Irak : les « mariages temporaires » et les « mariages de plaisir » pratiqués par de bon musulmans

RTS, Doc à la Une du 5.2.2020: Le commerce sexuel secret en Irak

Le clergé chiite de Bagdad réprouve certes la prostitution mais tolère, administre et tarife les « mariages de plaisir » à durée très limitée, une heure au minimum. Pendant le temps prévu par contrat, toutes pratiques sexuelles avec « l’épouse » dès 9 ans sont permises tant que le « bon musulman » contractant préserve la virginité de la jeune femme…

lien vers l'émission: https://www.rts.ch/play/tv/doc-a-la-une/video/le-commerce-sexuel-secret-en-irak?id=11065180

***

Résumé Cenator: Une fois la transaction conclue avec le proxénète, tout est permis au client à condition de préserver la virginité de la fille. Et si, malgré tout, la fille  perd sa virginité durant les ébats (le mariage temporaire est possible depuis l'âge de 9 ans, l'âge d'Aïcha, l'épouse préférée du prophète)… pas de panique.
En effet, avec les femmes, l’islam a plus d’un tour dans son sac pour tirer les hommes d’un mauvais pas.
En l’occurrence, un imam complaisant expliquera au fougueux client comment contourner l’obligation d’épouser la malheureuse victime.
Quant à cette dernière, une fois déflorée, elle court le risque d’être assassinée par les mâles de sa famille afin de réparer l’affront fait au clan familial !

 

Un commentaire

  1. Posté par johnny volbert le

    Bonjour, le video et bloqué pour ceux qui ne sont pas en suisse, serait t’il possible d’avoir un autre lien ? merci d’avance

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.