La mère de Greta : c’était la faute au climat si notre famille et notre enfant allaient mal

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

La mère de Greta : c’était la faute au climat si notre famille et notre enfant allaient mal

Malena Ernmann, la mère de Greta Thunberg,  la petite Suédoise en crise de croissance qui flatte l’infantilisme des foules, est une cantatrice ayant même représenté la Suède au concours « Eurovision ». Sa carrière l’emmena de ville en ville à l’étranger, tandis que le père de Greta, un acteur, s’occupait des enfants. Leurs deux filles se sont mises à soufftir de dépressions et d’anorexie. Diagnostic : syndrôme d’Asperger, entre autres. Mais ni leur père, ni leur mère ne se sont demandé si la vie que menait leur famille n’était peut-être pas responsable de ces troubles. Le site allemand Achgut analyse le livre écrit par Malena Ermann au début de la campagne publicitaire menée par l’intermédiaire de Greta et qui a remporté un grand succès auprès de politiciens de tous bords, d'élèves ravis d’avoir un prétexte pour manquer l’école, et du pape, etc. 

 

https://www.achgut.com/artikel/die_thunberg_ernmans_eine_unendlich_traurige_familiengeschichte

 

Traduction (Claude Haenggli) : Dans tout le livre, Malena Ernmann ne se met pas une seule fois en question, ni son mari en tant que parents. C’est toujours la faute des autres - de l’école, de la société, du système de santé. « Ça a commencé de devenir merdique pour nous. Je n’allais pas bien. Mon mari n’allait pas bien. Les enfants n’allaient pas bien. La planète n’allait pas bien. Même le chien n’allait pas bien », et ainsi de suite. Une projection de ses propres troubles sur le globe terrestre dans son entier. La parfaite excuse, afin d’éviter toute recherche des causes de cette misère à l’intérieur de la famille.

 

Claude Haenggli

 

8 commentaires

  1. Posté par miranda le

    et vous ajoutez : « Une projection de ses propres troubles sur le globe terrestre dans son entier. La parfaite excuse, afin d’éviter toute recherche des causes de cette misère à l’intérieur de la famille. »

    Une simple phrase, apparemment, mais qui en dit beaucoup sur ce mode de fonctionnement de tout individu. OUI, nous projetons facilement nos malaises sur autrui, sur le monde, sur n’importe quoi. Evidemment CA SOULAGE. Mais ce mode de fonctionnement a mené dans tous les temps et en tous lieux à des milliers, voire des millions de morts.

    Bien sûr ce mode projectif peut exercer une fascination sur les individus qui sont eux aussi dans le « mal être » et qui ne veulent pas en trouver les raisons. On adhère ainsi à ce que croit puissamment une petite GRETA parce que l’on croit se reconnaître dans son « mal être »

    La Maman de GRETA par l’intermédiaire de sa petite fille n’aura pas de soucis à se faire. Une masse énorme d’individus dans le « mal être » les suivra en étant persuadée que c’est la faute à la planète  » endommagée » – « si je ne vais pas bien ».

    Mr SUTHERLAND en 2007, au parlement européen, avait demandé aux politiciens présents : « aidez-nous à casser les peuples européens » (l’immigration devait être un des outils) et « UTILISEZ LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ». (Ph. De Villiers – dans son ouvrage « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu »).
    Maman de GRETA et toi petite GRETA aimerais-tu entendre cette « vérité »?

  2. Posté par aldo le

    L’écologie c’est ça ! Comme avec les jeunesses staliniennes ou hitlériennes. Ils instrumentalisent les enfants sans expérience pour nous dire ce que nous devons faire. PUIS APRES ILS SE RAVISENT. C’est pas commode de mettre la charrue avant les bœufs. Alors certains « scientifiques » malheureusement provenant des pays sous-développés, pensent qu’il faudrait peut-être mieux étudier le climat pour savoir ce qu’on doit faire seulement après. http://www.fdesouche.com/1206999-afrique-une-agence-spatiale-verra-le-jour-dans-4-ans-afin-detudier-le-climat-et-de-lutter-contre-les-epidemie A les voir, on a l’impression que trois illettrés on trouvé un emploi grâce à des diplômes bidon. Au moins on espère qu’ils restent dans leur pays.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ce youtubeur nous explique un peu plus en détail cette projection de Greta sur le devant de la scène. Il y a parle de maman et papa, mais aussi de ceux qui les ont « manipulés ».
    Le langage est parfois crû, mais la colère contre ce genre de propagande peut l’expliquer.

    https://youtu.be/9FfZExd7xVo

  4. Posté par JeanDa le

    Je trouve que le syndrome dont souffre cette pauvre exploitée est parfaitement représentatif de l’ensemble des climato-hystériques dont la presse et certains politiciens se régalent.

  5. Posté par Vautrin le

    En fait oui : une famille gauchiste ne « va pas bien ». Ce n’est pas la faute de la société, ni celle de l’humanité, c’est un dérèglement psychique individuel peut-être dû à des causes génétiques. Et je peux vous garantir que l’autisme est une maladie « de carence », une anomalie cérébrale. Le plus infâme est quand même d’exploiter leur Greta, autiste Asperger.
    Les bobos n’ont aucun sens des responsabilités.

  6. Posté par bobo le

    Ouai… maintenant qu’elle a trouvé la poule aux œufs d’or ça va mieux. Des enflures qui seraient prêts à vendre leurs enfants pour être connues ,,,, à vomir beurk..

  7. Posté par Antoine le

    Ne cherchez pas docteur, c’est sous le chapeau !
    C’est peut être un peu court, mais il y a de quoi être agressé par des raisonnements d’une enfant souffrant du syndrome d’Asperger !
    Je ne suis pas climatologue et Al Gore non plus !
    Nous sommes capables de discernement !
    Mais tant d’autres personnes avalent toutes ces  »vérités » comme de l’eau bénite …

  8. Posté par Dominique Schwander le

    Une vraie sotte convertie à l’islam-idéologie. C’est toujours à cause des autres!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.