire le choix entre deux patients, qui doit vivre, qui doit mourir. 

L’activité à l’hôpital est sous contrôle actuellement. On n’est pas vraiment en guerre. Ce n’est ni le premier ni le dernier virus, même si la pandémie va se résoudre. Il y a de la comorbidité chez la majorité des patients : diabète, obésité et surtout, beaucoup d’hypertension. 

– Est-ce qu’en milieu médical on parle de sélection naturelle ?

Perrine Truong (rires) : On en parle entre nous. (6:03-6:08) « Mais non, officiellement on ne parle pas vraiment de sélection naturelle. » 

C’est une épidémie banale qui ne tue pas plus que les autres grippes saisonnières.

Ce n’est pas pire que la grippe, le problème est la vague qui peut arriver. Tous en même temps, des patients très malades, c’est là le problème.

Intervieweur : La grippe de Hong-Kong a fait, rien qu’en France en décembre 1969, 25’000 morts. Les médias parlaient de grippe particulièrement virulente, rien d’autre. 

Perrine Truong : Le problème est que tout le monde va arriver en même temps à l’hôpital.

(9:46-10:04 ) Et puis, si on avait dit, eh bien, à partir de 80 ans, on laisse les gens à la maison, ET PUIS ILS MEURENT A LA MAISON, ce serait quasiment moins difficile que de se dire : ah ben on les a tous à l’hôpital et puis on doit décider, nous. 

ndlr: Il faut savoir que si on laisse mourir les malades à la maison dès 80 ans cela signifie que le patient sera privé de tous les soins que l'hôpital fournit AVANT l'intubation avec de l’oxygène pulsée et la phase suivante, si son état ne s'améliore pas, par l'intubation.

C’est un problème de société, la peur de la maladie et de la mort. Il y a une espèce de panique irrationnelle. Toute panique est irrationnelle par rapport à la peur. 

Les peurs, c’est parce que les informations sont relativement mal données à la population, autant de la part des journalistes que de la part des politiciens. Les recommandations ont été longtemps floues. Même moi, je me demande alors que je suis là-dedans, est-ce que j’ai le droit de le faire ou pas ?

Pour la population, beaucoup de gens ont très peur mais pas pour les bonnes raisons. 

Ça peut devenir comme en Italie ?

Oui, mais actuellement ce n’est pas le cas. 

 

******************

Vidéo | Covid-19 | Deuxième point de la situation avec Perrine Truong CRISE

Nouveau point avec la demi-fondeuse devenue cheffe de clinique aux urgences Perrine Truong. -  Le stress et la tension qui augmente - La situation sous contrôle - La sédentarité et l'âge comme facteurs principaux de risque - L'inutilité des masques dans la rue - Son quotidien.

Cette seconde vidéo a été tournée 10 jours plus tard, le 1er avril. Désormais la Suisse compte 434 morts.

Perrine Truong : Porter des masques dans la rue ? Les masques chirurgicaux sont périmés au bout de maximum 4 heures, il faut les changer. Par conséquent, dans la rue, ça n’a pas beaucoup de sens. Tout au plus, cela protège les autres lorsqu’une personne est infectée. Il faut se laver des mains. Mais le virus ne se promène pas comme ça dans l’air (16:15) (faux)*, donc mettre un masque pour se promener dans la rue, ça n’a pas beaucoup de sens.

En Suisse, on ne manque pas de matériel pour affronter cette crise, ni de masques, ni d’autres choses. 

Selon les prévisions optimistes, il y aura 1000 morts, selon les prévisions pessimistes, 100'000.

On ne sait pas quand viendra la grande vague, ni sa longueur, ni son intensité.

Pourquoi y a-t-il beaucoup de malades à un endroit et pas à d’autres ? 

Perrine Truong : Les mesures ont été prises tard pour le Tessin. Pourquoi Vaud ? A cause des grandes agglomérations.

---

* https://www.letemps.ch/sciences/coronavirus-pourrait-finalement-se-transmettre-lair

***************
Rivotril, sédatif, euthanasie ? EHPAD, personnes âgées
Ancien pharmacien, Serge Rader est auteur de plusieurs études sur les médicaments est l'invité d'André Bercoff sur Sud Radio

 

*************

FLASH !! EUTHANASIE GOUVERNEMENTALE DES PERSONNES ÂGÉES MALADES https://www.youtube.com/watch?v=rACbQ... Décret n° 2020-360 du 28 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire https://www.legifrance.gouv.fr/affich... ... « II.-Par dérogation à l'article L. 5121-12-1 du code de la santé publique, la spécialité pharmaceutique Rivotril ® sous forme injectable peut faire l'objet d'une dispensation, jusqu'au 15 avril 2020, par les pharmacies d'officine en vue de la prise en charge des patients atteints ou susceptibles d'être atteints par le virus SARS-CoV-2 dont l'état clinique le justifie sur présentation d'une ordonnance médicale portant la mention “ Prescription Hors AMM dans le cadre du covid-19 ”...
**********
Le gouvernement a décidé de se délester des vieux en facilitant l'euthanasie. Pour se faire l'obtention et l'utilisation du Rivotril sont facilitées. Les mesures sont "temporaires" et s'appliqueront jusqu'au 15 avril. ABONNEZ VOUS pour ne pas rater les prochains publications : https://youtube.com/c/fandhumour

*******************

10 commentaires

  1. Posté par G. Guichard le

    De toute façon -je ne sais pas chez vous en Suisse- en France, la contemporanéité se fonde sur l’accord de 1945: respect de notre identité (la laïcité ne nous en demandait pas trop puisqu’on était tous, y compris les enfants de communistes, baptisés, catéchisés, communiés), améliorations sociales (sécu, congés), un équilibre entre ce qu’on nous demandait (reconstruire la France) et ce qu’on obtenait (salaires, etc.), etc. etc. En un mot sinon le bonheur heureux, du moins quelque chose qui ne se comparait pas avec ce qui menaçait la France avant 1914 puis 1940, à savoir un industrialisme arrogant
    Maintenant, après 50 ans de mai 68, de Giscard-Miterrand, Sarkozy-Hollande et Macon-Mélanchon qui pointe à l’horizon, tout ce qui précède a été détourné: la laïcité ne sert qu’à nous faire admettre le laïcisme militant, les améliorations sociales ne servent qu’aux profiteurs, ce ne sont pas ceux qui ont reconstruit la France qui peuvent en profiter, etc. etc.
    Dès lors donc que l’accord de 1945 n’est plus respecté, on doit passer à autre chose, qui ne profite qu’à nous, savoir les peuples autorisés chez nous, qui ont la tête du client et qui sont sur la même longueur d’onde 🙂

  2. Posté par Cenator le

    @ G. Vuilliomenet:
    1) Toute personne doit pouvoir exprimer son opinion sur ce site pour autant qu’elle respecte les principes élémentaires d’honnêteté intellectuelle. Par nature, il va de soi que cela va froisser certains mais toute personne responsable doit l’accepter.

    2) La doctoresse Perrine Truong, cheffe de clinique aux urgences au CHUV, s’est exprimée librement sur les vidéos en question. Elle a 33 ans, saine d’esprit et probablement intelligente, par conséquent elle est tenue d’assumer ses propos. En tout temps elle peut renier publiquement ses propos, ce qu’elle n’a pas fait à notre connaissance.
    Son titre et sa fonction de cheffe de clinique entrainent une responsabilité accrue quant au contrôle de ses propos dans l’espace public.
    3) Pour le commun des mortels, il est plus que bénéfique de connaître ce que peut penser une jeune cheffe de clinique du CHUV, par ailleurs jolie et sportive, éléments susceptibles d’engendrer un sympathie quasiment automatique.
    En effet, tout commun des mortels peut se retrouver, un jour ou l’autre, « entre ses mains » au CHUV. Il sera alors peut-être très important pour lui d’être sur ses gardes, même en présence d’un sourire désarmant.
    4) Il va de soi que Monsieur G. Vuilliomenet a en partie raison lorsqu’il attire l’attention sur les effets du covid-19, des grippes saisonnières habituelles, des autres facteurs de santé déficiente qui accompagnent les décès de personnes majoritairement âgées… mais notre propos ne portait pas sur cela.
    5) Pour la petite histoire, c’est Monsieur G. Vuilliomenet lui-même, par un de ses commentaires, qui nous a fait connaître l’existence de ces vidéos concernant la doctoresse Perrine Truong, et il nous a écrit que cette dernière pourrait porter plainte contre nous pour diffamation, alors que dans l’un de ses cinq commentaires qui ont suivi notre article il nous en avait recommandé la lecture : https://lesobservateurs.ch/2020/04/01/hugo-sax-specialiste-des-maladies-infectieuses-la-suisse-doit-sattendre-a-des-milliers-de-morts/
    Monsieur G. Vuilliomenet s’en est pris initialement à nos dires qui auraient été diffamatoires mais comme il n’en est rien, il s’est finalement rabattu sur le titre qui, lui, le serait.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Je demande expressément à ce que mon nom ne soit pas associé aux propos ineptes de la présentation de ce médecin, d’autant plus que j’ai apporté des éléments qui vont dans son sens lorsqu’elle dit que ce n’est pas pire que des épidémies de grippe que l’Europe a déjà connues même si, par exemple, elle ne semble pas au courant que la grippe de Hong Kong de 1969 a fait plus de trente mille (30’000) morts en France.

    https://www.lepoint.fr/sante/ces-pandemies-de-grippe-que-la-france-a-oubliees-04-04-2020-2370065_40.php

    Cette grippe a fait des millions de morts dans le monde dans l’indifférence générale.

    https://www.letemps.ch/suisse/leurope-se-moquait-epidemies

    Il ne faut pas interpréter ses propos sur les personnes âgées. A aucun moment elle ne dit qu’il faut les achever comme on achève les bêtes qui n’en peuvent plus. Aucun médecin ne l’a dit, ils savent simplement qu’il y aura de graves problèmes d’éthiques en cas de sur-engorgement des hôpitaux, et nous savons TOUS que les personnes les plus touchées sont les personnes âgées, ce sont des faits.
    J’ai bien peur que le site lesobservateurs.ch a choisi le camp de l’hystérie et ce qui va avec: la PSYCHOSE. C’est une honte.

    No torture a raison lorsqu’il écrit qu’il ne faut pas faire d’amalgames entre ce qui se passe en France et ce qui se passe en Suisse.

    J’espère juste ne pas être censuré.

  4. Posté par aldo le

    Les contrats sont a respecter, donc tant que les « vieux » (n’oubliez pas qu’en certaines circonstances on est vieux à partir de 40 ans…) sont assurés et paient leurs primes il n’y a aucune raison d’éliminer les vieux dont certains argentés sont rackettés au profit des EHPAD – EMS, quitte à spolier des familles par d’odieux chantages. Si des médecins tombent dans ces travers ils devraient être immédiatement poursuivis par les élus aux commandes de la santé publique. Mais il y a à l’évidence des connivences de castes et de petits intérêts personnels qui dominent.

    Là on sent les dépotoirs d’idiots utiles instrumentalisés par les gauches, censés travaillé dans ces homes. La preuve, jamais leurs associations de consommateurs n’ont mis en cause ces arnaques. Entre « vieux » et « enfant en bas âge » il n’y a que peu de différences au niveau de soins. Donc les coûts devrait être proche. Il faut aussi souligner que ce personnel souvent étranger s’organise pour voler les bijoux… etc. voir être attentifs aux dispositions testamentaires. Un joli monde de vautours. Sans compter les soustractions des bulletins de vote pour favoriser les gauches.

  5. Posté par JeanPaul le

    Le professeur Didier Raoult a déjà démontré à plusieurs reprises qu’il avait raison et qu’il prononçait des propos de scientifiques éclairés. J’ai bien plus confiance en lui qu’en tous les apprentis-dictateurs qui veulent imposer leur point de vue sur le confinement et assassiner nos libertés. Il faudrait procéder à des test systématiques de toute la population et isoler ceux qui présentent un danger immédiat. Une fois guéris, ils sont immunisés et peuvent donc mener à nouveau leur vie d’avant, sans mettre en danger les personnes à risques. En s’y prenant à temps, on pourrait éviter bien des morts, mais peut-être que ces décès sont utiles aux politicards, qui peuvent ainsi emmerder le plus de monde possible en déployant les forces de l’ordre et l’armée pour punir les récalcitrants. Bientôt une révolution pour faire chuter Micron et consorts ?

  6. Posté par miranda le

    Cette jeune femme dit des choses très censées, mais elle a oublié un détail : les chercheurs se sont penchés sur la propagation fulgurante de ce virus.

    On sait qu’on se le transmet d’humain à humain. Mais très intrigués par la propagation fulgurante en milieu industriel et pollué, les chercheurs ont découvert que les particules fines devenaient « un pont, un cheval de troie » pour ce virus.
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-coronavirus-pourrait-rester-plusieurs-heures-dans-l-air-a-cause-de-la-pollution-atmospherique?id=10464049

    DONC, oui, porter le masque en milieu urbain, cela a un sens. Puisque les particules fines « accompagnent nos vies »

    Et puis un jour les gens risquent d’en avoir marre de se parler à un mètre et plus et commettront l’erreur de se rapprocher instinctivement de l’autre. Difficile d’empêcher un humain d’être humain.

    D’autre part, en ce qui concerne les personnes âgées, des enquêtes seraient bienvenues pour comprendre l’hécatombe qui continue : le maire de Mougins( et bien d’autres) est vraiment à plaindre, car quelle que soit la mesure qu’il propose pour déplacer « les rescapés du virus » de l’Ehpad où sévit une hécatombe, AUCUNE REPONSE, AUCUNE AIDE pour le soulager de cette crise.
    https://ripostelaique.com/scandale-29-personnes-agees-decedees-a-mougins-en-deux-semaines.html.

    Non les vieux ne méritent pas le statut d improductifs » (comme l’exprimait dans sa délicate phraséologie Jacques Attali) à la charge de la société.
    Et ils ont énormément cotisé pour les vieux qui les ont précédés et de plus CES GENERATION DE VIEUX ONT ETE LES PLUS LABORIEUX, car beaucoup d’entre eux ont connu les dégâts de la guerre et ont OFFERT LEURS FORCES pour RECONSTRUIRE la FRANCE avec de bien maigres salaires pendant des années. Et les vieux, quoi qu’on en dise aident même avec leurs petits moyens pour certains, leurs enfants et petits enfants.

    D’autre part le gâchis orgiaque des cotisations actuelles de la sécurité sociale, mises au service d’une immigration INUTILE puisque l’emploi n’est plus là, ne semble pas gêner nos gouvernants. Cela se chiffre en milliards.
    https://www.youtube.com/watch?v=8RXOKHtABdM
    https://www.youtube.com/watch?v=Q0_i-5L2yII

    D’autre part, la vieillesse et sa fragilité ne devraient pas être considérées comme non rentables CE NE SONT PAS DES OBJETS. Mais faire comprendre cela à des FINANCIERS au coeur de pierre et sans âme relève de l’exploit.

    De toute façon, il est incompréhensible que NE SOIT JAMAIS DEMANDE A LA JEUNESSE D’EFFECTUER UN SERVICE NATIONAL CIVIQUE DANS LES EHPAD
    En rendant service au vieux, ils se rendront service à EUX-MEMES, car eux aussi vieilliront.
    Une formation d’un à trois mois les rendrait opérationnel très vite.

    Mais leurs chers parents poste- soixante huitards, préoccupés par l’agenda des loisirs, plaisirs en tous genres, RENDENT CES JEUNES INAPTES A AIDER LA SOCIETE.

  7. Posté par Sam le

    alors je poste ici le commentaire que j’ai fait sur youtube:

    Il faut dire ce qu’il en est elle n’a jamais été vraiment brillante comme athlète et là comme médecin elle nous démontre sa nullité, et on voit bien, à sa façon de parler, qu’elle est pas très fute-fute, elle est en première ligne pour soigner les malades du virus et elle dit ne pas avoir peur de la mort? Putain mais faut qu’elle aille se faire soigner car c’est grave de dire des conneries pareilles… En plus elle a pas l’air de connaitre son métier vu comme elle en parle

  8. Posté par Victor56 le

    Selon la vidéo Serge Rader évoque comme un petit « gérontocide » en Ehpad ?
    pourtant même Hitler en son temps le génocidaire de masse et assassin impitoyable de diverses catégories (gitans, juifs, homos, malades mentaux, prostituées et proxos etc), avec sa clique au pouvoir ne l’a pas osé .

  9. Posté par Dominique le

    Avant d’instaurer l’euthanasie des dits improductifs, vieux, enfants, etc, il faut commencer par instaurer des règles disciplinaires d’état de guerre dans la lutte contre l’ennemi qu’est ce agressif virus de Wuhan.
    A l’écouter, je ne l’aurais pas engagée comme médecin assistante.

  10. Posté par No torture le

    D’abord, je pense que c’est une erreur de mélanger des informations suisses et françaises concernant cette affaire. Cela crée de la confusion.
    Ensuite, pour ma part, si je suis en train d’étouffer, de me noyer, mes poumons étant remplis de liquide (conséquence de l’inflammation) je veux absolument que l’on me donne un sédatif, donc que l’on m’endorme, afin d’accélérer la mort sans conscience ! Si certains préfèrent avoir pleine conscience de leur mort en étouffant, c’est leur affaire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.