Allemagne. Chemnitz : L’un des agresseurs était un migrant délinquant qui aurait dû être expulsé depuis longtemps.

Encore une information qui ne sera pas divulguée par notre presse dont le seul réflexe est de traiter de nazis les opposants à l'immigration criminelle.

On notera que l'expulsion n'a pas pu s'effectuer car l'Office des migrations allemand était surchargé. Cela signifie que la mort de cet Allemand est directement imputable à la politique de Merkel ainsi qu'à la justice qui a été indulgente devant une pareille racaille.

 

**********

 

Selon le journal "Bild", Farhad Ramazan Ahmad est l'aîné de trois enfants de parents kurdes qui ont émigré en Turquie peu après sa naissance.

Il serait venu en Allemagne en 2015, où il avait des proches à Fulda et à Dortmund selon le rapport.

À partir de 2016, il a vécu à Chemnitz. Comme le journal "Welt" l'a signalé, la demande d'asile d'Ahmad avait été rejetée.

Ahmad aurait dû être expulsé

Ahmad avait justifié sa demande en prétextant la guerre en Irak. Et cela, bien qu'il ait vécu déjà pendant de longues années en Turquie.

Les autorités avaient des doutes concernant son récit. Ils ont également découvert que le jeune homme de 22 ans avait déjà demandé l'asile en Bulgarie. L'Etat de l'UE se déclarait prêt à reprendre Ahmad. Mais cela ne s'est pas produit.

Dans une interview de la journaliste allemande Anne Will, le Premier ministre de Saxe Michael Kretschmer parle du surmenage de l'Office fédéral allemand de l’immigration et des réfugiés (BAMF) en 2016.

Peu après le rejet de sa demande d'asile, Ahmad a commencé à causer des infractions. Vol, trafic de drogue, voies de fait. Il s'en sortait toujours avec des peines pécuniaires ou des condamnations avec sursis.

Selon le journal « Bild », Ahmad a rencontré le soir du 26 août des amis dans un bar, dont Yousif A. et S. Alaa, qui sont mutuellement responsables de la mort de Daniel H.. À 23h31, Ahmad a téléchargé une dernière image sur les médias sociaux. Peu de temps après, Daniel H. est mort. Depuis, on n'a plus aucune trace d'Ahmad.

Focus.de

Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

 

2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     » … la mort de cet Allemand est directement imputable à la politique de Merkel »
    Donc, puisque la politique de Mme Merkel la bolchévik va droit dans le mur (insécurité grandissante, violence en hausse, risque de perdre la vie juste parce qu’on est non fumeur et qu’on nous en réclame une … etc …), nous DEVONS nous armer pour nous défendre !
    La bolchévik devra passer devant un tribunal du genre Nuremberg pour y être jugée et condamné (prison à vie ou condamnation à MORT !).
    Il n’y a pas de négociation possible avec les traîtres à la Patrie !

  2. Posté par Diablotin le

    Merkel est couverte de sang, heureusement pour elle qu’elle possède un bouclier pour la protéger, ça fait ton sur ton 😉 Ah cela me rappelle les heures les plus glorieuses du bolchevisme 😉 . Bon Merkel en prison!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.