MàJ. Nos lecteurs nous suggèrent de reprendre : « La Chine déclare l’islam une tumeur cancéreuse…. »

post_thumb_default
Merci à A. S.

La Chine déclare que l’islam est une « tumeur  cancéreuse » et les musulmans des malades mentaux qui seront « traités dans des hôpitaux »

 (06/09/2018) La radio du Parti Communiste Chinois a déclaré ce qui suit sur les ondes (source).

« Les membres du public qui ont été choisis pour la rééducation ont été infectées par une maladie idéologique. Ils sont infectés par l’extrémisme religieux et une idéologie terroriste violente et doivent donc subir un traitement dans un hôpital comme des patients. Cette idéologie religieuse extrémiste est un genre de médicament empoisonné qui trompe le peuple. Si nous n’éradiquons pas l’extrémisme religieux à la racine, les incidents terroristes violents se multiplieront et se répandront partout comme une tumeur maligne incurable » a déclaré la radio du PCC.

James Millward, un professeur d’histoire de la Chine à la Georgetown University, le gouvernement chinois identifie l’islam à une « pathologie mentale ».

« Bien qu’un certain nombre de personnes ont été endoctrinées par cette idéologie extrémiste n’ont pas commis de crimes, elles sont déjà infectées par la maladie. Il y a toujours un risque de voir la maladie se manifester à n’importe quel moment, ce qui pourrait blesser gravement le public. C’est pourquoi ils doivent être rééduquer dans des hôpitaux à temps afin de traiter et nettoyer le virus de leur cerveau et de les ramener à leur état normal » ajoute la radio du Parti Communiste Chinois.

Merci aussi à Chr. D.  pour une source complémentaire :  https://www.theatlantic.com/international/archive/2018/08/china-pathologizing-uighur-muslims-mental-illness/568525/

10 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Tout comme les imams ne sont que des métastases de nos sociétés évoluées. Pour éradiquer cette vermine, il faudrait pouvoir leur donner le choix entre le retour forcé et immédiat vers leur pays d’origine (s’il n’est plus en guerre), ou la lobotomie façon « Vol au-dessus d’un nid de coucous ». Un vol retour accompagné reste toutefois bien moins cher qu’une assistance à vie dans un asile.

  2. Posté par maury le

    Les chinois ont raison car ils subissent depuis longtemps les mêmes choses que nous !!Où l’islam s’incruste, il prolifère et petit à petit gagne du terrain en repoussant avec violence ceux qui ne sont pas de leur idéologie satanique qui leur conseille de tuer ceux qui ne se soumettent pas!!
    Des millions de morts dans tous les Pays qui depuis des siècles ont eu le malheur de les côtoyer:
    ‘aid. Entre cécité et soumission, le relativisme français.
    Un article de Guy Millière
    Gérard
    aid-el22.jpg
    La barbarie islamique s’installe en Occident
    Guy Millière
    Comme chaque année, j’ai eu la nausée en voyant des photographies et des vidéos montrant les scènes barbares qui accompagnent la célébration de l’Aïd al-Adha (ou Aïd el-Kebir) partout sur terre où il y a des gens de confession musulmane.

    Considérer qu’il faut, pour se montrer pieux, égorger un animal est, à mes yeux, répugnant.

    Lier la piété à la souffrance cruelle infligée à une créature innocente me semble monstrueux.

    Que cela se soit pratiqué il y a plusieurs siècles, dans des temps plus obscurs, n’excuse rien en soi, mais pourrait être considéré comme relevant d’une époque révolue.

    Que cela se pratique encore au XXIe siècle montre qu’en islam, les temps obscurs ne sont pas révolus.

    Si cet acte se trouvait commis dans des pays non-occidentaux, cela mènerait à considérer que ces pays gardent des coutumes incompatibles avec la modernité civilisationnelle.

    Cela amènerait aussi à réfléchir sur ces pays où, sans que ce soit un hasard, la violence est presque toujours endémique, et où le respect de la vie semble avoir peu de prix.

    Mais il serait au moins possible de se dire que cela se passe dans des pays non-occidentaux.

    Mais que cet acte soit commis de nos jours dans des pays occidentaux montre en Occident une tolérance envers l’intolérable.

    S’ils avaient un respect effectif pour les valeurs qu’ils prétendent défendre et incarner, les pays occidentaux, devraient poser des règles précises et strictes pour toute pratique prétendument religieuse se déroulant sur leur sol, et des règles précises et strictes aussi pour le comportement des immigrants qui s’y installent.

    Faute de poser ces règles précises et strictes, ce qui se passe est un viol graduel des valeurs occidentales qui, dès lors, s’estompent et perdent leur sens.

    Le monde occidental est judéo-chrétien.

    Il n’est pas musulman et n’est fondamentalement pas compatible avec l’islam.

    L’histoire montre que les Occidentaux ont, pendant des siècles, insisté avec lucidité sur ce qui les séparait de l’islam et perçu l’incompatibilité de l’Occident et de l’islam.

    L’histoire montre aussi que l’islam a, tout aussi longtemps, été considéré comme l’ennemi principal de la civilisation occidentale et comme un dogme qui cherchait à soumettre ce qui n’était pas lui.

    À notre époque, des ennemis de la civilisation occidentale, qui ne sont pas tous musulmans, propagent un relativisme et une vision édulcorée de l’islam destinés à susciter anesthésie et amnésie.

    Nous sommes face aux conséquences.

    Et qu’on ne s’y trompe pas : l’importation de l’égorgement d’animaux en guise de rituel et l’acceptation de cette importation en Occident sont perçues par les musulmans comme une soumission de l’Occident qui ne peut que conduire à l’exigence d’autres soumissions.

    Qu’on le comprenne bien : l’acceptation jusqu’à l’obscénité d’une pratique abjecte, en Occident, ne peut être perçue par les musulmans que comme une négation, par l’Occident, de ses propres valeurs.

    Il convient surtout de bien noter ceci : cette pratique abjecte n’est pas perçue comme une pratique abjecte par les musulmans, parce que l’islam n’a pas quitté la barbarie et ne songe même pas à la quitter.

    Comme je l’ai relevé plus haut, les pays musulmans sont des pays où la violence est presque toujours endémique et où le respect de la vie semble avoir peu de prix.

    La culture islamique est une culture dans laquelle on s’habitue dès l’enfance à la cruauté, à l’égorgement, au sang qui gicle et dans lequel on marche.

    Et, de la cruauté envers l’animal à la cruauté envers les êtres humains, il n’y a qu’un pas sans cesse franchi.

    Que ceux qui se diraient qu’après tout, l’égorgement de centaines de milliers d’animaux, en Occident, une fois par an, par des musulmans, n’est pas si grave se demandent pourquoi des égorgements d’êtres humains et des meurtres au couteau se produisent désormais si souvent en Occident, et pourquoi des actes terroristes ignobles sont sans cesse pratiqués sur terre au nom de l’islam.

    La réponse est devant leurs yeux, chaque année, lors de la célébration de l’Aïd al-Adha, (ou Aïd el-Kebir). Que des Occidentaux aient été condamnés par la justice occidentale pour l’avoir dit montre que la soumission à l’islam en Occident est très avancée et atteint un degré préoccupant.

  3. Posté par miranda le

    Les chinois disent tout haut ce que le monde ENTIER pense tout bas. Enfin » tout bas » depuis quelque temps pour les « européens » pour ne pas risquer de se trouver devant les tribunaux pour « islamophobie ».

    L’Islamophobie N’EST PAS UNE HAINE DE L’ISLAM mais une peur de cette doctrine et surtout des actes qu’elle encourage à commettre dans ses écrits religieux. Il suffit d’ouvrir le CORAN et autres textes pour que ces encouragements à la barbarie nous étonnent d’abord (parce que l’on s’attend à ce qu’une religion vous « éveille spirituellement ») et qui nous effraient ensuite par la CRUAUTE qui s’y exprime.

    Si vous n’aimez pas notre « islamophobie ou peur de l’Islam », messieurs de l’Islam essayez de nous en guérir en « épurant DEJA les textes » afin que l’on y découvre le versant spirituel ».

    En écartant surtout les textes de « guerre » qui décrivent mille et une façon de faire HURLER DE SOUFFRANCE l’adversaire ou les innocents comme les femmes et les enfants » qui tombent entre les mains de « vos soldats d’Allah ».

    N’a-t-on pas le droit d’avoir peur de quelque chose dans la vie? Ce sentiment de peur, si l’on est croyant, nous pouvons en être reconnaissant à « DIEU » puisque ce sentiment nous permet de nous préserver de bien des souffrances. Et si l’on n’est pas croyant, le sentiment de peur est tout aussi présent et a le droit de s’exprimer. Il fait parti de nos réactions de survie. ET HEUREUSEMENT!

  4. Posté par Vautrin le

    Très bien ! Il ne fait plus guère de doute que l’islam est une pathologie. Mais je crains qu’elle soit incurable si l’on n’emploie que des moyens psychiatriques.

  5. Posté par Peter K le

    Merci aux chinois, pas seulement au parti, mais aussi a toute la communnauté chinoise de part le monde, de nous soutenir dans notre combat contre ce cancer. En Asie, une alliance anti-islam non-écrite se met en place, Chine, Japon, Philippines, Vietnam, Birmanie, Inde, helas pour la Thailande, leurs gouvernants sont de vrais leches-babouches, attirés comme la derniere des filles de joie par leurs petrodollars, mais cela peut changer! L’espoir viendra de l’Orient!

  6. Posté par Richard Ingargiola le

    Les chinois sont des gens éminemment pragmatiques.

  7. Posté par Antoine le

    Les dirigeants de la Chine ont une très grande sagesse, contrairement aux bobos-gôchos-islamo-immigrationnistes qui nous dirigent ici en Europe.
    Heureusement que cela est en train de changer et que de véritables Patriotes ont accédé au pouvoir !

  8. Posté par Bussy le

    En Europe, la tumeur cancéreuse, c’est surtout les élites et autres mal-pensants qui font un boulevard à l’islam, c’est d’abord eux qui faudra rééduquer, quant aux musulmans, pourquoi faire des dépenses vaines en rééducation, il suffira de leur payer un billet d’avion simple course pour une des paradis musulmans !

  9. Posté par Anna le

    Pour une fois qu’on est d’accord avec les communistes chinois, c’est pas souvent. J’espère que nos enfants ne devront quand même pas demander un jour l’asile politique à la Chine, parce que j’imagine que les conditions ne seront pas aussi réjouissantes que celles qui nous offrons à nos « requérants ».

  10. Posté par francde le

    Excellent

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.