Zurich : Une Thurgovienne tabassée gratuitement par 3 Tamouls

Vers 15h, alors qu'elle et son amie tamoule se baladent en ville, trois hommes croisent leur chemin et les insultent gratuitement au passage.

La Thurgovienne ne se laisse pas démonter. Elle répond aux inconnus, des Tamouls selon elle. Les trois hommes foncent sur la jeune maman, tandis que son amie part en courant pour aller chercher de l'aide. Ils la frappent à la tête et dans l'estomac, raconte Blick relayé par 20 Minuten. Ils continuent même à la rouer de coups, lorsque celle-ci s'écroule au sol.

20 Minutes.ch

7 commentaires

  1. Posté par La Grenade le

    Ces TAMOULS ne seront jamais expulsés de chez nous Simonetta y veilleras car une expulsion pourrais les mettre en danger chez eux ?? Alors gardons et entretenons les au frais de la communauté, la notre bien sûr. Quand je pense que certain vote encore à gauche cela me fait vomir !!

  2. Posté par bonardo le

    Celsa ,Martine ,Ada , Micheline ,Simonetta quand pensez vous ?
    Il serait temps de vous manifester non ?
    Mais bien entendu le courage vous manque ?

  3. Posté par UnOurs le

    PS: encore une qui a cru que l’on pouvait s’adresser à des non-blancs comme elle s’adresse d’habitude aux hommes blancs. Ils vont la sentir passer, les SJW’s sous la domination de l’allogénat !

  4. Posté par UnOurs le

    « Larges » avec « s »; de l’indulgence, j’écris le plus souvent trop vite, comme je lis trop vite en travers (ah oui, c’était à Zürich).

  5. Posté par Christian Hofer le

    @ UnOurs

    Ni à Zurich.

  6. Posté par Christian Hofer le

    J’espère qu’Amnesty et toutes les féministes vont pouvoir manifester contre le patriarcat tamoul.

  7. Posté par UnOurs le

    Mon hypothèse: les trottoirs ne sont pas assez large en Thurgovie.
    Les mauvaises influences du patriarcat blanc sont également à étudier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.