Il ne vend qu’«aux Suisses, pas aux Yougoslaves»

Un homme qui voulait revendre une voiture a expliqué à un acheteur potentiel qu'il ne souhaitait pas faire de tractations avec des personnes issus de l'ex-Yougoslavie.

[...]

Wenn das nöd Rassismus isch?!
Mein Freund (Albaner) wollte ein Auto kaufen und hat an einem Schweizer ganz normal eine Nachricht geschickt. Sowas kam zurück. Wir waren geschockt. Warum nur?

 

Blessé par la «justification» de ce refus, l'acheteur potentiel a lâché, dépité, à son ami: «Il ne me connaît même pas. Je sais maintenant que je n'ai plus aucune chance d'obtenir cette voiture. C'est très blessant. On ne devrait pas dire des choses comme ça».

Interrogé par 20 Minuten, le vendeur se justifie. Il explique qu'il reçoit en permanence des offres de personnes qui veulent exporter des voitures dans les Balkans. «Et ils demandent généralement de faire baisser le prix d'achat». Il évoque notamment des demandes en «mauvais allemand» pour tenter de négocier des véhicules pour 100 francs.

[...]

20min.ch

5 commentaires

  1. Posté par farjon thierry le

    Faut JAMAIS commercer avec ces pays gangrénés par le crime et les mafias SURTOUT L’ALBANIE! Faut RIEN leur vendre a ces zozos

  2. Posté par Joe Joe le

    Je suis dans l’achat-vente de voitures: c’est une réalité que le marché de l’occasion est tenu par des ressortissants de l’ex Yougoslavie. Mais le vendeur n’a aucune obligation de vente: il vend ou pas, et à qui il veut. C’est la liberté.

  3. Posté par Tommy le

    Il conviendrait de demander aux outrés bienpensants s’ils achèteraient les yeux fermés une voiture d’ occasion chez un Libanais ou un Kosovar.
    Là, les bonnes excuses fuseraient!

  4. Posté par Bussy le

    Et oui, les Suisses de souche ne marchandent pas, vendent au juste prix, sont corrects, respectueux et honnêtes, fiables d’où la force de la Suisse jusque-là, mais avec l’immigration massive de marchands de tapis, qui cherchent à rouler l’autre sans remords, ils vont devoir se mettre au marchandage, aux palabres, tous ces trucs qui font que les pays où ça marchande vont mal, parce que d’essayer d’arnaquer les faibles est normal et conduit à une société fourbue.
    La Suisse rentre dans le rang, en avant tout vers le shithole !

  5. Posté par Antoine le

    C’est la loi du commerce, on est libre de vendre à qui on veut !
    Il y a des gens qui vont dire que c’est du racisme, que ce n’est pas légal, qu’il y a moyen de s’arranger, etc …
    D’autres sont plus directs et refusent toutes transactions avec des Yougoslaves, Albanais ou Kosovars. C’est l’expérience !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.