Rochdale (Angleterre): Un gang de pédophiles pakistanais reçoit 1 million de Livres sterling d’aide financière pour contester leur expulsion

 

Un groupe de pédophiles de Rochdale a bénéficié de 1 million de Livres sterling d’aide financière au titre de l’aide juridique pour lutter contre leur expulsion. Le meneur Shabir Ahmed, âgé de 65 ans, Abdul Aziz, âgé de 42 ans, Adil Khan, âgé de 43 ans, et Qari Abdul Rauf, âgé de 44 ans, ont […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Asterix le

    Il est urgent de rétablir la peine de mort pour ce genre de crimes. Et surtout ne pas laisser en liberté des saloperies pareilles, qui dès leur libération vont s’empresser de recommencer

  2. Posté par Sergio le

    Pour revendiquer les « droits humains », il faut être avant tout être un homme. Qualité que je dénie à ces cloportes qui représentent la plus basse forme de vie qui puisse exister.

  3. Posté par miranda le

    Un point positif : il semblerait que les anglais aient plus de liberté lorsqu’ils doivent juger des cas comme ceux là. La CEDH semble ne plus pouvoir imposer ses vues depuis leur volonté de sortir de l’UE . Et l’Angleterre semble « renouer » avec les valeurs morales et ne plus vouloir « sacraliser l’islam dans toutes ses manifestations » comme elle l’a fait jusqu’à récemment. Est-ce le BREXIT qui amène ce changement? Ou bien la peur que l’électorat commence à voter autrement?

    Par contre il y a peut-être un « grand nettoyage à faire » en ce qui concerne l’aide financière juridique. Des cas comme ceux là ne devraient pas en bénéficier. Les rapaces, les voyous, les dangereux lorsque leur dangerosité est prouvée, ne doivent pas être « secourus financièrement » par la société alors qu’ils nuisent gravement à cette société.

    Non seulement ils bénéficient de l’argent du contribuable pour leur défense MAIS ils n’iront pas dans une « prison ATELIER  » pour rembourser leur dette. Les « prisons ateliers  » permettent aux prisonniers d’avoir un salaire. Ce salaire permettrait à ces voyous pédophiles de rembourser la société, la prise en charge psychologique des enfants, même si cela doit prendre dix ou quinze ans.

    LES RENVOYER APRES JUGEMENT DANS LEUR PAYS est une erreur. Car ils ne feront pas de prison dans leur pays, où la pédophilie est tolérée. Les mettre en « prison ATELIER » pour rembourser leur dette, SERAIT UTILE pour faire comprendre aux futurs pédophiles, que leur penchant n’a pas d’avenir en Angleterre. Et que les dommages causés à une société doivent être « remboursés ».

    Pendant ce temps, des anglais sont dans le même cas que les gilets jaunes et survivent difficilement. Mais la société impose que l’argent du contribuable serve à la défense de ces monstres.

  4. Posté par Antoine le

    Il faut réintroduire la peine de MORT !
    Certaines personnes sur notre Terre ne méritent pas/plus de vivre !
    La Justice n’est qu’une parodie de justice appliquant 2 poids 2 mesures !
    Et tout cela au nom des droits de l’homme (on ne parle jamais des devoirs et respect des hommes …) et avec le fric de NOS impôts nous les citoyens !

  5. Posté par jsg le

    Tiens dont ! Et ces braves gens sont des prêtres catholiques, bien sûr ! Car, dans les merdias franchouillards à la botte on ne parle jamais des autres groupes humains ! A croire que pour ces baveux, la pédophilie n’est pas le problème, le problème est de détruire l’Église Catholique et Romaine, certainement pour faire place nette à l’avènement d’une France musulmane ! Bref; eux -les musulmans- qu’ils tuent pour arriver à leurs fins, un petit défilé et hop on passe à autre chose ! Ces baveux chargés de nous (des)informer n’osent même pas dire la vérité, comme les deux jeunes filles, martyrs de la coranerie musulmane, respectueuse de ses sourates qui ont été égorgées et que ces pourris n’ont pas voulu définir comme ça pour ne pas stigmatiser !
    bande de pourris.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.