L’avertissement de Macron à ceux qui veulent une Europe « à la carte »

Cenator : Taux de chômage en France : 8,9% ; taux de chômage en Hongrie : 3,6% (source pour la Hongrie : origo.hu, Újabb rekordot döntött a magyar munkanélküliség).

La Hongrie n’a pas besoin d’exporter ses chômeurs, la France, si.

La Hongrie n’a pas besoin d’aide pour défendre ses frontières, la France, si.

La Hongrie ne va pas vers la guerre civile, car elle a une politique migratoire responsable et réfléchie, contrairement à la France, qui fait subir à sa population une invasion migratoire non choisie.

En Hongrie, pour un travail similaire à ce qui est fait en Europe occidentale, le salaire est 3-4 fois plus bas. Les employés sont tout aussi bien formés. Les entreprises occidentales implantées en Hongrie rapatrient des sommes colossales. Les prix des produits alimentaires sont très comparables en Hongrie et en France. Le deal des pays d’Europe occidentale avec ceux de l’Est n’est donc pas un acte de charité mais bien un contrat où chacun trouve son compte.

Après la chute du communisme, les pays de l’Est ont été pillés, car des pans entiers des industries ont été rachetés à des prix dérisoires. Puis, avec ses réglementations, l’UE a simplement décidé de faire disparaître certaines industries.

Les exemples de délires de l’Union européenne dans sa planification économique foisonnent. Ainsi, la Hongrie était exportatrice de sucre de betterave… et actuellement elle est devenue importatrice de cette denrée, car l’UE a décidé que la Hongrie devait produire beaucoup moins de sucre.

Il y a une pénurie de soignants formés dans tous les pays de l’UE où les salaires sont bas, cela crée de gros problèmes sanitaires (en Grèce, c’est une catastrophe). Par exemple, la Hongrie forme à grand frais des médecins, des infirmières et une fois ces personnes formées et munies d’un diplôme reconnu, un grand nombre parmi elles partent en Europe occidentale où les salaires sont 3 à 4 fois plus élevés.

Il est vrai que ces constatations sont bien terre-à-terre à côté des sorties grandiloquentes du Président Macron et de tant d’autres :

..."les eurodéputés ont tiré la sonnette d'alarme sur le non-respect de l'État de droit et des valeurs européennes en Hongrie."

..."Les pays qui ne veulent pas davantage d’Europe, ils ne toucheront plus les fonds structurels"

Le « devoir de solidarité », le respect « des valeurs européennes », vouloir « davantage d’Europe » : que de beaux slogans qui sonnent bien mais ne veulent rien dire de précis et sont tous susceptibles d’être étendus à l’infini !

Les problèmes de cette construction politique artificielle, insensée, impopulaire et totalitaire qu’est l’Union européenne sont innombrables, et il est sidérant qu’après le totalitarisme nazi et le totalitarisme communiste, les foules, ou du moins certains dirigeants, aient pu adhérer à ce projet idéologique qui a mis en place, une fois de plus, une élite parasite qui dessert les intérêts des peuples européens et met en danger l’avenir de tout le continent.

***************

L'avertissement de Macron à ceux qui veulent une Europe "à la carte"

Lors d'une conférence de presse en marge du sommet européen de Salzbourg, ce jeudi en Autriche, le chef de l'Etat a ciblé les pays qui manqueraient à leur devoir de solidarité sur les questions migratoires, et en particulier la Hongrie. Ils pourraient sortir de l'espace Schengen ou être privés des fonds européens.

"L'Europe n'est pas un menu à la carte, c'est un projet politique." Depuis le sommet informel européen de Salzbourg, en Autriche, Emmanuel Macron a lancé ce jeudi un avertissement aux membres de l'UE qui manqueraient à leur devoir de solidarité. Cette rencontre entre les 28 membres de l'Union européenne était consacrée au Brexit mais aussi à la crise migratoire. Si le ton est monté concernant le premier point, d'après le chef de l'Etat, les discussions sur les migrants ont été marquées par une meilleure entente. Ce qui ne l'a pas empêché d'opter pour la fermeté lors de sa conférence de presse donnée dans l'après-midi.

"Il y a une crise et des tensions, mais qui les génère?", a-t-il interrogé. "Ceux qui disent ‘je ne veux pas respecter le droit humanitaire et le droit maritime international’, quand un bateau arrive, que je suis le port le plus sûr et le plus proche je ne le prends pas’, quand bien même nous avons divisé par dix les flux qui arrivent", a déploré Emmanuel Macron, en référence au refus du ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, d'accueillir dans les ports italiens des navires humanitaires voguant en Méditerranée, dont l'Aquarius.

La Hongrie particulièrement visée

"Qui génère la crise? Ce sont ceux qui expliquent ‘moi je suis dans Schengen, j’aime l’Europe quand il faut toucher les fonds structurels, j’aime l’Europe quand elle me donne de l’argent, quand elle permet la prospérité à mon peuple, quand elle permet à mes travailleurs d’aller mieux gagner leur vie dans des pays voisins, mais chez moi, pas un seul migrant ne sera pris, pas un seul réfugié qui a le droit à l’asile’, ne respectant aucune règle", a-t-il poursuivi, en référence à certains pays de l'Est.

Parmi eux, la Hongrie, gouvernée par le Premier ministre Viktor Orban. Au plus fort de la vague migratoire de 2015, elle avait érigé une clôture à ses frontières avec la Croatie et la Serbie, ce dernier pays n'étant pas membre de l'UE. Les relations orageuses du dirigeant hongrois avec ses partenaires européens se sont alourdies d'un contentieux supplémentaire depuis que, mercredi, les eurodéputés ont tiré la sonnette d'alarme...

source 1:

source 2:

22 commentaires

  1. Posté par Barnet le

    Les migrants remplacerons une bonne partie des travailleurs europeens qui serons les esclaves au grand profit des multi-nationnales anglo-saxonne qui serons les grands gagnants et de ce fait cela sera benefique car sa calmera les musulmans qui pense mettre la main sur l’europe . La boucle sera bouclée

  2. Posté par aldo le

    Tout se ramène à la psychiatrie et aux mals vécus de l’enfance. Et si l’on veut bien admette ce fait, alors Macron a toutes les « chances » d’avoir été violé par son ersatz de maman. PARCE QUE CE PRÉTENTIEUX ENGONCES DANS SA NEVROSE STALINIENNE, N’A PAS PU CHOISIR SA FEMME A LA CARTE, IL VEUT NOS PUNIR ET NOUS PRIVER DE CHOISIR UNE EUROPE A LA CARTE. Avec Macron et sa secte on sera toujours proche du bac à sable: « dit, maman, les méchants ils ne veulent pas obéir »

  3. Posté par lafronde le

    « L’Europe n’est pas un menu à la carte, c’est un projet politique. » Macron fait bien de le rappeler, l’UE est une « construction » politique, où Etats-membres divergent (et c’est heureux)sur les buts et les moyens. Ce projet, téméraire dès sa création, par son droit humanitaire idéaliste, a été corrompu par une application partisane du droit européen, en faveur d’un clientélisme électoral, à destination des immigrés légaux ou non, ce qui a favorisé une invasion, une islamisation, une colonisation.

    Ces migrations-invasions intercontinentales ne touchent que l’Europe de l’ouest (et les Etats assez dingue pour la suivre, tel le Canada) parce que les peuples autochtones sont ASSERVIS à des Etats démagogiques, clientélistes et pour finir, traîtres, vendant leur pays à des gouvernements, intérêts et peuples étrangers !

    Concernant les étrangers résidants, l’équité me semble être le statut de nos expatriés en Europe et à travers le monde. Nul assistanat, nulle indulgence fiscale, encore moins pénale, pas de clandestinité. Pour appliquer ce Droit national, légal dans la plupart des pays du monde, il faut révoquer tout le collège des juges de la CEDH, et prendre la jurisprudence dans les jugements similaires, hors immixion de la CEDH. Le principe de Réciprocité doit remplacer celui des droits-créances.

  4. Posté par ac le

    non mais pas question d une europe a la carte, mais la dissoudre le plus vite possible point barre !!!!

  5. Posté par Fomalo le

    Les lobbies betteraviers font la loi en France, et ce depuis des décennies. L’UE étrangle donc les betteraves hongroises, collusion Merkel/macron. Le dicton « Tu as des sous si tu votes bien en mai 2019″est une pure arnaque. C’est en fait: « Tu auras des sous après la crise économique à laquelle nous travaillons, pour mettre les « choses » (lisez analphabètes, alcoolos, feignants, vieux, sans-dents, lépreux, brexitistes, visegrad etc..) à plat ».

  6. Posté par Elsaesser le

    Les menaces de micron sont en réalité celles de la débectante Sau merdkel dont il n’est que le vulgaire porte-parole. Est-ce lui qui est à la tête de l’ue-rSS ? Non, c’est cette islamo-bolchévique est-allemande dont le slogan « plus d’europe » signifie plus de « migrants ».

  7. Posté par Louis le

    macron travaille pour le gros argent mondial. La feuille de route des obscurs, c’est de faire la planète leur propre demeure, et tout ce qui vit dessus, leurs esclaves. Ce que ne sait pas macron, c’est qu’une fois qu’il aura fait le job, il se fera jeter, à moins qu’il ne décède subitement, comme d’autres marionnettes avant lui.

  8. Posté par Michel Vasionchi le

    A t’il le sens de l’humour mister Macron..? car l’UE (28-1 pour le moment) , est un chateau de cartes biseautées … en voix à termes de s’écrouler ..car peu de peuples et pays ..veulent vivre sous la férule de la nébuleuse des Eurocrates de l’ombre..

  9. Posté par Hervé le

    Pour créer une Europe diversifiée, il faut homogénéiser tous les pans de la société. Logique imparable… ces gens ne s’écoutent même pas parler.

    Les grandes migrations n’ont rien de naturel, des exodes auxquels on assiste sont orchestrés par des incitations économiques. Pas besoin de rationaliser une situation anormale pour se donner bonne conscience. Cette situation est totalement artificielle, et il suffit de voir les données en Europe. C’était quoi? Plus de 3/4 des européens qui n’ont jamais mis les pieds en dehors de leur pays de naissance, même depuis cette supposée « libre circulation »? Leur vision de la société est un mirage, ils prennent les régulations qui arrange leur clique et font des généralités. Ils vénèrent la « libre circulation »… Il n’y a qu’eux qui circulent, pour nous c’est au mieux une fois par an. Ils adorent l’immigration (pour baisser le coût du travail)… mais c’est nous qui devons vivre dans des quartiers radicalement transformés. A la fin, tout ce qu’ils défendent n’est rien d’autre qu’un contrôle sur nos libertés. C’est ce qu’ils sont, des sociopathes totalitaires qui vont chercher à nous imposer leur vision jusqu’à ce qu’on la ferme et on acquisse gentiment. Seulement là, du haut de château, leur société utopique sera réalisée.

  10. Posté par Bertrand le

    Jupiter est aux ordres des aryens rouges… Les Nantais savent qui ont pour insigne la croix gammée dans ce gouvernement… Massacrer des innocents en rejetant l’aéroport NDDL montre bien le vrai visage de ces fachos…
    Bref il faut rejeter ce malade pour sauver l’Europe… Pour nous, français, c’est peut-être trop tard…
    Ci-dessous le lien pour découvrir les aryens de Jupiter :
    https://nantt44.wordpress.com/2012/08/18/bretagne-mussolini-vatican-elysee-le-hevoud-un-symbole-aryen/

  11. Posté par Mady le

    Quelle arrogance !!!!!

  12. Posté par Mauron le

    En Hongrie, et cela depuis des décennies, quand un travail est mal fait on dit :
    « Ah travail à la française »

  13. Posté par Fleeps le

    De toute façon de quoi il se mêle ce mec…..il croit que c’est lui l’Europe!!…..occupe toi de ton pays pauvre con

  14. Posté par Succulent le

    Offrir des blancs… à la carte.bonap

  15. Posté par luis le

    L’UE est à l’Europe ce l’URSS était pour la Russie. Quant à McRon, il n’aura été qu’une fois triste président d’Alfrance

  16. Posté par Rimov le

    Quel droit humanitaire??? Que on travaille ici pendant des siècles et que des couillons vient s’emparer de ce que nous avons édifié??. Ces « pauvres » réfugiés feront mieux investir l’argent, (donné aux Ong pour les « sauver ») dans des petites entreprises chez eux. Il est clair et net bcp des ces couillons sont à l’assistance sociale et y foutent le bordel par-dessus ici en Europe comme Canada y compris Donc les européens doivent-ils s’en aller? Et où? Voir des européens arrivés clochards demander des cigarettes aux…. Révoltant et inquiétant. Les agressions et les crimes ne sont non plus à la carte. Mais le luxe des dirigeants oui. À vomir

  17. Posté par Antoine le

    M. Micron va mal finir, ça sent le roussi, le taux de popularité descend en flèche …
    Il affirme que la France ne pourra pas endiguer l’immigration … il y a une différence énorme entre ce qu’il dit et ce qu’il fait ! C’est un pro-immigrationniste ! Encore des mensonges !
    Il faut être bien naïf pour croire ce politicard !

  18. Posté par fabiola le

    Macron ou un autre… qui tire réellement les ficelles ? Ce n’est certainement pas lui. 5000 lobbies évoluaient à l’assemblée nationale en 2011, ils sont combien de nos jours ? Et c’est valable pour tous les pays, tout est pourri jusqu’à l’os.
    https://www.youtube.com/watch?v=-7FgiLdz-9U

  19. Posté par maury le

    Jupiter va tomber de haut et il va avaler sa hargne !!S’en prendre à des pays souverains parce qu’il est un pion payé par les banksters complices de Soros et vendu à l’eurabia il menace de retirer les subventions de cette maudite ue !il oublie que se sont les peuples européens qui crachent au bassinet et que ce fric n’appartient pas aux rigolos non élus qui composent cette entité mortifére et corrompue ni à lui, et ni a sa complice Merkel,ni à Juncker représentant d’un paradis fiscal!!Décidément c ‘est la racaille en col blanc qui tient le haut du pavé mais plus pour longtemps!

  20. Posté par raus le

    il me rappelle un type tristement un célèbre mais sans la petite moustache.

  21. Posté par next le

    pauvre alfrance on aura tout vu!

  22. Posté par Hotch le

    Macron?
    Il y en a eu un du même genre il y a quelques décennies… un petit agité, avec une moustache… et qui avait d’ailleurs mal fini.
    Espérons juste que celui-ci pourra être neutralisé avant qu’il ne mette le même bordel que l’autre.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.