Débat RTS – Forum : « Union européenne: tout remettre à plat? »

https://www.rts.ch/play/radio/forum-video/video/le-debat-union-europeenne-tout-remettre-a-plat?id=10690994    (audio 35 mn)

Débat dirigé par Esther Coquoz, entre Jean-François Rime (UDC/FR), Isabelle Moret (PLR/VD), Anne Froidevaux (PDC/JU), Thomas Schaffter (PCS/JU) et Blaise Carron (PS/VS), ainsi que Camille Degott correspondante au Palais Fédéral.

******

Débat déjà très déséquilibré, à six contre un : J.-F. Rime est le seul qui veut préserver l’indépendance de la Suisse face à l’UE.

Blaise Carron, du PS, ne voit qu’un problème dans la libre circulation : la protection des salaires, mais pour le reste il est très pro-UE.

Isabelle Moret, la plus « vendue » de tous, a droit à un temps de parole disproportionné par rapport aux autres, et elle est très agressive ; J.-F. Rime est placé juste à côté d’elle. Isabelle Moret tient un discours très alarmiste sur un ton hystérique (... nous ne sommes rien sans l’UE, tant ils nous apportent ... sans les accords, nous aurions de longues queues à la frontière). Elle ne se gêne pas d’interrompre J.-F. Rime à plusieurs reprises.

Anne Froidevaux (PDC/JU) : Sans la libre circulation, il n’y aurait pas de médecins qui voudraient venir dispenser des soins au Jura. 

J.-F. Rime explique que sans les bilatéraux, nous pourrions faire venir des médecins des USA, de l’Inde.

Quant à la possibilité d’aller étudier à l’étranger, en réalité, pour 20% étudiants qui partent, 80% arrivent. Même déséquilibre pour les entreprises de l’UE qui s’installent chez nous et inversement, sans parler des 320'000 frontaliers. 

J.-F. Rime est également interrompu par Esther Coquoz, qui le nargue avec des questions stupides qui trahissent juste son insuffisance crasse. (Rime : C’est toujours difficile de négocier avec un partenaire faible. Coquoz  l’interrompt en ricanant: « Ça doit arranger l’UDC que l’UE soit faible ». Rime répond qu’une catastrophe de l’UE n’arrange personne, même pas l’UDC.) 

Malgré cela, J.-F. Rime est très au-dessus de la mêlée, pertinent, précis, imperturbable face à ses détracteurs.

Un débat  de plus qui n’apprend rien à la population : il y a tant de mensonges, de demi-vérités, de propagande que la plupart des auditeurs n’arriveront pas à trier le bon grain de l’ivraie. 

Résumé et commentaires : Cenator

4 commentaires

  1. Posté par Chris le

    Isabelle Moret, lorsqu’elle ouvre la bouche je suis gêné pour elle. OuiOui au pays d’ économiesuisse.

  2. Posté par Anne Lauwaert le

    Remettre l’UE à plat en commençant par son origine = le plan “Das Neue Europa” que Walter Hallstein a rédigé pour Hitler en 1938 et qui a été recyclé par la CIA – relisez mon article https://lesobservateurs.ch/2015/02/19/le-spectre-du-iii-reich-plane-il-toujours/
    Qui a été confirmé par le dernier livre de Philippe de Villiers au sujet des mensonges.
    Lisez aussi https://ripostelaique.com/les-echanges-entre-roosevelt-et-churchill-des-1941.html pour comprendre que dès 1941 les USA avaient décidé de vassaliser l’Europe
    Alors, les partisans de l’UE que pensez-vous de cela ?

  3. Posté par Jean Durand le

    Oui, il faut tout remettre à plat. Le plus important pour la Suisse est l’accès au marché européen. Il faut donc un accord de libre échange et oublier tout le reste. L’UE est sur le point de signer un tel accord avec le Mercosur et peut-être avec d’autres, est-ce que cela signifie que le Mercosur va reprendre automatiquement le droit européen et se soumettre à la cour de Justice européen? Il est bizarre que l’UDC ne se profile pas plus sur ce point en vue du 20 octobre et elle se fait assez discrète en général je trouve, dommage!

  4. Posté par Bronks le

    Il faut rendre hommage au gros travail de « décryptage » de Cenator concernant la propagande de la RTSocialiste. Travail excellent et de première importance. Bravo et merci !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.