Avec le « Canal Istanbul », le président turc veut créer un nouveau détroit du Bosphore

Recep Tayyip Erdogan relance un projet pharaonique en voulant creuser un canal parallèle au détroit du Bosphore pour relier la mer Noire à la mer de Marmara.

Recep Tayyip Erdogan est avide de laisser sa marque dans l'histoire et la géographie de son pays. Dernière illustration en date, créer rien de moins qu'un nouveau détroit du Bosphore. Le président turc a lui-même prédit que son grand œuvre reléguerait le canal de Panama ou celui de Suez dans les oubliettes de l'histoire.

Cinquante kilomètres de long et creusé à l'ouest d'Istanbul, ce nouveau canal transformerait la partie européenne de la mégapole en île. Erdogan fait valoir qu'il s'agit de désembouteiller le Bosphore et d'assurer la sécurité des riverains. Le Bosphore est, il est vrai, l'une des voies d'eau les plus fréquentées de la planète : plus d'une centaine de navires l'empruntent chaque jour et 140 millions de tonnes de pétrole brut transitent chaque année par ses eaux parfois agitées. Mais ses détracteurs dénoncent la démesure du projet, évalué à plus d'une dizaine de milliards d'euros, et son coût pour l'environnement. Sans oublier la mégalomanie de plus en plus prononcée d’un président qui multiplie les grands travaux.

Les grands travaux, la marotte du président turc

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Recep Tayyip Erdogan relance, avec ce canal, une idée qui remonte à Soliman le Magnifique, qui régnait sur l'empire ottoman au XVIe siècle. Erdogan se veut digne héritier des sultans. Il avait même au départ prévu d'inaugurer ce nouveau Bosphore en 2023, pour le centenaire de la république fondée par Kemal Atatürk.

Le président turc a déjà fait édifier un troisième pont suspendu sur le Bosphore, un tunnel sous le Bosphore, la plus grande mosquée d'Europe, le plus grand aéroport du monde... Des grands travaux qui sont aussi autant d'occasions de remercier des amis dans le BTP qui financent largement l'AKP ou des hommes d'affaires proches du pouvoir. Les prix des terrains bordant le futur canal se sont envolés et des projets de complexes immobiliers de luxe sont déjà en préparation.

[...]

article complet et audio:

Un commentaire

  1. Posté par Fomalo le

    Photo abjecte, montrant une fois de plus le turc faisant le signe de l’oumma des deux mains.
    Pour le « canal » prévu par l’aspirant K-life , ce serait aux rares Français sagaces et polyglottes en langues anciennes et locales, une occasion de relire les prédictions de Nostradamus, considérées comme des prévisions « cycliques ». Mustapha Kemal n’aurait rien à faire en outre de l’anniversaire fêté par Iznogoud, seule référence pour s’infiltrer dans l’Europe..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.