Belgique : Graves incidents au centre pour migrants de Haren. Les migrants agressent des membres du personnel et menacent les femmes.

Christian Hofer : Ces mêmes membres de la Plateforme citoyenne ont imposé leur propagande bien à gauche lors de l'ouverture du centre (Vidéos à visionner plus bas). Ce sont les mêmes qui militent pour que l'Europe accueille massivement ces sauvages. Il ne doit y avoir aucune compassion pour ce genre d'individus qui se fichent éperdument des conséquences pour la sécurité de nos femmes et de nos filles, notre liberté, nos infrastructures sociales saignées à blanc...

 

**********

 

Des travailleurs du centre dénoncent : "Des réfugiés violents, qui ne respectent rien !"

Tout ce qui se passe derrière La Porte d’Ulysse ne doit pas en sortir. C’est en quelque sorte la politique menée par les membres de la Plateforme citoyenne qui gère ce centre pour réfugiés situé à Haren, pour lequel la Région a déboursé 600.000 euros en juin dernier, afin d’offrir chaque soir repas et hébergement à quelque 300 migrants.

Mais après des incidents à répétition dont deux jugés graves cette semaine, plusieurs travailleurs ont décidé de briser le silence afin de dénoncer une situation qui deviendrait difficile derrière les murs de ce centre où on tenterait trop souvent de régler les choses en interne pour ne pas alerter la police et éviter ainsi des ennuis aux réfugiés.

 

Présentation du centre : Ces "membres de la Plateforme citoyenne" sont tous estampillés de gauche ou d'origine étrangère. Ce sont les mêmes qui prétendent que la peur des migrants est symptomatique des gens qui n'ont pas de contacts avec eux (copie d'écran visible plus bas).

 

 

 

 

 

La police a pourtant dû intervenir à trois reprises cette semaine à la demande des agents de sécurité employés sur le site.

Au total, trois arrestations de migrants ont eu lieu, nous confirme le porte-parole de Polbru.

Jeudi, un des travailleurs du centre a échappé au pire grâce à l’intervention des agents de sécurité. Des migrants le frappaient à coups de chaise et de bâtons. Deux d’entre eux ont pu être interpellés par la police.

Vendredi en milieu de journée, c’est dans les cuisines du centre, pourtant interdites d’accès aux migrants, qu’une agression s’est produite. Un migrant refusait de quitter la pièce et dissimulait un grand couteau de cuisine sous ses jambes. Il a alors été demandé à l’agent de sécurité présent de le faire sortir. Ce dernier est parvenu à s’emparer du couteau mais c’est là que le migrant a tenté de lui porter un coup de poing et a été blessé avec l’arme blanche. L’agent de sécurité s’est protégé le visage mais a toutefois été victime d’un jet de projectile à la tête. Transporté en ambulance à l’hôpital, l’agent s’en sort avec une incapacité de travail de huit jours. Le migrant, lui, a fait l’objet d’une arrestation judiciaire, nous confirme la police. Contacté par nos soins, l’agent de sécurité ne souhaite pas s’exprimer.

 

 

 

 

Propagande pour imbéciles au mépris de la réalité. Le mensonge de gauche n'aura même pas tenu 1 an.

 

D’autres travailleurs du centre nous dénoncent toutefois une "surprotection" des réfugiés par les membres de la Plateforme citoyenne. La plupart des agents de sécurité refuseraient d’ailleurs d’assurer des missions dans ce centre tant l’ambiance serait tendue. "Dès qu’il y a un incident, tout est fait pour protéger les réfugiés et leur trouver l’excuse d’un passé difficile. Beaucoup insultent et menacent le personnel mais personne ne dit rien. Ils vomissent et défèquent dans les douches et laissent tout ainsi derrière eux. Ils piquent des crises quand ils n’ont pas à manger directement. Ils ne font même pas leur lit le matin, les bénévoles s’en chargent", s’exclame un travailleur.

Un autre enchaîne : "Ils n’ont aucun respect pour les bénévoles. Ils se droguent dès le matin et certains n’hésitent pas à dire qu’ils pourraient s’en prendre aux femmes qui travaillent dans le centre".

Des femmes, bénévoles, qui sont pourtant aux petits soins avec les quelque 300 migrants qui, chaque soir, franchissent la Porte d’Ulysse. Un bâtiment que la Plateforme citoyenne souhaite conserver ouvert le plus longtemps possible.

“Système de sanctions”

“On a un système de sanctions, qui sont les mêmes pour tous. On bannit pendant trois jours puis définitivement les personnes qui se sont montrées agressives ou qui ont consommé de la drogue. On ne communique pas sur chaque problème rencontré dans le centre, mais quand il a fallu interrompre les inscriptions à la Porte d’Ulysse une nuit parce que c’était trop tendu, on a communiqué”, a déclaré Mehdi Kassou, porte-parole de la plateforme citoyenne.

DH.be

8 commentaires

  1. Posté par Nemo le

    Quand même curieux que les migrants ne soient que des jeunes en pleine force de l’âge entre 20 et 30 ans. L’on ne croise jamais de familles, de femmes et d’enfants. Cela n’interroge personne ?

  2. Posté par auberle le

    c est la meme chose en FRANCE le sois disant président macro et sa vieille sucent les migrants et on toute les aides possible ,ils violes tues je veux dire égorges ,tabasses ,et tout le monde s en fou (tout les vendus de l état a la botte de cette vermines ,+les gendarmes+ les policiers les juges les laissent en liberté ,pour ces rats ils fait bon vivre en France. chez vous ces pareil en plus ils sont dans la police avec leur chale sur la tete bientôt ils seront dans les tribunaux et bien d autre place stratégique ,vous verrez ils cherche a envahir tout les pays et mettre les citoyens/es a genoux et les chefs des gouvernement laissent faire tous des lachent a parts plusieurs qui foutes dehors toute cette merde

    nos vies et notre liberté on en auras plus

  3. Posté par Mat le

    Ben oui, on sait bien que le gauchisme est une maladie mentale !

  4. Posté par Jean Durand le

    Que ça puisse contribuer à guérir certains des bisounours qui s’activent autour de ces centres.

  5. Posté par combattant le

    Ce n’est HELAS pas pour autant que ce PERSONNEL convaincu de faire le bien,CHANGERA DE CAMP et se mettra du côté des PATRIOTES,défendant leur pays et liberté d’expression la PLUS TOTALE ! Votez à DROITE TOUTE ! NO MIGRANTS,violeurs,assassins,menteurs,pilleurs,profiteurs !

  6. Posté par Michel le

    La roue tourne… Adieu le pays des bisounours, des bougies flageolantes, et des rêves d’un monde paradisiaque, virtuel… Bonjour dans le monde réel !
    Je ne ressens aucune empathie pour ces apprentis sorciers. Ces travailleurs, ces bénévoles de la dhimmitude, ces naïfs, ces imbéciles n’ont que ce qu’il méritent.
    Ils se croyaient bons, alors qu’ils n’étalaient que leur stupidité.
    Ils se croyaient meilleurs que les autres, s’autorisant à traiter de nazis, de fascistes, ceux qui connaissant l’évolution de l’humanité, la réalité historique de nos pays, attaqués et défendus par nos aïeux pendant 14 siècles, les avaient prévenus de la dangerosité de l’introduction d’allogènes en Europe.
    ( » Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes  » Sir Winston Churchill )
    On ne réchauffe pas impunément des vipères en son sein et maintenant, malgré qu’ils commencent à se faire mordre, ils se refusent toujours à comprendre ; Ils sont en plein déni de la réalité .
    Ils sont « au contact », grand bien leur fasse . C’est avec un sentiment de « peur au ventre » que, maintenant ils vont continuer à oeuvrer pour leur religion socialo-islamique du « bien ».
    Ils vont enfin goûter au bonheur de la multi ethnicité, de la multi culture auxquelles ils nous ont contraints, lorsqu’ils nous ont imposé la politique de leurs gurus ONG et de leurs leaders islamophiles.
    Ils ont le bonheur d’être aux premières loges, ils se sont élevés contre nous pour y parvenir alors, qu’ils se fassent battre, violer ou plus, ne m’émeut pas.
    Le « sentiment » d’angoisse est maintenant en eux.
    Je garde ma peine, ma douleur pour nos concitoyens, futures victimes, ou déjà victimes de leurs protégés : NOS enfants ; Tous nos Adrien, nos belles Laura , Mauranne, ceux martyrisés au Bataclan, Tous nos Fils et Filles de France, d’Europe assassinés.
    Ma peine, est de voir nos pays tomber dans le trou de merde du tiers-mondisme, c’est là que nous entraînent les protégés de ces sectaire du mondialisme .
    Mais je vois que les esprits commencent à s’éveiller de leur léthargie, que le réflexe de défense, en sommeil jusqu’à présent, germe maintenant chez nos compatriotes.
    La conscience du danger vient enfin d’éclore dans les esprits engourdis et amène la colère, la haine salutaire contre l’ennemi qui attaque !
    C’est le réveil des Nations, des peuples réunis et unis pour leur survie.

  7. Posté par Nietzsche le

    Foutez dehors les racailles. Ils n’ont pas du rachis. L Europe ne doit pas devenir la jungle où le plus fort s’impose.

  8. Posté par Socrate@LasVegas le

    LOL…C’est le métier qui rentre!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.