Les Antifas protestent à Londres à la suite de la victoire écrasante des Conservateurs

"Tory scum off our streets, Nazi scum off our streets !" [Les ordures nazis hors de nos rues] criaient les manifestants de gauche dans le centre de Londres.

Environ un millier de manifestants, dont beaucoup étaient masqués et portaient des symboles antifa, ont défilé dans les rues de la capitale britannique pour protester contre les résultats des élections britanniques. La veille, les conservateurs avaient remporté une victoire écrasante lors des élections, garantissant probablement le retrait de la Grande-Bretagne de l'UE à la fin du mois prochain.

 

 

 

 

Toutefois, des foules de manifestants se sont rassemblées vendredi soir pour contester la victoire de Johnson.

Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés devant la résidence de Johnson à Downing Street, avant de marcher jusqu'à Trafalgar Square et au-delà, en brandissant des pancartes "Defy Tory Rule" et "Stop Islamophobia".

La capitale britannique est tombée dans le chaos alors que la police métropolitaine luttait pour contenir les manifestants liés aux groupes antifa, socialistes et communistes. Ils ont exigé une "révolution" et l'éviction des conservateurs.

Les manifestants ont désobéi aux ordres de la police et ont poussé les policiers qui tentaient de les bloquer sur certaines routes. À un moment donné, les agents ont brandi des matraques devant la foule pour l'amener à se conformer aux ordres.

[...]

Les manifestants tenaient des pancartes anti-Boris Johnson distribuées par le Parti socialiste ouvrier. D'autres, masqués, brandissaient des drapeaux antifa.

La manifestation chaotique en cours fait écho aux manifestations de gauche qui se sont transformées en émeutes aux États-Unis après la victoire électorale de Donald Trump en novembre 2016.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Thepostmillennial.com / Rt.com

 

3 commentaires

  1. Posté par Peter le

    La définition de la démocratie c’est le vote libre et ensuite respecter et accepter le vainquer de l’élection ,ce que l’on voie là c’est le refus de la démocratie c’est l’anarchie qui existe hélas dans beaucoup de pays et qui engendre la misère . La démocratie ne peut exister que pour des populations qui ont une certaine tenue civique et morale

  2. Posté par Vautrin le

    Il est bien évident que les « antifas » sont des nazillons. Généralement fils-à-papa-et-maman, ils jettent leur gourme politique en attendant de devenir, comme leurs aînés, stipendiés de la caste politique gauchiste.
    Leur rage ressemble en maints aspects à celle des « démocrates » américains incapables d’accepter une option exprimée sans ambiguïté par le peuple.
    Ces énergumènes constituent, avec les islamiques, le véritable danger menaçant nos démocraties occidentales. Car ils sont le bras séculier du pouvoir mondialiste, avec les juges rouges qui, d’ailleurs, les absolvent systématiquement.
    Il est regrettable qu’ils ne trouvent pas sur leur route des milices patriotiques aptes à les affronter manu militari.

  3. Posté par Christian Hofer le

    *nazies
    A ma décharge, j’ai mis le terme ‘ordures’ seulement après, le considérant d’abord comme trop vulgaire…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.