Royaume-Uni : des dons pour payer les bourses des garçons blancs pauvres refusés bien qu’ils soient devenus une des catégories les plus défavorisées

 

Deux grandes écoles privées ont refusé d’un philanthrope, des bourses pour un montant de plus d’un million de livres sterling qui aurait été à destination des garçons blancs pauvres, ce par crainte d’enfreindre les lois antidiscriminations. Le Dulwich College et le Winchester College ont refusé l’offre du professeur Sir Bryan Thwaites, 96 ans, de leur […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par miranda le

    BON, nous sommes en Europe face à une stratégie voulant MINORER les blancs, chrétiens de surcroît. LA PLAINTE est une stratégie inefficace.

    Alors les blancs (à l’échelle de l’EUROPE) n’ont plus qu’à s’unir et créer des écoles de rattrapage, le soir, ou le week-end pour remettre les élèves à niveau. Et aussi de créer des UNIVERSITES ou des ECOLES PRIVEES auto financées dans lesquels l’Etat ne mettra pas un sou. Afin de conserver un maximum de liberté d’action. Nous sommes suffisamment nombreux encore pour pouvoir CREER CELA.
    DEMAIN SERA TROP TARD.

    Quand l’ADVERSITE est là, il faut développer des stratégies de défense.

    Bien des gens ont essayé de faire une analyse de cette stratégie visant à affaiblir les blancs. Quelle que soit cette stratégie, nous devons développer un système de défense OU VOIR NOTRE CIVILISATION S’ETEINDRE

  2. Posté par Dominique le

    La réalité est que des musulmans font le djihad en Angleterre. C’est donc la guerre idéologique en Angleterre. Les Anglais ont donc bien le droit de se défendre contre cette idéologie meurtrière et d’être discriminatoires. Pour une armée qui se défend, discriminer n’est pas une injustice à l’égard de la minorité musulmane djihadiste. C’est la guerre idéologique qui a été déclarée à l’Angleterre par l’envahisseur musulman, elle, qui est très injuste. Ces enseignants d’écoles privées n’ont qu’une mission gagner cette guerre idéologique, enseigner nos valeurs et nous vertus occidentales aux enfants autochtones ayant la chance et le mérite d’obtenir une bourse et protéger leurs pays.
    Bonne et heureuse année!

  3. Posté par poulbot le

    Aider les enfants noir c’est normal , aider les enfants blanc natif est anormal ! voila ce qui arrive quand on fait du politiquement correct a toutes les sauces !, Ce qui arrive en Grande Bretagne va ce rependre dans toute l’Europe , il faut combattre cela de toutes nos forces.

  4. Posté par Dominique le

    La réalité est que des musulmans font le djihad en Angleterre. C’est donc la guerre idéologique en Angleterre. Les Anglais ont donc bien le droit de se défendre contre cette idéologie meurtrière et d’être discriminatoires. Pour une armée qui se défend, discriminer n’est pas une injustice à l’égard de la minorité musulmane djihadiste. C’est la guerre idéologique qui a été déclarée à l’Angleterre par l’envahisseur musulman, elle, qui est très injuste. Ces enseignants d’écoles privées n’ont qu’une mission gagner cette guerre idéologique, enseigner nos valeurs et nous vertus occidentales aux enfants autochtones ayant la chance et le mérite d’obtenir une bourse et protéger leurs pays.

  5. Posté par maury le

    La lâcheté à l’état pur!!!et pire que ça; la dhimmitude que montrent ces progressistes tombés dans la marmite du politiquement correct ,qui leur ôte tout état critique, et les vouent au crétinisme Être instruit c’est bien, être intelligent c’est mieux!!!!!!!!

  6. Posté par Nicolas le

    Quand la lâcheté le dispute au prosélytisme.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.