Des Staliniens dans le gouvernement de coalition de Sánchez en Espagne

post_thumb_default

 

Voilà une image qui rappelle aux Espagnols les heures les plus sombres de leur histoire. Il s’agit de la photo d’un responsable de la branche andalouse du Parti communiste espagnol qui, sous la marque Gauche unie (Izquierda Unida, IU) fait partie du groupe Unidas Podemos de Pablo Iglesias et est à ce titre membre de la coalition de gouvernement formée par le socialiste Pedro Sánchez. José Antonio Martínez Conde, secrétaire politique du PCA, et donc de la section andalouse d’IU, s’est affiché fièrement le 19 novembre avec un tee-shirt à l’effigie de Joseph Staline lors d’un comité de la direction locale du parti.

L’excellent blog de droite Contando Estelas a publié la photo diffusée sur Twitter par la section de Séville du PCA. Celle-ci ne voit visiblement aucun problème à ce qu’un responsable local fasse l’apologie d’un des plus grands criminels contre l’humanité de l’histoire, auteur de plusieurs massacres à grande échelle, y compris des massacres ethniques systématiques organisés et étalés dans le temps répondant à la qualification de génocide (notamment dans les années 1930 contre les populations ukrainiennes et polonaises de l’URSS). Curieusement, les mêmes deviendraient sans doute ultra-violents fasse à une personne portant un tee-shirt du même type à l’effigie d’Adolf Hitler, l’allié allemand de Staline jusqu’en 1941.

Le blog Contando Estrelas est allé rechercher sur les comptes sociaux du responsable local stalinien de ce parti membre de la coalition gouvernementale du premier ministre Pedro Sánchez, et il y a retrouvé de nombreux messages vantant ouvertement « le camarade Staline ».

Cet article Des Staliniens dans le gouvernement de coalition de Sánchez en Espagne est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.