Poitiers : l’imam révèle que la Grande mosquée porte le nom de la bataille de Poitiers (Balat al-Chouhada) sur une chaîne qatari

Dans un reportage de la chaîne qatari Al Rayyan, l’imam de la Grande mosquée de Poitiers Boubaker El Hadhj Amor, révèle que sa mosquée porte le nom arabe de la Bataille de Poitiers.

 

 

 

 

5 commentaires

  1. Posté par Tillaume Guell le

    Le maire de Poitiers est tombé sur la tête ou quoi ? Après la plaisanterie du Mémorial Charles Martel où les textes glorifient la combativité des Arabes et la splendeur de leur culture en citant un passage du livre de l’historienne nazi Sigrid Hunke « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident », voila qu’il autorise la construction d’une méga mosquée assortie d’une bibliothèque financée par le Qatar.. L’autoflagellation n’a pas de limite ou alors il a reçu des cadeaux pour autoriser tout ça ?

  2. Posté par Anna le

    les frères musulmans ont un projet de conquête de l’Europe, et ils les marquent par le voile , la présence de la nourriture halal, ou par des mosquées aux noms qui font des clins d’deuil aux arabophones. Mais les naïfs pensent encore que l’islam n’est qu’une religion comme les autres.

  3. Posté par Gérard Guichard le

    C’est une mentalité de chicaneurs! Ils veulent réécrire l’histoire

  4. Posté par miranda le

    cela prouve bien que cet IMAM est, hélas, cohérent. Il ne fait que suivre la doctrine « territoriale » selon l’ISLAM.
    Et que nous avons des responsables, au niveau des ETATS, parfaitement incohérents, mettant en réel danger leurs peuples.

    Aujourd’hui, l’expansion du monde musulman par l’immigration permet à cet IMAM de penser que les territoires non musulmans dans lesquels ils vivent et ceux perdus dans le passé vont pouvoir appartenir à ‘L’ISLAM.

    Aujourd’hui, nos gouvernants pourraient se pencher en urgence sur les écrits de l’Islam concernant « LE TERRITOIRE VU PAR LA DOCTRINE MUSULMANE ». En s’inspirant notamment sur internet d’un résumé qui les instruira :

    « La division du monde dans l’Islam »
    en faisant connaissance avec leur perception de ce que représente pour les musulmans religieux, un territoire , convoité et non acquis, conquis et perdu, un territoire non musulman où vivent les musulmans, un territoire réellement conquis , etc, etc.etc
    tout cela résumé par
    le DAR AL-ISLAM ET DAR AL-HARB
    Les trois domaines : DAR AL-ISLAM, DAR AL KUFR (ou HARB) et DAR AL-AHD
    Le DAR ASH SHAHADA
    Le DAR AL- DAWA
    le DAR AL-AMN
    DREUZ avait, il y presque une année proposé une étude approfondie de ce système de  » conquête ou de préemption de territoire par l’Islam ». Il me semble que son rédacteur se nommait Albert Kan. C’était la meilleure, la plus complète et la plus compréhensible. Mais hélas, on ne la retrouve plus dans leurs archives. Peut-être que vous aurez plus de chance que moi.

  5. Posté par Léo C le

    C’est nous, clairement, désigner comme ennemis.
    Eux ils peuvent sans être sanctionnés; on commence à avoir l’habitude.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.