Antiracisme : France Culture veut déconstruire le mythe des statues antiques grecques blanches (une théorie apparue dans les facs américaines )

Statues grecques blanches : quand France Culture sombre dans le complotisme indigéniste.

 

 

 

 

Via Fdesouche

2 commentaires

  1. Posté par Vautrin le

    Il est très vraisemblable que cette ânerie -une de plus- ait été concoctée par les cerveaux fêlés de quelque faculté démocrate des États-Unis. Plus précisément, plutôt que dans une fac de sciences, où il demeure de la rigueur intellectuelle, c’est vraisemblablement dans une faculté correspondant à nos établissements de « sciences du langage, de l’homme et de la société » . Là s’élaborent les doctrines creuses (cœliodoxies), mélange d’ignorance, d’approximations, d’idéologie nébuleuse, de bêtise crasse. Il n’est pas surprenant, en sus, que France-(in)Culture véhicule de tels délires : les chaînes du prétendu « service public » sont les canaux de la pire propagande « progressiste ». Vous remarquerez que dès que quelqu’un d’intelligent y tient des propos sensés -par exemple Michel Onfray- la chaîne en question s’empresse de licencier ce trublion. C’est que la Culture, sous la tyrannie de la bien-pensance, ne saurait être liée à l’intelligence; on préfère les indigestes de la république. Comment enrayer une telle décadence ? Haro & bastonnade !

  2. Posté par Irene le

    C’est dingue cette folie du non blanc : à quand des lessives qui lavent moins blanc ???
    Cerveau malade ?
    Même les églises étaient peintes à l’extérieur ! Et alors, c’est cela qui prouverait que les chrétiens étaient multicolores !
    Blablabla.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.