Mainmise du milliardaire Soros sur l’UE

post_thumb_default

 

Le rapport accablant de Grégor Puppinck

Nous connaissions depuis longtemps – et nous l’avons d’ailleurs maintes fois dénoncée dans Présent – l’effrayante influence qu’exerce depuis des années dans le monde entier, mais tout particulièrement sur l’UE, le milliardaire globaliste américain d’origine hongroise George Soros par le biais de la myriade d’ONG dépendant de sa fameuse Open Society Foundations. Mais Grégor Puppinck et son « think tank » à la pointe du combat pour la dignité de tous et contre la subversion progressiste, l’European Centre for Law and Justice, viennent d’apporter une pièce essentielle au dossier avec la publication mercredi d’un rapport montrant comment Soros a mis la main sur cette puissante instance qu’est la Cour européenne des droits de l’homme.

Pas moins de 22 juges sur 100 !

Dans ce rapport, que l’on peut télécharger sur le site internet de l’ECLJ et auquel Valeurs actuellesconsacre cette semaine un remarquable dossier, ce grand défenseur de la civilisation chrétienne qu’est Grégor Puppinck et son équipe mettent ainsi en lumière les relations existant entre plusieurs juges de la CEDH et des ONG actives devant cette Cour qui s’est notamment prononcée pour la légalisation du « mariage » homo en Autriche, en Italie et en Grèce, l’abolition de la prison à perpétuité en Hongrie, ou encore l’application de la charia en Grèce. C’est ainsi que, au fil des pages de ce rapport accablant, on apprend qu’entre 2009 et 2019, pas moins de 22 des 100 juges qui siégeaient à la CEDH étaient directement liés aux innombrables ONG de George Soros, et notamment à la plus puissantes d’entre elles : l’Open Society Foundations. Il faut rappeler que, depuis 1984, Soros a en effet injecté plus de 32 milliards de dollars dans des centaines d’ONG européennes qu’il contrôle directement ou qui dépendent de ses financements, et qui, sous couvert d’« altruisme », cherchent à imposer à tous son idéologie mondialiste et profondément antichrétienne.

Conflits d’intérêts à la pelle

Quand on sait l’impact considérable qu’ont les décisions de la CEDH, on comprend tout de suite comment Soros est parvenu durant toutes ces années à imposer son effrayante vision du monde aux peuples européens. En effet, les 47 pays qui en sont membres se retrouvent contraints par la jurisprudence émise par la Cour, qui peut être saisie à tout moment par n’importe quel citoyen ou association. Une saisine que pratiquent très régulièrement les nombreuses ONG contrôlées par le milliardaire américain. Or, si l’on garde en mémoire ce chiffre de 22 juges sur 100, on voit d’ici le nombre incroyable d’affaires relevant du conflit d’intérêts flagrant, dans lesquelles des juges issus des ONG du réseau Soros sont amenés à trancher dans des dossiers défendus par les mêmes ONG ou par des organisations sœurs liées à l’Open Society Foundations… •

Cet article Mainmise du milliardaire Soros sur l’UE est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Soros « gagne » ses billions en ruinant des peuples entiers: une monnaie ne peut jamais tomber tellement bas qu’il ne soit plus possible de la diviser encore une fois par 2.
    Soros veut instaurer l’islam en Europe, afin de spéculer ensuite sur la chute de l’Euro.
    Soros va gagner des trillions EUR en ruinant les milliardaires européens pro islam.
    Rothschild, fortune 1/2 quadrillion $, se réjouit de « gagner » avec son copain Soros.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.