Chemnitz : quelques vidéos des manifestations de samedi. Différentes!

Ndlr. A comparer avec les reportages et les propos de nos médias et de ceux du Service dit public.

Interview d’un sympathisant antifa (1:09 ; il avertit qu’il ne sait pas bien l’allemand, puis explique les raisons pour lesquelles il est venu manifester contre les « nazis » ; il est instructif de voir comme il est sous-informé et désinformé)

 

Marche de l’AfD en mémoire du jeune père de famille assassiné, David Hillig, et des autres victimes de migrants des trois dernières années (4:59 ; c’est ça qu’on nous présente à longueur de semaine comme « extrême droite » et comme « nazis » ?!)

 

Autre vidéo de la même marche silencieuse (3:20)

 

Manifestation silencieuse avec les portraits des victimes (0:20)

 

Allemands manifestant leur colère contre les crimes des migrants et contre les politiciens (1:24)

 

« L’Allemagne n’est pas brune » (27:15 ; images des deux manifestations, l’une contre la politique de Merkel, l’autre « contre la haine »)

4 commentaires

  1. Posté par Diablotin le

    @Anna
    Car la mission des pseudos journalistes de la RTS est d’empêcher que le seul parti qui défend l’intérêt de la Suisse et des suisses ne devienne un jour majoritaire. Donc, les souverainistes qui souhaitent protéger leur pays, leur culture, leurs traditions, leur patrimoine génétique sont systématiquement traités d’extrêmistes de droite assimilés à de méchants nazis mangueurs d’enfants! Et le pire, c’est que jusqu’à aujourd’hui, cette stratégie bolchevique a fonctionné… Pourquoi croyez-vous qu’il y a des émissions sur les vilains nazis tous les soirs sur les chaînes de TV, des allusions aux horribles nazis dans les films et les séries télévisées et jamais rien sur les bolcheviques qui ont massacré la famille du Tsar et plusieurs dizaines de millions de russes?

  2. Posté par fanny flibustier le

    Impressionnant l’antifa, finalement il ne sait pas pourquoi il est là.

  3. Posté par Diablotin le

    Nous pouvons constater ici, dans des événements actuels, les mensonges dégueulasses de la propagande officielle, nous retombons sur un parfait exemple de la stratégie d’inversion accusatoire! Cela m’amène à une réflexion: si on nous ment à ce point aujourd’hui sur des événements de notre temps, qu’en est-il des événements de notre histoire??? Au vu de ce que nous pouvons constater en direct cette question devient legitime. Nous aurait-on menti à l’insu de notre plein gré 😉

  4. Posté par Anna le

    Mais pourquoi donc nos journalistes de la RTS tiennent-ils tant à nous désinformér et même à nous mentir ? Pourquoi ont-ils eu besoin de tenter de nous faire croire que ces manifestants étaient des nazis ? Comment avons-nous pu en arriver là ? Commet des journalistes peuvent-ils prendre parti contre leur propre peuple ? Quels sort imaginent-il subir si leurs chéris migrants deviennent si nombreux qu’ils fassent la loi ? Le pire c’est que je pense que nos journalistes sont de bonne foi mais tellement bêtes…La faute de notre système éducatif qui depuis 1968 a décidé de lutter contre les bons élèves , car pour les médiocres l’excellence c’est de « l’élitisme » (plus facile de dire ça que d’avouer qu’on est jaloux). Alors on a écrasé les élèves intelligents et favorisé les bêtas, qui se retrouvent maintenant aux postes à responsabilité. On souffre de « bêtacratie », le gouvernement par des bêtas qui ne sont pas capables d’évaluer les conséquences de leurs prises de positions, qui suivent des dogmes plutôt que de réfléchir, qui sont si facilement manipulables par les moins bêtas sans scrupules.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.