3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Un désastre. Faut-il que les allemands soient à ce point « haineux » d’eux-mêmes pour ne pas réagir. Salauds de mondialistes qui ne cessent de vouloir ensevelir les peuples européens. Mais quand est-ce que les peuples d’Europe descendront dans la rue pour dire STOP à l’immigration.

    Autour de moi, je démontre le chiffre de population immigrante que les mondialistes veulent faire venir. Il suffit de montrer le plan de remplacement des populations de L’ONU. Et d’ajouter ce que fera le regroupement familial : une catastrophe.

    De toute façon, en France ce sont 400.000 légaux et illégaux qui entrent PAR AN auxquels s’ajouteront un minimum de 5 personnes par regroupement familial. Donc, en réalité nous accueillons 2 millions d’entrants même si ça ne se fait pas à la même date.

    Et alors vous voyez les gens blêmir. Et là ils commencent à se dire qu’il faut en parler aux enfants, aux amis, à la famille etc….

    J’ai déjà réussi à conscientiser une dizaine de personnes. Vous aussi, par votre fidélité à ce site vous avez accumulé suffisamment d’informations, POUR ÊTRE A LA HAUTEUR DE LE FAIRE.

    Si chaque personne arrive à conscientiser 10 personnes, ALORS C’EST L’ESPOIR.
    Vous pouvez aussi commencer, en leur disant : je viens vous communiquer les infos que j’ai parce qu’elles sont vitales pour l’avenir de vos enfants, et après c’est normal qu’il y ait une discussion ou un débat. Mais laissez moi d’abord vous informer (par la lecture d’un ou plusieurs articles), car c’est pour vous que je me suis informé(e).

    S’ils veulent une discussion ou un débat, laissez LEUR la charge de celui-ci. Vous les avez informés c’est largement suffisant. La critique ne doit pas vous être destinée. Laissez les débattre sur le ou les articles, mais pas sur vous, qui êtes un transmetteur. Ecoutez les d’un air amusé, prenez de la distance.

    Ou bien laissez les seuls dans leur débat et rentrez chez vous en leur précisant que vous n’êtes qu’un transmetteur. Pas un conférencier ou un animateur de débat. Vos informations auront pénétré dans leur tête et c’est déjà ça.

    Pour les plus timides, il reste la solution qui est de mettre un article PERCUTANT dans les boîtes aux lettres.

    Ce site est formidable, mais nous ne pouvons pas être que ses lecteurs. Nous avons un devoir
    de transmission. Et ce serait le moindre des remerciements envers eux.

    @ Tommy. Votre blague me plaît bien. Mon mari me dit souvent  » je demande souvent DEUX objets, ça m’évite de montrer que je ne sais pas compter jusqu’à UN. (une blague bien sûr)

    .

  2. Posté par pepiou le

    Il y a eu le temps du « Deutschland über alles » et viendra le temps du « Islam über Deutschland ». Pauvre Europe.

  3. Posté par Tommy le

    S’ils sont tous nés le 1er janvier, c’est que cela leur évite de savoir compter jusqu’à deux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.