Allemagne : décès dans un foyer pour réfugiés – enquêteurs et ambulanciers accueillis par des jets de pierres

Le corps d’une femme nigériane de 31 ans a été retrouvé samedi dans un centre de tri des migrants à Ratisbonne. Il s’agit d’une mort naturelle selon les premières constatations.

Cependant, lorsque la police et les secouristes sont arrivés sur les lieux, une émeute s’est déclenchée. Une quarantaine de résidents ont attaqué les policiers et les ambulanciers en leur jetant des pierres et des bouteilles. Il a fallu un contingent de 50 policiers pour rétablir l’ordre, et trois heures avant que l’on puisse enlever le corps.

Pour éviter une escalade de violence, les résidents ont finalement été autorisés, "en étroite collaboration avec la direction du centre" et sous la surveillance de la police, à transporter le cercueil jusqu’au véhicule des pompes funèbres, après quoi la situation s’est calmée rapidement.

La colère a peut-être résulté du fait que la police a dû tout d’abord interdire l’accès à la chambre de la morte.

Le porte-parole de la police a souligné que les violences ne sont venues que d’une partie des résidents. D’autres au contraire ont tenté de calmer leurs camarades, sans succès.

Source en allemand : Spiegel
Résumé Cenator
Articles en anglais : DW (1, 2), Sputnik

8 commentaires

  1. Posté par jerome le

    les Haïtiens ont gagné leurs indépendance en empoisonnent les colons,,,je dit ça ,,,je dit rien !!!!!

  2. Posté par jerome le

    ils compter en faire quoi ? de la viande pour kebab !!!!!

  3. Posté par Bernard le

    Quand on a fui un pays en guerre ou pour raisons politiques et/ou économiques, on est heureux et plein de gratitude à l’égard de ceux qui vous ont accueilli… sinon on se comporte comme des envahisseurs et on se croit en pays conquis…

  4. Posté par G. Vuilliomenet le

    C’est très bien!
    Plus nous serons nombreux à souffrir dans nos chairs du comportement de ces parasites, plus la révolte sera violente et je pense que les traîtres (pour moi, c’est pire que ça, ce sont des salopards) qui nous ont vendu au mondialisme auront intérêt à fuir loin d’ici, sous peine d’être lynchés.

  5. Posté par combattant le

    LE VIVRE ENSEMBLE DES SOCIALISTES-BOLCHEVIQUES fait des merveilles,c’est une parfaite REUSSITE de la stagiaire MERKEL c’est une HONTEUSE TRAHISON qui mériterait la sentence qui s’impose lors des agissements dignes d’handicapés mentaux, de ces traîtres à la PATRIE !

  6. Posté par Anna le

    Les gens qui fuient la guerre et viennent chercher secours ne se comportent pas ainsi. Qui y croit encore ?

  7. Posté par Antoine le

    Violence = expulsion immédiate
    Cela soulagerait les centre de tris des migrants et diminuerait le stress des policiers et ambulanciers …

  8. Posté par Bussy le

    Ils s’intégreront sans problème dans les banlieues françaises !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.